Comment appliquer les citations de Winston Churchill à nos finances personnelles

 

winston churchill V1 Comment appliquer les citations de Winston Churchill à nos finances personnelles

Source : thesun.co.uk

Winston Churchill est un illustre personnage politique qui a laissé derrière lui un bel héritage de citations et de pensées qui sont encore d’actualité aujourd’hui. Il fut un homme puissant avec une attitude qui ne laissait que très peu de gens indifférents.

J’adore sa façon de penser. Ça mes ami(e)s, c’était un “winner” pur et dur. Il a triomphé de succès et inspiré beaucoup de gens.

Un aspect que j’aime bien par rapport à l’étude de l’histoire, c’est qu’on peut prendre connaissance de ce qui est réalisable. Ce ne sont pas des contes ou des histoires tirées de l’imaginaire, mais plutôt des faits réels qui montrent ce dont l’être humain peut être capable. Intéressant…

Vous savez, devenir riche, ça commence dans votre tête avec la manière de voir les choses (le bon « mindset« ). Vous savez déjà ce que vous devez faire : gagner plus d’argent, épargner davantage et optimiser vos dépenses. Est-ce que le simple fait de savoir ceci fait est suffisant pour être riche ? Je ne crois pas. C’est la même chose pour les gens désirant perdre du poids. Tout le monde sait qu’il faut manger moins/mieux et faire plus d’exercice. Le simple fait d’avoir cette information n’est pas suffisant. Le changement doit s’effectuer dans votre façon de penser et dans les actions que vous posez. Volonté, discipline, persévérance et action. C’est la seule façon que vous pourrez sortir des dettes et vous enrichir. Il faut mettre à jour sa manière d’être et d’agir afin de laisser parler nos actes.

Puisque notre capacité à réussir réside entre nos deux oreilles, nous devons voir grand et agir constamment dans la bonne direction. Qui de mieux placé que ce cher Winston pour nous montrer l’attitude de gagnant à avoir ?

Voici donc une série de citations motivantes de Winston Churchill. Je vous donnerai mon interprétation de chacune et des conseils pour appliquer le tout à vos finances personnelles :

« La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l’attention sur ce qui ne va pas. »

Mon interprétation : Se sentir mal face à une critique, c’est typiquement humain et compréhensible. Toutefois, ce sentiment de malaise doit être reconnu et atténué. Bien souvent, une critique vous est donnée par une personne qui vous apprécie. Ce faisant, vous devez apprendre à mieux gérer la critique afin d’en retirer le maximum de positif. Vous pourrez ensuite vous servir de cette information, maintenant digérée & regardée objectivement, à bon escient. Ce n’est pas facile à faire, mais sachez reconnaître lorsque votre état intérieur change face à la critique. Respirez profondément, puis écoutez. Vous en ressortiez gagnant la majeure partie du temps.

Vos finances personnelles : Utilisez cette technique de façon proactive. Je me rappelle d’une fois où j’ai demandé à un de mes bons amis (Gilbert !) de me donner gentiment une critique de ma façon de gérer mon argent, ainsi que ce qui, selon lui, pourrait m’aider à faire encore mieux. Il m’a mentionné que ma mauvaise habitude de fumer devait me coûtait cher. C’était dur à entendre, mon « faux » raisonnement tentait de justifier et de raisonner mon choix, mais il avait bel et bien raison. Résultat ? J’ai économisé GROS en cessant de fumer et mes finances et ma santé m’en remercient aujourd’hui. Vive la critique constructive.

« Les hommes trébuchent parfois sur la vérité, mais la plupart se redressent et passent vite leur chemin comme si rien ne leur était arrivé. »

Mon interprétation : Il faut embrasser la vérité les deux bras tout grand ouverts. Vous avez besoin de plus de vérité dans votre vie. Savoir la vérité sur votre santé vous permettra de faire mieux et de prévenir des problèmes plus graves. Savoir la vérité sur votre situation de couple actuelle vous permettra de faire mieux avant qu’il ne soit trop tard. Savoir la vérité sur vos finances, c’est-à-dire les chiffres qui vous représentent actuellement (valeur nette) vous permettra d’avoir un point de départ pour faire mieux et mesurer votre progrès. Ne faites pas l’erreur de vous fermer les yeux ou de fuir la vérité. Faites en sorte que vous ayez plus de vérité dans votre vie. Mieux vaut prévenir que guérir; vous savez que c’est vrai.

Vos finances personnelles : Savez-vous exactement combien de dettes vous avez ? Combien d’argent vous avez accumulé dans votre vie ? La vraie raison pour laquelle votre augmentation est plus petite que ce que vous pensez valoir ? Combien vous perdez d’argent en payant trop de frais sur votre compte-chèques ? Savez-vous si vos avez des chances d’atteindre vos objectifs monétaires dans votre compagnie actuelle ? Dépensez-vous plus d’argent que vous n’en gagnez ? Vous avez besoin de plus de vérité dans vos finances. Sortez la lampe et éclairez le tout. Cessez de fermer vos yeux et de vous sentir mal quant à vos habitudes de consommation. Regardez les chiffres dans la lumière du jour. La vérité est en quelque sorte le premier pas vers un monde meilleur où vous reprendrez le contrôle du bateau, capitaines.

« Il n’y a aucun mal à changer d’avis. Pourvu que ce soit dans le bon sens. »

Mon interprétation : Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’avis. Savoir changer d’avis, c’est aussi savoir écouter les autres. Une des meilleures qualités au monde est justement celle d’avoir une bonne oreille et d’écouter pour vrai. Sachez reconnaître les avis des autres pour ce qu’ils sont. Ne les rejetez pas tous systématiquement. Parfois, il faudra changer d’avis afin d’atteindre de nouveaux sommets. Par moment, c’est une très bonne chose que de changer d’avis. Surtout si votre ancienne façon de voir les choses vous mettait des bâtons dans les roues et vous empêchait de réaliser qu’il est possible de faire mieux.

Vos finances personnelles : Vous ne ressortirez jamais perdant en remplaçant vos vieux avis erronés pour des meilleurs. Par exemple, vous pouvez dire que vous désirez vivre le moment présent et c’est pour ça que vous ne vous préoccupez pas de votre futur (RÉER, CÉLI, épargnes suffisantes). Cet avis est erroné car un n’empêche pas l’autre. En mettant une portion de côté pour votre futur, vous aurez le sentiment de faire ce que vous deviez faire et vous vous sentirez beaucoup mieux dans le présent. De plus, une fois l’argent mis de côté pour le futur, libre à vous de dépenser comme bon vous semble l’argent restant. Apprenez à écouter les autres et changez d’avis lorsque vous avez l’intuition, au plus profond de vous, que c’est important, que c’est pour le mieux et que vous devriez le faire.

« J’aime que les choses arrivent et, si elles n’arrivent pas, j’aime les faire arriver. »

Mon interprétation & vos finances personnelles : Réussir à payer toutes ses dettes. Rembourser son hypothèque plus tôt que prévu. Avoir 2 000$ de côté dans un fond d’urgence. Avoir le salaire que l’on mérite. Devenir une meilleure personne. Devenir riche. Lorsque je veux quelque chose, je bouge la terre et la mer pour l’avoir. J’aime quand les choses arrivent. Quand ça ne va pas assez vite, je fais un « brainstorm » d’idées pour bien analyser le problème, puis un autre « brainstorm » pour trouver les vraies causes, puis un autre « brainstorm » pour trouver les solutions aux problèmes. Quand les choses n’arrivent pas, j’aime analyser la situation actuelle et faire en sorte que les choses arrivent.

« La responsabilité est le prix à payer du succès. »

Mon interprétation & vos finances personnelles : J’ai déjà discuté de ce sujet sur le blogue sans connaître cette merveilleuse citation ! Génial. À ce sujet, je vous invite à (re)lire : Voici LA raison principale de mes succès avec l’argent.

« Agissez comme s’il était impossible d’échouer. »

Mon interprétation : Je dois vous avouer que, dans ma vie de tous les jours, j’adopte complètement cette mentalité. Je suis convaincu (je SAIS) que je vais vivre de mes projets un jour. Je SAIS que je vais réussir à vivre de ce que j’aime le plus. Je SAIS que je serai millionnaire. Tout est dans l’attitude : Agissez comme s’il était impossible d’échouer. La vie est trop courte pour faire autrement.

Vos finances personnelles : Lorsque vous décidez de prendre vos finances en main, ne considérez pas que vous allez peut-être échouer. Utilisez un vocabulaire adéquat pour un si bel objectif. Un vocabulaire adéquat entraînera plus facilement les gestes adéquats. Si vous décidez d’éliminer vos dettes, agissez comme s’il était impossible d’échouer. L’échec n’est pas une option. Vous réussirez à vous libérer des dettes. Si vous désirez devenir riche, ne laissez pas traîner le doute dans votre esprit. Pensez, parlez et agissez comme s’il était impossible que vous échouiez cet objectif. Il en vaut la peine.

« Le succès c’est être capable d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. »

Mon interprétation : Complémentairement à la citation précédente, il est important de ne pas s’affaisser au moindre échec local et temporaire. Il ne faut pas perdre votre rêve de vue & votre vue d’ensemble de la situation. Les hauts et les bas font partie de la vie. Profitez de vos échecs pour apprendre de vos erreurs et tirer des conclusions qui sont indispensables à votre réussite. Vous deviendrez une meilleure personne en apprenant de vos erreurs et vous avez besoin d’être une meilleure personne (faire les choses différemment) pour atteindre des nouveaux sommets.

Vos finances personnelles : Supposons que vous vous êtes mis comme objectif de mettre 200$ de côté à tous les mois. Il se peut que vous viviez un « mini-échec » à un moment ou un autre, c’est-à-dire ne pas réussir à épargner ce mois-là. Ne vous infligez pas trop de douleur face à votre échec. Regardez plutôt derrière et devant pour retrouver votre enthousiasme. Regardez ce que vous avez réussi à faire de bien jusqu’à présent (les mois où vous avez réussi à économiser, le montant que vous avez réussi à accumuler dans votre compte épargne) et regardez le futur : l’objectif d’épargne que vous avez en tête. Vous retrouverez votre enthousiasme qui est critique. Pour garder votre enthousiasme, forcez-vous à agir avec enthousiasme. C’est comme un muscle. Plus vous vous pratiquez à agir avec enthousiasme, plus votre enthousiasme sera présent dans votre vie (sans parler du fait que c’est contagieux !).  Bref, dans les temps durs, regardez le bon côté des choses et forcez-vous à être enthousiaste. Vous le serez magiquement plus. Comme disait Frank Bettger, « If you don’t FEEL enthusiastic, ACT enthusiastic. Soon, you’ll BE enthusiastic. Double your enthusiasm and you’ll probably double your income. ».

« Le vrai génie réside dans l’aptitude à évaluer l’incertain, le hasardeux, les informations conflictuelles. »

Mon interprétation : L’incertitude, les questions, les doutes, ça peut ronger de l’intérieur. Ça a le pouvoir de vous laisser dans l’inaction et la peur. Si vous adoptez une attitude négative face à l’incertitude, vous aurez de la difficulté à progresser. Rappelez-vous, pour avoir des résultats différents, il faut agir différemment. Adoptez une attitude positive face à l’incertitude. Plutôt que d’être découragé par l’incertitude, acceptez délibérément de ne pas avoir besoin de connaître tous les détails pour agir.  Acceptez l’idée que vous aurez besoin d’apprendre en cours de route et que vous aurez l’intelligence d’apporter les ajustements nécessaires. Pouvoir contrôler et accepter l’incertitude dans votre vie, dans vos projets, vous permettra d’aller loin, de vivre dans le présent et surtout, de passer à l’action plutôt que de procrastiner.

Vos finances personnelles : Quel est la meilleure banque pour mes positions ? Quel forfait correspond le mieux à mes besoins pour mon compte-chèques pour ne pas trop payer de frais ? Comment faire pour augmenter mes revenus ? Vais-je réussir à économiser de l’argent sur une base constante ? Dans quels fonds devrais-je investir ? Ne soyez pas une autre victime de la paralysie par l’analyse. Informez-vous suffisament, puis agissez le plus rapidement possible. Si vous ne pouvez pas LÀ LÀ, ouvrez votre calendrier et cédulez une date où vous le ferez. Vous pouvez toujours ajuster en cours de route. Ne laissez pas votre petit côté perfectionniste vous empêcher de passer à l’action.

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Mon interprétation : Réfléchissez pendant un moment à cette citation. Y croyez-vous ? Vous devriez. Si vous n’y croyez pas, vous êtes peut-être un pessimiste et cette façon de présenter les choses peut vous paraître comme une critique. Si c’est le cas, référez-vous à la toute première citation que j’ai analysée dans cet article.

Vos finances personnelles : Regardez vos finances personnelles. Vous n’êtes probablement pas à l’endroit où vous aimeriez être. Vous aimeriez peut-être avoir un plus gros coussin d’argent pour votre retraite ou moins de dettes. Comment vous sentez-vous face à cette situation ? Voyez-vous toutes les difficultés que vous allez rencontrer en chemin vers une meilleure situation financière, ou êtes-vous plutôt optimiste, dans le sens où vous voyez toutes les opportunités de mieux faire ? Voyez l’opportunité dans chaque difficulté. That’s the spirit.

« Il ne sert à rien de dire : « Nous avons fait de notre mieux. » Il faut réussir à faire ce qui est nécessaire. »

Mon interprétation : La plupart du temps, lorsqu’on donne tout ce qu’on a de meilleur et que l’on persévère, les chances de réussite sont drastiquement plus élevées. Ceci étant dit, nous avons fait de notre mieux est une affirmation qui peut être vraie, mais qui est très souvent fausse lorsqu’elle est analysée de façon objective. Regardez le parcours que vous avez suivi. Avez-vous vraiment fait de votre mieux ? Auriez-vous pu faire différemment afin d’atteindre vos objectifs ? Il est important de réaliser que, lorsqu’on échoue, il y a de très grandes chances qu’on aurait pu faire mieux. Il ne faut pas se fermer les yeux.

Vos finances personnelles : Je fais de mon mieux, mais je n’ai pas assez d’argent pour économiser ! Faire de son mieux est une évaluation très subjective. Essayez de réaliser qu’il y aurait peut-être eu une façon de faire mieux que ce que vous avez fait. Parfois, vous verrez qu’effectivement, vous n’avez pas fait de votre mieux. Pour assurer le bien-être des membres de votre famille, par exemple, vous DEVEZ réussir à faire ce qui est nécessaire. Il ne faut pas tomber dans l’excusite aigue et penser que vous faites déjà le maximum. Existerait-il une manière différente d’atteindre vos objectifs deux fois plus rapidement ?

« Être économe c’est très bien, surtout si vos parents l’ont été pour vous. »

Mon interprétation & vos finances personnelles : J’interprète cette citation en deux parties. Tout d’abord, il est bien vrai que c’est bon d’être économe. Rien de mieux que d’avoir une belle pile d’argent de côté pour réduire le stress et réaliser les activités qui nous tiennent à cœur. Dans un deuxième temps, je crois que nous avons un devoir d’enseigner une saine gestion des ressources à nos enfants : vos enfants vous rendront la pareille. Vivre dans la misère, ce n’est pas drôle pour personne. Sachez faire une utilisation intelligente de vos ressources et montrez l’exemple et les bénéfices de faire ainsi.

J’espère que vous avez aimé cet article et qu’il vous poussera à agir. Avez-vous des barrières (excuses) typiques qui vous empêchent d’agir ? Détruisez-les à grands coups d’action dans la bonne direction; refusez d’écouter votre « negative self-talk » qui vous empêche d’atteindre de nouveaux sommets.

Ah oui ! Dernière chose. Ce serait bien gentil si vous pouviez prendre 15 secondes pour partager cet article sur Facebook, Twitter ou par courriel à un(e) ami(e) si vous l’avez aimé ! Ça me donne une bonne dose de motivation J

Ressources mentionnées dans cet article :

Vous aimez mon site ?
Parfait ! Rejoignez ma toute nouvelle infolettre ! J'y partagerai avec vous une panoplie de trucs pour devenir riche, des outils pour bien gérer son argent, des nouvelles sur les finances perso. En prime, obtenez gratuitement le PDF "Le meilleur des blogs du développement personnel" dans lequel Mes Finances Perso a paru avec l'article "Êtes-vous riche ?" !
meilleur blogs dev perso cover Comment appliquer les citations de Winston Churchill à nos finances personnelles
 
Articles reliés
Warning: Missing argument 2 for sticky_the_title() in /home/idee8738/public_html/lunarpages/blog/wp-content/plugins/wp-sticky/wp-sticky.php on line 199

Warning: Missing argument 2 for sticky_the_title() in /home/idee8738/public_html/lunarpages/blog/wp-content/plugins/wp-sticky/wp-sticky.php on line 199

Warning: Missing argument 2 for sticky_the_title() in /home/idee8738/public_html/lunarpages/blog/wp-content/plugins/wp-sticky/wp-sticky.php on line 199

Warning: Missing argument 2 for sticky_the_title() in /home/idee8738/public_html/lunarpages/blog/wp-content/plugins/wp-sticky/wp-sticky.php on line 199

Warning: Missing argument 2 for sticky_the_title() in /home/idee8738/public_html/lunarpages/blog/wp-content/plugins/wp-sticky/wp-sticky.php on line 199


Section de commentaires
1.
Le 2012-01-30 à 23:06, Didi :-) a dit :

Allô CC, alors là c’est tout simplement renversant d’avoir pensé à faire une analogie entre la philosophie d’un homme exceptionnel tel que Winston Churchill et la philosophie de chaque personne qui veut réussir ses finances persos.
C’est à lui que nous devons le fameux  »V » de la victoire qu’il se plaisait à faire dans les moments cruciaux de sa vie et de celle du reste de l’humanité. Il voyait toujours les adversités comme étant les meilleures opportunités de vaincre.
Sa force intérieure était contagieuse. Mais si un Winston Churchill est parvenu à vaincre un monstre adversaire tel qu’un Adolphe Hitler, imaginez ce que la volonté de vaincre nos propres obstacles financiers peut accomplir! Et tu nous en a résumé à merveille le ‘Modus Operandi’ dans ton présent article. Encore bravo et sincèrement merci.
Di :-)

2.
Le 2012-01-31 à 08:54, CC a dit :

Wow, quel beau commentaire didi ! Je ne savais pas que tu connaissais aussi bien ce cher Winston. Effectivement, une chance qu’on l’a eu ce bonhomme durant la deuxième guerre mondiale, sinon ça aurait pu finir de façon très laide !

Merci bcp :)

3.
Le 2012-01-31 à 15:30, John Lee a dit :

Salut CC, comment ça va l’ami? Vraiment super ton analogie avec Winston Churchill. Du super beau travail! Juste pour te dire, je l’ai forwardé à une de mes collègues chez Protégez-Vous et elle a trouvé ça super.

4.
Le 2012-01-31 à 15:59, CC a dit :

Salut JO !!!

Hey c’est VRAIMENT COOL mec ! Ton commentaire et le partage à ta collègue ! J’suis bien content qu’elle ait aimée.

Bien content de savoir que tu as aimé toi aussi mec. Ça m’a pris 6 heures au total pour le créer, donc chaque remerciement est vraiment appréciée ! =^) Au plaisir de te recroiser soon, bro !

5.
Le 2012-02-03 à 23:39, Réjean Prévoyant a dit :

Salut CC!

Très original comme billet. Ce que j’en retiens: l’important c’est de rester motivé et d’être constant dans ses efforts.

Une bonne source de motivation pour continuer….

6.
Le 2012-02-04 à 15:06, CC a dit :

Merci Rejean ! Effectivement, tu as bien saisi :) content que tu aies aimé ! C’est vraiment cool :)

7.
Le 2012-02-05 à 05:37, Grégory a dit :

Bon, je vais faire un commentaire balôt mais cet article est très très bon :-)

En fait, je pense que chacun devrait récupérer les citations utilisées et le reprendre dans chaque domaine de sa vie. Voire en faire un leitmotiv pour une vie meilleure.

En tout cas, l’application à la finance personnelle est très judicieuse.

8.
Le 2012-02-05 à 14:37, CC a dit :

:D Grégory !!!

merci du commentaire =^)

effectivement, ça s’applique à plein de sphères de sa vie. C’est une très bonne idée de passer en revue diverses sphères de sa vie (ses finances, sa santé, relation amoureuse, relations avec la famille, etc) et trouver comment faire pour faire mieux que le statut actuel. Des phrases comme ça peuvent nous rappeler qu’il faut vivre la vie à son max :D

9.
Le 2012-02-07 à 21:10, Mathieu Lajoie a dit :

Salut CC,

Même commentaire que tout le monde: WOW, bel exercice. Il serait intéressant de faire la même chose, mais avec nos politiciens (hi!,hi!).

Je crois que nos citataions de M Charest seraient moins pertinentes que celles de Churchill!!!

10.
Le 2012-02-07 à 21:28, CC a dit :

Salut Mathieu !

Wow, merci pour TON commentaire ! C’est le genre de chose qui me donne envie d’écrire plus, de pousser encore plus loin Mes Finances Perso :) Trop drôle ta suggestion !!!! :D hahaha ça serait assez MAUVAIS merci !!

11.
Le 2012-02-08 à 16:33, Undisconnected a dit :

Hey CC,

C’est vraiment un bel article que tu nous a pondu là ! J’adore les citations et le parallèle aux finances personnelles est parfait !

Je suis aussi vraiment impressionné par le niveau de rédaction, c’est vraiment fluide et agréable à lire ;)

J’ai mis du temps avant de le lire ! Mais c’est chose faite !

Keep on fighting !

12.
Le 2012-02-08 à 17:59, CC a dit :

Salut mec !!! :) merci beaucoup pour le beau compliment ! Ca veut surement dire que je m’ameliore et c’est tant mieux !!!!! :D

13.
Le 2012-02-09 à 14:44, Phrancis a dit :

CC, je crois que tu devrais traduire tes articles en anglais, il y a très beaucoup de gens qui pourraient utiliser tes strategies au Canada anglais et même USA!

PS: Excellent article original!

14.
Le 2012-02-09 à 14:52, CC a dit :

Salut Phrancis !

Merci pour ton commentaire :D J’avoue que j’y suis allé d’originalité là-dessus.

Je pense souvent à faire du contenu en anglais, mais je sais pas encore si je peux me permettre de le faire. Mes projets m’occupent déjà beaucoup et quand on disperse trop nos efforts, ça nuit beaucoup. Maybe in the near future, who knows?

15.
Le 2012-02-18 à 18:17, Dav a dit :

Salut CC,

Très bonne article et très belle analogie!!!
En passant j’ai acheté mon 2e immeuble a revenue.

16.
Le 2012-02-20 à 16:56, CC a dit :

Salut Dav !

Merci !

WOW, félicitations mec ! C’est complètement génial. « You’re on a roll! »

Continue les excellentes moves financières que tu fais. Tu vas aller loin. Tu t’approches de plus en plus de l’indépendance financière tu sais ! Tu y vas en belle ligne droite =)

17.
Le 2012-02-23 à 15:14, Mama Zen a dit :

Hello CC!

Super ce billet! Mais comme souligné plus haut, refaire l’exercice avec des citations de Jean Charest… ouff ça risque d’être franchement mauvais!!!

Je ne connaissais pas Churchill sous cet angle, tes observations sont fort intéressantes, merci de ta générosité habituelle :-) c’est un plaisir de te lire.

18.
Le 2012-02-23 à 16:52, CC a dit :

Merci Mama Zen :)

Toujours aussi gentille !

Comment tu te portes ? J’ai vu que tu n’avais pas publié de billets en quelques mois. Toutefois, bien content de voir que tu as publié à nouveau !

As-tu plusieurs projets sur le web, mis à part objectif-dette-zero ? Qu’est-ce qui a occupé ton temps majoritairement ?

19.
Le 2012-05-18 à 16:17, L_Econome a dit :

J’adore Churchill parce qu’il avait toujours cette façon d’afficher une confiance aveugle devant l’adversité (circonstances obligent…) Ma préférée: « If you’re going through hell, just keep walking. »

20.
Le 2012-05-18 à 17:06, CC a dit :

Haha :D ouais tu as vraiment raison ! Vive churchill :) merci pour ton commentaire

Laissez un message

Être notifié par courriel des nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires sans avoir à en laisser un.