L’effet miroir de la finance personnelle

finances-personnelles-miroir

Notre situation actuelle en matière de finance personnelle, tel un miroir, peut nous aider à prendre conscience d’où nous en sommes actuellement et ce que nous pouvons faire pour nous diriger dans la bonne direction.

Regardons de plus près ce reflet, puis passons au peigne fin les résultats que nous obtenons :

Si vous avez actuellement des dettes, il y a de bonnes chances que vous viviez au-dessus de vos moyens et que vous dépensiez plus que ce que vous ne gagnez. Dit autrement, vous avez dépensé de l’argent que vous n’aviez pas d’abord accumulé. J’en conviens, certaines dettes sont un peu moins pires que d’autres : votre maison, vos dettes d’études, un investissement… Reste que, si vous êtes rendus à un stade où vous pensez que les dettes sont normales, vous n’avez probablement pas goûté au concept de vivre une vie exempte de dette depuis très longtemps. Vivre au-dessous de ses moyens, ça veut aussi dire d’épargner avant de se payer quelque chose et trouver des moyens créatifs et intelligents d’amasser l’argent plus rapidement.

Si vous avez de l’argent d’accumulée en épargne, bravo : il y a de bonnes chances que vous ayez compris l’importance de vous payer en premier à un certain point dans votre vie, mais surtout, cela signifie que vous avez une stratégie en place, probablement automatisée même, pour mettre de l’argent systématiquement de côté à divers endroits (épargne, céli, réer, etc.). La version future de vous-même n’est pas une personne inconnue, c’est vous-même, n’oubliez pas ceci lorsque vous mettez de l’argent de côté : c’est pour vous, cette même personne qui lit ceci en ce moment. J’ai vu des personnes ne pas mettre d’argent de côté, car ils étaient atteints de perfectionnisme. En fait, ils voulaient le meilleur compte épargne à tout prix, et comme c’est une tâche complexe, ils ont repoussé à demain. D’autres n’épargnent tout simplement pas, car ils sont entêtés à « attendre » le jour où ils auront plus de lousse pour le faire, jour qui, souvent, arrive trop tard (ou jamais) pour la plupart d’entre eux.

Si vous avez des investissements, il y a de bonnes chances que vous ayez compris l’importance de commencer à investir tôt, et vous avez passé à l’action (bravo), afin de profiter des nombreuses années qui sont devant vous et qui permettront à vos investissements d’avoir le temps de fructifier.

Si vous vivez de paye en paye, il est fort probable que vous n’ayez pas un compte épargne qui est régulièrement alimenté, ni de fond d’urgence pour vous faire passer au travers d’une tempête, telle une perte d’emploi. Il est aussi possible que vous dépensiez probablement beaucoup trop pour l’argent que vous faites… Prenez un instant : combien d’argent mettez-vous par mois dans le remboursement de vos dettes? Additionnez les montants. Connaissez-vous le chiffre exact?

En regardant d’au-dessus, est-ce que ce montant représente un % significatif de vos revenus? Également, si vous vivez de paye en paye, il est fort probable que votre salaire ne soit pas aussi élevé et représentatif de votre vrai potentiel. Améliorez et augmentez la valeur que vous apportez sur le marché, ainsi que le nombre de gens que vous pouvez affecter positivement avec celle-ci, et vous verrez vos revenus augmenter de manière significative.

It takes time, but it’s totally worth it, because it works.

Si votre salaire ne vous convient pas, cessez de blâmer les facteurs externes et tournez plutôt le miroir vers vous :

  • Faites-vous partie de l’élite au bureau?
  • Avez-vous demandé à votre boss comment dépasser ses attentes, puis procédé à faire exactement cela jour après jour?
  • Produisez-vous vraiment plus que vous ne consommez?
  • Est-ce que vous offrez vraiment le meilleur de vous-même au travail, jour après jour, tout en continuant de vous améliorer?

Si vous ne gagnez pas beaucoup d’argent, il est fort possible que votre contribution dans ce monde soit très limitée, que vos connaissances et habiletés ne soient pas à leur plein potentiel, ou que vos tâches quotidiennes n’impactent (ou n’aident) que très peu de personnes.

Source : Lifehack quotes - Quote-Jim-Rohn-we-get-paid-for-bringing-value-to-the-marketplace

Si vous n’avez pas un rond dans votre porte-monnaie, il est fort possible que vous ne soyez pas capable de vous retenir de dépenser, ou encore, que vous êtes tellement serré dans vos finances que vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir de l’argent liquide sur vous. Il est aussi possible que vous n’aimez pas avoir de l’argent liquide et préférez fonctionner avec vos cartes seulement, ce que je comprends, mais un n’empêche pas l’autre, surtout étant donné ces 2 points :

  1. Avoir de l’argent liquide sur soi peut s’avérer très pratique dans diverses situations, vous permettant de saisir des opportunités que vous n’auriez pas pu saisir autrement.
  2. NE SOYEZ PAS la personne désagréable qui n’a jamais en espèces sa partie à payer et qui ne peut pas contribuer aussi simplement!

Ça va plus loin que ça.

Si vous ne savez pas dans quoi investir, il est fort probable que vous ne sachiez pas ce que vous ne savez pas. Dit autrement, vous n’avez pas lu de bons livres à ce sujet, n’ayez pas suffisamment de connaissances, ni posé suffisamment de questions aux bonnes personnes. Vous êtes paralysés par l’inaction, pris dans vos pensées qui tournent en rond, au lieu de découper cette tâche complexe en petites bouchées que vous pouvez manger au quotidien.

Si vous n’êtes pas capable de créer un lousse suffisant pour pouvoir mettre de l’argent de côté, il est fort probable que vous ne soyez pas en mesure de contrôler votre impulsivité et votre désir à avoir tout, tout de suite (gratification instantanée). Travaillez à améliorer votre « cashflow » dès maintenant : optimisez vos dépenses et augmentez votre valeur pour gagner plus d’argent.

Si vous n’aimez pas ce que vous voyez dans le miroir de vos finances personnelles, vous êtes le seul responsable. Les gagnants prennent les choses en main, les perdants se trouvent des excuses pour justifier leur inaction.

Ce qui est en soi une excellente nouvelle, puisque ce n’est que lorsque nous réalisons qu’il faut prendre les choses en main, soi-même, que notre situation peut commencer à s’améliorer.

Avertissement : Améliorer ses finances personnelles, c’est un processus lent et constant. Cessez de rêvasser de gagner à la lotterie ou de toucher une grosse somme dans le futur. Améliorer sa situation au niveau des finances personnelles dans le but d’atteindre l’indépendance financière, ou du moins, pouvoir recommencer à respirer, est une activité quotidienne, où chaque action prise en ce sens se cumulera pour vous amener là où vous désirez aller.

Pour ceux qui ont besoin du comment faire pour améliorer leurs finances personnelles, je vous invite à lire (ou relire!) l’article :

Je vous souhaite une amélioration graduelle et constante de vos finances perso!

Do 1 thing at a time, then another :).

Slow and steady wins the race.

Uriel

 

 

Stratégie d’investissement à la bourse – Dogs of the Dow (article invité)

Dogs of the Dow : Une stratégie d'investissement à la bourse

Certains d’entre nous sont rendus à un certain niveau de maturité avec leurs finances.

  • Éliminer nos dettes ? Chose du passée.
  • Fond d’urgence pour être préparé aux imprévus ? C’est fait.
  • Cotiser à notre RÉER ? Done.
  • Mettre de l’argent dans son céli ? Check.
  • Saines habitudes de consommation? Réussi.
  • Avoir plus d’entrées d’argent que ce que nous dépensons ? Oui.

Lorsque nous atteignons un certain momentum avec nos finances, notre « cashflow » devient positif. Quand notre cashflow devient positif, il y a un effet très souhaitable : on commence tranquilement mais sûrement à accumuler de la richesse.

Notre valeur nette (nos biens moins nos dettes) augmente de mois en mois.

Puis, la constatation suivante nous frappe du jour au lendemain : Nous sommes capable d’accumuler de l’argent, ça va bien, mais comment faire pour faire travailler cet argent à notre avantage afin qu’elle grossisse plus rapidement qu’un compte épargne qui verse 2% d’intérêt ?

Question : Que faire de bon avec notre argent pour la faire grossir plus rapidement ?

Lire la suite

Les Fonds Indiciels : Questions & Réponses (Partie 2 : Matthieu)

Question & Réponses Fonds Indiciels

(Cet article est le troisième d’une série d’articles sur l’investissement dans les marchés boursiers et les Fonds Indiciels (Partie 1).)

Cette fois-ci, il s’agit de mes réponses aux questions de Matthieu, un lecteur assidu de Mes Finances Perso depuis le jour 1 ! Merci mec ! C’est ma façon de te remercier pour ton support.

Ses questions

 

Matthieu demande : Investir dans les fonds indiciels, est-ce considéré comme risqué?

Lire la suite

Les Fonds Indiciels : Questions & Réponses (Partie 1 : Gilbert)

Investissement Fonds Indiciels

On me demande souvent la question suivante : CC, comment fait-on pour investir et faire plus d’argent que les comptes épargnes ? Tu fais quoi avec ton RÉER, ton CÉLI ? Quelle est ta fameuse technique avec les fonds « machindiciels » dont tu as brièvement parlé dans le passé ? Est-ce que ça fonctionne ? Es-tu satisfait ? À quoi ça ressemble ?

Mouhaha… Vous avez tellement raison chers lecteurs (et lectrices!!). 😉

À bien y penser, c’est même écrit tout au haut de mon site !

« […] j’ai appris à investir dans mon RÉER et mon CÉLI »

J’avoue que je n’ai jamais été exhaustif dans le « pourquoi » ni le « comment » des choses concernant mes investissements.

Aujourd’hui, ça change. Je vous propose de poursuivre ce que j’ai commencé sur l’investissement en bourse en vous donnant quelques explications de base qui vous permettront de bien comprendre comment ça marche.

Questions / réponses

J’ai sondé mes amis à savoir ce qu’ils voulaient savoir sur les fonds indiciels. Après tout, je leur ai promis un article expliquant le tout en échange, donc ils ont été bien coopératifs 😉

Je vous présente donc les questions d’un dénommé Gilbert et mes réponses. Gilbert est un ami très proche et aussi un lecteur assidu de Mes Finances Perso. Je crois que ça va en aider plus d’un !

Lire la suite

Commencer à Investir dans le Marché Boursier

Investir en bourse - graphique

Aimeriez-vous faire grossir plus vite votre argent qu’avec les 1% ou 2% d’intérêt que les comptes épargnes vous offrent ? C’est un bon début mais au bout d’un moment, on trouve que ça ne va pas assez vite, n’est-ce pas ?

Moi aussi 🙂 La bonne nouvelle, c’est que c’est vraiment facile et que vous pouvez commencer plus tôt que vous ne croyiez…

Prenez la peine d’investir  les quelques heures requises pour avoir les compétences de base pour comprendre votre stratégie d’investissement, prenez votre décision et commencez. Un de vos meilleurs atouts sera le temps devant vous, donc prenez la peine de vous arrêter un moment et de poser les gestes nécessaires pour avoir suffisamment d’argent pour votre famille… et tous ceux que vous aimez, bref 🙂

Mes débuts : Comment j’ai échoué misérablement à la bourse

Lire la suite