Trop penser

bruce-lee-quote-if-you-spend-too-much-time-thinking

« If you spend too much time thinking about a thing, you’ll never get it done. » —Bruce Lee

(Traduction FR : Si vous passez trop de temps à penser à quelque chose, vous ne le ferez jamais.)

 

Vous arrive-t-il de penser à un sujet précis pendant quelques temps, voir même un bon bout de temps ?

Remuer le tout dans votre tête plusieurs fois ? Évaluer les divers scénarios possibles, comparer les options qui s’offrent à nous, réfléchir au meilleur chemin pour arriver à ses buts et penser aux difficultés potentielles qui seront rencontrées ?

Laissez-moi deviner la réponse : Oui. Il est fort probable que nous soyons tous coupables d’overthinking (trop penser / réfléchir) par moments et ce, que nous nous en rendions compte ou non.

Creusons plus loin. Le fait de trop penser à un sujet peut même nous amener à ressentir des émotions négatives : ressentir du stress & de l’inconfort, avoir peur & même être découragé.

Même si nous sommes tous d’accord que les émotions négatives ne sont pas toujours très « le fun » à vivre, un danger bien réel triomphe sur tous ceux-ci : l’inertie.

Quand l’idée surgit dans vos pensées (souvent à un moment inopportun d’ailleurs), vous arrive-t-il de vous dire que vous allez vous en occuper un peu plus tard ?

Le temps passe. L’idée revient vous hanter. Vous y penser un peu plus, puis décidez (inconsciemment) de la mettre de côté et de vous y afférer plus tard.

Le temps passe toujours. Hop ! La même idée revient, encore et encore. Vous pensez à ce qu’il faudrait bien faire pour faire avancer le tout, ressentez de l’inconfort, puis passez à autre chose.

Voici quelques dangers de passer trop de temps à réfléchir aux mêmes choses :

Le danger #1 : Vient inévitablement le moment où vous avez trop attendu. Il est trop tard pour agir. Vous avez passé à côté de votre chance. Too bad.

Le danger #2 : Vous finissez par agir, mais il est trop tard quand vous le faites. Vous écopez de pénalités, vous vous sentez toujours aussi mal et peut-être cela durera pendant encore longtemps.

Le danger #3 : Puisqu’il loge à même vos pensées, le problème auquel vous pensez depuis un moment reste au stade de problème. Vous ne réglez jamais la situation et elle vous hante continuellement.

Le danger #4 : Puisque perdu dans vos pensées, vous ne vivez pas le moment présent. Vous êtes dans le passé, dans le futur, ailleurs, mais certainement pas dans l’ici et maintenant, le seul moment dans lequel nous pouvons réellement agir et changer les choses.

Le danger #5 : Trop penser à une idée ou un problème commence à vous faire douter de vous-mêmes.

Au-delà de ces 5 dangers potentiels à trop penser & trop réfléchir, le pire de tous est celui-ci :

Quand vous pensez trop, vous ne faites rien de concret pour améliorer la situation et, par conséquent, vous vous assurez que cette pensée reviendra cogner à la porte dans un futur rapproché.

Le vrai problème derrière tout ça, c’est qu’une idée qui revient tout le temps de nos pensées est bien souvent mal définie, ou paraît plus grosse, complexe et intimidante qu’elle ne l’est réellement. C’est difficile de voir par où commencer, alors on remet systématiquement (une prochaine séance d’inquiétude) à plus tard.

Peut-être avez-vous l’impression que le dossier « progresse » (dans votre tête), mais ce n’est qu’une illusion, je vous l’assure.

Pour que la situation s’améliore réellement et pour que les choses avancent / progressent, ça prend principalement 2 choses :

  1. Identifier quelle est la TOUTE PREMIÈRE action à prendre pour faire concrétiser l’idée ou solutionner le problème.
  2. La faire sur-le-champ*.

*Si vous ne pouvez vraiment pas agir sur-le-champ (c’est possible), inscrivez la toute première action à prendre sur un bout de papier, ou notez-là dans votre calendrier, etc. Sortez la toute première action à prendre de votre tête et VITE ! 

Voici un exemple concret du problème, appliqué aux finances personnelles :

  • Une personne X, appelons-là LINDA, sait très bien qu’elle doit mettre de l’argent de côté en vue de la retraite. Elle y pense à l’occasion, desfois par elle-même, desfois lorsque le sujet est amené sur la table par la télévision ou une discussion près d’elle. Lorsque l’idée surgit, elle se dit qu’elle devrait bien s’y pencher une fois pour toute. Comme elle est confortablement assise dans son divan, elle se dit qu’elle va regarder ça bientôt, comme par exemple dès qu’elle a un petit lousse d’argent.
  • Le temps passe, comme lui seul sait si bien le faire. En fait, une année complète se passe. Linda a-t-elle enfin commencé à mettre de l’argent de côté en vue de sa retraite ? Je peux estimer avec 95% de certitude que non, rien n’a changé, même si le sujet a probablement bien « avancé » dans sa tête (selon elle). Je peux également estimer avec 95% de certitude qu’elle y a pensé très souvent au cours de ce dernier 12 mois, en attendant les circonstances idéales, voir parfaites, avant de commencer à le faire.
  • Finalement, PLUSIEURS années passent lorsque LINDA commence enfin à mettre de l’argent de côté en vue de sa retraite. Elle a désormais 40 ans et n’a plus autant de temps devant elle pour faire grossir ses investissements sur le long-terme. Elle s’en veut d’avoir attendu aussi longtemps, car finalement, c’était vraiment tout simple de commencer à le faire. La vraie difficulté, c’était de réussir à triompher ses pensées récurrentes teintées d’inaction.

Est-ce que l’idée de trop penser à quelque chose vous paraît encore alléchante ?

P.S. : Une chance que je n’ai pas trop réfléchi longtemps avant de vous présenter ce concept sous forme d’un nouvel article de Mes Finances Perso, sans quoi vous n’auriez jamais pu le lire !

– Uriel :)

5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

Merci pour ces 5 belles années de Mes Finances Perso avec vous ! (Source de l'image : beekman1802.com)

 

L’Avant Mes Finances Perso : Fin des études

C’était le mois d’août 2008.

Sans m’en rendre compte, puisque encore sur l’adrénaline des derniers examens, j’étais tout simplement exténué par ce marathon de 7 ans de cours, de projets, de travaux pratiques, de laboratoires, d’étude, de devoirs et d’examens. Au total, je venais d’enfiler, sans m’arrêter, 3 années d’études en informatique, suivies de 4 robustes années en ingénierie logicielle.

Mon cerveau se mit rapidement à penser incessamment au monde de possibilités qui s’ouvrait à moi.

Que faire maintenant, quelle est la prochaine étape ? Me disais-je intérieurement. Un cocktail de stress non-justifié, d’appréhension exagérée et d’anxiété prématurée.

C’est à ce moment précis que ma mère m’a donné un super conseil de vie : prends le temps de savourer cet accomplissement, de t’amuser et de relaxer. Sa prescription officielle : prendre au minimum 1 mois de vacances avant de débuter la recherche d’emploi afin de profiter de la fin de l’été et de m’amuser.

Je dois vous avouer que sur le coup, j’étais sceptique.  Lire le reste de cet article »

Comment réagissez-vous devant la peur ?

“Your time is limited, so don’t waste it living someone else’s life. Don’t be trapped by dogma – which is living with the results of other people’s thinking. Don’t let the noise of other’s opinions drown out your own inner voice. And most important, have the courage to follow your heart and intuition. They somehow already know what you truly want to become. Everything else is secondary.” -Steve Jobs

Traduction en français : « Votre temps est compté, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne soyez pas emprisonné par le dogme qui est de vivre en fonction des pensées des autres. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres noyer votre voix intérieure. Et, plus important encore, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Ils savent déjà, en quelque sorte, ce que vous voulez vraiment devenir. Tout le reste est secondaire. » – Steve Jobs

Avez-vous des rêves que vous enfouissez au fond de vous-même ? Aimeriez-vous profiter davantage de la vie ? Voudriez-vous vous entraîner plus régulièrement, manger plus sainement et apprendre à bien gérer vos finances ? Vous aimeriez faire l’activité ou le projet ABC, mais lorsque vous y pensez, votre cerveau trouve rapidement XYZ raisons, craintes ou peurs pour vous empêcher de passer à l’action maintenant ou très bientôt ?

Lire le reste de cet article »

Comment appliquer les citations de Winston Churchill à nos finances personnelles

Winston Churchill V

Source : thesun.co.uk

Winston Churchill est un illustre personnage politique qui a laissé derrière lui un bel héritage de citations et de pensées qui sont encore d’actualité aujourd’hui. Il fut un homme puissant avec une attitude qui ne laissait que très peu de gens indifférents.

J’adore sa façon de penser. Ça mes ami(e)s, c’était un “winner” pur et dur. Il a triomphé de succès et inspiré beaucoup de gens.

Un aspect que j’aime bien par rapport à l’étude de l’histoire, c’est qu’on peut prendre connaissance de ce qui est réalisable. Ce ne sont pas des contes ou des histoires tirées de l’imaginaire, mais plutôt des faits réels qui montrent ce dont l’être humain peut être capable. Intéressant…

Vous savez, devenir riche, ça commence dans votre tête avec la manière de voir les choses (le bon « mindset« ). Vous savez déjà ce que vous devez faire : gagner plus d’argent, épargner davantage et optimiser vos dépenses. Est-ce que le simple fait de savoir ceci fait est suffisant pour être riche ? Je ne crois pas. C’est la même chose pour les gens désirant perdre du poids. Tout le monde sait qu’il faut manger moins/mieux et faire plus d’exercice. Le simple fait d’avoir cette information n’est pas suffisant. Le changement doit s’effectuer dans votre façon de penser et dans les actions que vous posez. Volonté, discipline, persévérance et action. C’est la seule façon que vous pourrez sortir des dettes et vous enrichir. Il faut mettre à jour sa manière d’être et d’agir afin de laisser parler nos actes.

Puisque notre capacité à réussir réside entre nos deux oreilles, nous devons voir grand et agir constamment dans la bonne direction. Qui de mieux placé que ce cher Winston pour nous montrer l’attitude de gagnant à avoir ?

Voici donc une série de citations motivantes de Winston Churchill. Je vous donnerai mon interprétation de chacune et des conseils pour appliquer le tout à vos finances personnelles :

Cliquez pour découvrir les meilleures citations de Churchill

Avoir trop de cartes de crédit, est-ce que ça peut vous affecter financièrement?

Trop de cartes de crédit et score de crédit

Source : Journal Mobiles

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous offrir un article invité d’une dénommée Noémie. Ce faisant, je sors de ma zone de confort car je n’ai pas l’habitude d’accepter des articles invités.

Cette chère Noémie a su se démarquer en faisant preuve de patience, de persévérance, de respect, de volonté d’informer sans parti pris et de compréhension face à mes exigences qui sont parfois, disons-le, exagérément élevées :)

Je vous invite donc à lire son article avec l’esprit ouvert et constructif. Noémie est une jeune blogueuse qui en est à ses premières expériences dans le monde du blogging; elle ne possède d’ailleurs pas encore son propre site.Dans cette optique, je vous invite à réagir à ses propos avec le plus grand respect possible dans la zone de commentaires. Merci !

Sans plus attendre, je vous propose son article qui s’intitule :

« Avoir trop de cartes de crédit, est-ce que ça peut vous affecter financièrement? »

Lire le reste de cet article »