L’argent fait-il le bonheur? (Revu et corrigé)

L'argent ne fait pas le bonheur. Est-ce vrai?

« L’argent ne fait pas le bonheur »

…est-ce vrai?

Cette citation, qui semble simple & anodine en surface, est utilisée à mauvais escient un peu trop souvent à mon goût, probablement à cause de ses multiples interprétations possibles engendrées par sa formulation (trop) simpliste.

En analysant un peu cette citation, il est relativement juste de constater que l’argent ne fait pas le bonheur directement, car de nombreux millionnaires sont malheureux.

Donc, dire que l’argent ne fait pas le bonheur est en quelque sorte vrai, mais sans plus. Ça s’arrête ici, car ce dicton est vague et ne peut englober tous les cas du monde.

Cette citation est donc sujette aux diverses interprétations de chacun.

Creusons davantage…

Il est tout aussi juste de constater qu’avoir de l’argent en quantité suffisante (voir même de manière abondante) donne accès à une plus grande liberté. Avoir les moyens de se payer le billet d’avion pour notre voyage de rêve, s’acheter cette maison de rêve en Espagne, ou encore pouvoir aider financièrement ses proches.

Cet accès à une liberté plus grande nous donne, en retour, les moyens et la capacité de vivre le bonheur (seul, ou avec ceux que l’on aime).

Voilà une autre partie réglée de cette citation casse-tête : l’argent fait le bonheur et l’argent ne fait pas le bonheur.

On ne peut dire que cette citation est 100 % vraie ni 100% fausse. Ce n’est pas une dichotomie. Elle offre une partie de la réponse (et non une réponse complète).

Avoir une abondance d’argent implique presque assurément un de mes sujets favoris : vivre sans dettes. Si vous suivez ce blogue depuis un moment, vous savez sûrement que ça fait des années que je vis sans dettes et que je ne retournerais jamais me promener sur ce terrain glissant.

La vie est trop riche sans dettes (évidemment, vous me direz!).

Vivre sans dette amène dans nos vies une grande liberté; cette même liberté qui ouvre des portes et qui prépare le terrain pour une vie bien vécue et remplie de souvenirs mémorables.

Ceci s’apparente aussi un peu à l’entrepreneuriat, où l’on désire prendre les choses en charge, être davantage en contrôle.

Pourquoi? Simplement, parce que je trouve qu’avoir des dettes (que vous soyez d’accord ou non), c’est en quelque sorte de céder le contrôle à quelqu’un d’autre qui a de l’emprise sur nous.

J’abuse peut-être, mais on pourrait même parler d’une mini version de l’esclavage, où l’on travaille de manière acharnée pour remplir les poches de son maître.

Non, merci, je passe mon tour sur les dettes. J’ai vécu les 2, avec et sans dettes, et le choix est simple.

Je ne suis pas non plus innocent; je sais qu’il existe quelques rares exceptions de bonnes dettes, comme par exemple avoir une dette afin d’investir de manière intelligente (éducation, logements à revenus, etc.).

Revenons au bonheur. Rappelons-nous quotidiennement que le bonheur ne doit pas être pourchassé, comme la fameuse « pursuit of happiness » des américains, mais bel et bien vécut.

Comment? En savourant chaque instant; en réalisant qu’il est éphémère. En comprenant profondément que le temps passe vite et ne reviendra jamais.

Eh oui, je ne veux pas vous attrister, mais notre temps sur cette planète est compté. Ce qui, en soi, devrait être un rappel motivant de pleinement en profiter, jour après jour, d’un instant à l’autre. De grâce, cessons de prendre pour acquis qu’il nous reste encore une tonne de temps sur cette planète, et ce, dès maintenant.

C’est une erreur stupide. Le temps passe vite, globalement parlant.

C’est paradoxal, mais à force de courir après le bonheur, il nous échappe inévitablement, car ce n’est pas la bonne approche pour être profondément heureux.

Le bonheur est, en quelque sorte, un produit dérivé d’avoir des raisons profondes d’être heureux.

Ça mérite d’être dit autrement :
Lorsqu’on a des raisons excitantes et passionnantes d’être heureux, le bonheur se manifeste.

Donc, le bonheur est un produit dérivé d’une vie bien vécue, remplie de moments mémorables. Dans le présent, il s’agit d’une vie vécue avec une attitude exemplaire.

Ce sujet étant une vraie passion pour moi, je ne peux m’empêcher que d’approfondir le tout afin de vous donner des outils nous permettant de vivre le bonheur quotidiennement.

L’endroit où nous dirigeons notre attention, ainsi que ce que nous décidons d’ignorer volontairement, joue un rôle énorme sur notre qualité de vie (et notre bonheur)!

Même quand on se sent neutre, maussade ou pas vraiment heureux dans l’instant présent, on peut faire un petit exercice pour nous recentrer : s’imaginer comment ce serait si on était handicapé à cause d’un accident grave, ou encore comment ce serait si notre famille était décédée dans un accident d’auto.

De cette perspective, il est bien plus facile de réaliser à quel point nous sommes chanceux. C’est soudainement léger et facile de devenir heureux, car on réalise la chance que nous avons de ne pas avoir été victime d’événements aussi terribles.

Les gens se comparent trop à ceux qui semblent être plus heureux qu’eux. Pensez donc à vous comparer, ici et là, à ceux qui ne l’ont pas eu facile et qui sont dans une situation peu enviable.

Expliqué différemment, rappelez-vous que le stress est souvent notre incapacité à laisser aller, à lâcher prise. Par conséquent, relâchez la tension et permettez-vous de générer du bonheur à partir de rien. De voir le bon côté des choses.

Dit simplement, pour être heureux, entraînez votre cerveau à éviter la négativité toxique et à savourer le positif dans vos vies.

Rappel : Ne cherchez pas à trouver le bonheur.

Il est à la portée de tous, dès maintenant, grâce à une perspective et une attitude positives sur la vie. Avoir des lunettes qui nous font voir clair sur cette chance immense que nous avons d’êtres ici, maintenant.

Utilisez vos raisons profondes d’être heureux dès maintenant, via l’appréciation et la gratitude, pour connaître le bonheur.

  • Vous êtes probablement en bonne santé.
  • Vous ne serez jamais aussi jeune qu’aujourd’hui.
  • Vous avez un toit et de la nourriture. Vous n’êtes pas au bon milieu d’une guerre.
  • Vous vivez dans l’époque la plus incroyable de tous les temps, remplie de possibilités. C’est excitant.

Cela prend du temps pour être en mesure d’apprécier réellement ce que nous avons, pour ainsi trouver nos « pourquoi » d’être heureux. C’est correct. C’est normal.

Être heureux, ça ne veut pas dire que tout sera facile. Parfois, il faut faire des efforts, comme dans le cas de trouver et d’apprécier les raisons d’être en vie. Croyez-moi, les raisons abondent.

« Le bonheur, c’est vouloir ce que l’on a. »

Le lien entre l’appréciation et le bonheur est tout simplement gigantesque. J’irais même jusqu’à dire qu’il est impossible d’être réellement heureux si nous sommes dans l’incapacité d’apprécier ce que nous avons. Même si vous pensez devoir atteindre ou obtenir quelque chose de précis, dans le futur, avant d’être vraiment heureux, rendu à ce moment-là, vous devrez quand même être en mesure de l’apprécier profondément. Pas seulement en surface. C’est là que vous serez heureux, quand vous apprécierez. Donc, aussi bien le faire tout de suite, maintenant, à tous les instants.

La vie tombe quand même assez souvent dans l’une des 2 catégories suivantes : soit il s’agit d’une épreuve, d’un test, soit il s’agit d’une célébration ou d’un moment neutre pouvant être rempli de joie. Dans un moment difficile, il est possible d’y voir la leçon, le défi, l’épreuve à surmonter. Dans un moment neutre ou heureux, c’est le temps d’apprécier.

Vous ne trouvez pas de raisons d’être heureux? Pas de problème. En voici une petite simple pour commencer, un point d’ancrage que vous pouvez utiliser à tout moment. Souriez, puis essayez d’être malheureux en souriant. Difficile, n’est-ce pas?

Mes amis, le bonheur est la portée de tous, à chaque instant.

Alors, l’argent fait-il le bonheur?

Non, mais notre interprétation positive de chaque instant de la vie et notre appréciation de sa beauté, oui.

“There is no way to happiness — happiness is the way.” — Thich Nhat Hanh
Traduction FR : Il n’y a pas de chemin pour le bonheur, le bonheur est le chemin.

– Uriel

Trop penser

bruce-lee-quote-if-you-spend-too-much-time-thinking

« If you spend too much time thinking about a thing, you’ll never get it done. » —Bruce Lee

(Traduction FR : Si vous passez trop de temps à penser à quelque chose, vous ne le ferez jamais.)

 

Vous arrive-t-il de penser à un sujet précis pendant quelques temps, voir même un bon bout de temps ?

Remuer le tout dans votre tête plusieurs fois ? Évaluer les divers scénarios possibles, comparer les options qui s’offrent à nous, réfléchir au meilleur chemin pour arriver à ses buts et penser aux difficultés potentielles qui seront rencontrées ?

Laissez-moi deviner la réponse : Oui. Il est fort probable que nous soyons tous coupables d’overthinking (trop penser / réfléchir) par moments et ce, que nous nous en rendions compte ou non.

Creusons plus loin.  Lire la suite

5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

Merci pour ces 5 belles années de Mes Finances Perso avec vous ! (Source de l'image : beekman1802.com)

 

L’Avant Mes Finances Perso : Fin des études

C’était le mois d’août 2008.

Sans m’en rendre compte, puisque encore sur l’adrénaline des derniers examens, j’étais tout simplement exténué par ce marathon de 7 ans de cours, de projets, de travaux pratiques, de laboratoires, d’étude, de devoirs et d’examens. Au total, je venais d’enfiler, sans m’arrêter, 3 années d’études en informatique, suivies de 4 robustes années en ingénierie logicielle.

Mon cerveau se mit rapidement à penser incessamment au monde de possibilités qui s’ouvrait à moi.

Que faire maintenant, quelle est la prochaine étape ? Me disais-je intérieurement. Un cocktail de stress non-justifié, d’appréhension exagérée et d’anxiété prématurée.

C’est à ce moment précis que ma mère m’a donné un super conseil de vie : prends le temps de savourer cet accomplissement, de t’amuser et de relaxer. Sa prescription officielle : prendre au minimum 1 mois de vacances avant de débuter la recherche d’emploi afin de profiter de la fin de l’été et de m’amuser.

Je dois vous avouer que sur le coup, j’étais sceptique.  Lire la suite

Comment réagissez-vous devant la peur ?

“Your time is limited, so don’t waste it living someone else’s life. Don’t be trapped by dogma – which is living with the results of other people’s thinking. Don’t let the noise of other’s opinions drown out your own inner voice. And most important, have the courage to follow your heart and intuition. They somehow already know what you truly want to become. Everything else is secondary.” -Steve Jobs

Traduction en français : « Votre temps est compté, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne soyez pas emprisonné par le dogme qui est de vivre en fonction des pensées des autres. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres noyer votre voix intérieure. Et, plus important encore, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Ils savent déjà, en quelque sorte, ce que vous voulez vraiment devenir. Tout le reste est secondaire. » – Steve Jobs

Avez-vous des rêves que vous enfouissez au fond de vous-même ? Aimeriez-vous profiter davantage de la vie ? Voudriez-vous vous entraîner plus régulièrement, manger plus sainement et apprendre à bien gérer vos finances ? Vous aimeriez faire l’activité ou le projet ABC, mais lorsque vous y pensez, votre cerveau trouve rapidement XYZ raisons, craintes ou peurs pour vous empêcher de passer à l’action maintenant ou très bientôt ?

Lire la suite

Comment appliquer les citations de Winston Churchill à nos finances personnelles

Winston Churchill V
Source : thesun.co.uk

Winston Churchill est un illustre personnage politique qui a laissé derrière lui un bel héritage de citations et de pensées qui sont encore d’actualité aujourd’hui. Il fut un homme puissant avec une attitude qui ne laissait que très peu de gens indifférents.

J’adore sa façon de penser. Ça mes ami(e)s, c’était un “winner” pur et dur. Il a triomphé de succès et inspiré beaucoup de gens.

Un aspect que j’aime bien par rapport à l’étude de l’histoire, c’est qu’on peut prendre connaissance de ce qui est réalisable. Ce ne sont pas des contes ou des histoires tirées de l’imaginaire, mais plutôt des faits réels qui montrent ce dont l’être humain peut être capable. Intéressant…

Vous savez, devenir riche, ça commence dans votre tête avec la manière de voir les choses (le bon « mindset« ). Vous savez déjà ce que vous devez faire : gagner plus d’argent, épargner davantage et optimiser vos dépenses. Est-ce que le simple fait de savoir ceci fait est suffisant pour être riche ? Je ne crois pas. C’est la même chose pour les gens désirant perdre du poids. Tout le monde sait qu’il faut manger moins/mieux et faire plus d’exercice. Le simple fait d’avoir cette information n’est pas suffisant. Le changement doit s’effectuer dans votre façon de penser et dans les actions que vous posez. Volonté, discipline, persévérance et action. C’est la seule façon que vous pourrez sortir des dettes et vous enrichir. Il faut mettre à jour sa manière d’être et d’agir afin de laisser parler nos actes.

Puisque notre capacité à réussir réside entre nos deux oreilles, nous devons voir grand et agir constamment dans la bonne direction. Qui de mieux placé que ce cher Winston pour nous montrer l’attitude de gagnant à avoir ?

Voici donc une série de citations motivantes de Winston Churchill. Je vous donnerai mon interprétation de chacune et des conseils pour appliquer le tout à vos finances personnelles :

Cliquez pour découvrir les meilleures citations de Churchill

1 2 3 5