Vivre sans budget

Vivre sans budget

Je n’aime pas les budgets

 

…mais il existe 2 choses qui me déplaisent bien plus que les budgets :

  1. Me sentir coincé à la moindre dépense imprévue
  2. Me sentir coupable lorsque je dépense de l’argent pour me faire plaisir.

 

Faire & tenir un budget : un conseil traditionnel

Quand on commence à être en contact avec les premiers conseils pour améliorer ses finances personnelles, il y en a un qui revient toujours : faire un budget et de s’y tenir. La blogosphère est remplie à outrance d’articles sur le sujet.

C’est une méthode suggérée à tout le monde voulant prendre ses finances en main, présentée comme étant la première chose à faire pour redresser vos finances personnelles.

(Dis donc… Je commence à mieux comprendre pourquoi beaucoup de gens n’arrivent pas à prendre leurs finances en main… Quel conseil ennuyant et inefficace pour la plupart d’entre nous !)

Si vous vous attendez à retrouver ici sur Mes Finances Perso les mêmes conseils ennuyeux de finances qu’on entend depuis des années partout ailleurs, vous allez être déçus !

J’aime ce qui est simple et qui fonctionne avec un minimum d’effort requis de ma part.

(Souvenez-vous : les meilleures solutions sont souvent les plus simples si vous prenez la peine d’être créatifs et ouverts d’esprit face à la situation qui est devant vous.)

C’est encore le cas ici : j’ai trouvé une façon beaucoup plus simple de gérer mes dépenses, qui me permet d’investir, d’épargner, payer tous mes trucs et quand même avoir de l’argent pour me gâter avec ce qui me fait plaisir. Lire le reste de cet article »

Comment accomplir l’impossible

Comment accomplir l'impossible
Notre cerveau est particulièrement doué pour réussir à nous convaincre rapidement qu’il sera difficile, voir même impossible par moments, d’accomplir certaines des idées qui nous tiennent le plus à cœur.
Exemples de choses en apparence difficiles :
  • Faire des choix santé en matière de nutrition, jour après jour, repas après repas
  • Mettre un % de côté de notre argent de côté en épargne et, conséquemment, se priver un peu plus aujourd’hui en prévision du futur.
  • Sortir de son confort pour aller faire de l’exercice
  • Trouver la « meilleure » opportunité d’investissement à faire avec notre argent
  • Réussir à lancer notre produit ou projet en lequel nous croyons
    • Citation reliée : “The last 10% it takes to launch something takes as much energy as the first 90%.” —Rob Kalin, Etsy founder
  • Savoir où commencer ou comment s’y prendre pour réaliser les idées que notre intuition nous signale comme étant bonnes pour nous
  • Faire « push-ups » ou des « sit-ups » à tous les matins
  • Écouter attentivement une critique qui nous est faite. Même si ça fait mal à entendre, ne pas bouillonner, ni argumenter, sachant qu’on est pratiquement toujours mieux de rester calme et de connaître la vérité
  • Prendre le temps de déconnecter (pour vrai, à 100%) de tout appareil électronique pendant quelques temps, le temps de laisser notre cerveau respirer et se reposer. C’est un peu ironique de dire cela, puisque je suis à l’ordi pour vous écrire ceci, mais sachez que l’idée derrière cet article m’est venue alors que  j’étais sur le bord de l’eau, tranquille dans un petit parc… (voir image ci-dessous)).

Lire le reste de cet article »

5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

Merci pour ces 5 belles années de Mes Finances Perso avec vous ! (Source de l'image : beekman1802.com)

 

L’Avant Mes Finances Perso : Fin des études

C’était le mois d’août 2008.

Sans m’en rendre compte, puisque encore sur l’adrénaline des derniers examens, j’étais tout simplement exténué par ce marathon de 7 ans de cours, de projets, de travaux pratiques, de laboratoires, d’étude, de devoirs et d’examens. Au total, je venais d’enfiler, sans m’arrêter, 3 années d’études en informatique, suivies de 4 robustes années en ingénierie logicielle.

Mon cerveau se mit rapidement à penser incessamment au monde de possibilités qui s’ouvrait à moi.

Que faire maintenant, quelle est la prochaine étape ? Me disais-je intérieurement. Un cocktail de stress non-justifié, d’appréhension exagérée et d’anxiété prématurée.

C’est à ce moment précis que ma mère m’a donné un super conseil de vie : prends le temps de savourer cet accomplissement, de t’amuser et de relaxer. Sa prescription officielle : prendre au minimum 1 mois de vacances avant de débuter la recherche d’emploi afin de profiter de la fin de l’été et de m’amuser.

Je dois vous avouer que sur le coup, j’étais sceptique.  Lire le reste de cet article »

Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

Compte Ép@rgne Desjardins Intérêt Élevé

Compte Ép@rgne à intérêt élevé : Nouveauté rafraîchissante de Desjardins

Une différence immense existe entre aimer l’idée d’avoir assez d’argent pour être confortable financièrement et aimer faire ce qui doit être fait pour être confortable financièrement. Pourtant, être à l’aise financièrement est une situation qui est à notre portée et, petit bonus, est beaucoup moins longue à réaliser que de devenir riche.

Pensons-y un moment. Être à l’aise financièrement, c’est…

  • Avoir assez de « lousse » pour se gâter une fois de temps en temps.
  • Ne pas être obligé de se serrer constamment la ceinture.
  • Avoir la possibilité de dire oui à des opportunités intéressantes.
  • Être moins stressé avec l’argent et les comptes à payer.
  • Un sentiment de sécurité pour soi et sa famille.

Peu de gens diraient non à cela.

Pourtant, le temps passe et passe.

On se promet de prendre nos finances en main bientôt. On caresse l’idée de devenir riche un jour. On rêve au moment où l’on aura suffisamment d’argent pour être heureux.

Pourtant, le temps passe et passe encore.

Est-ce que le temps vous a rendu aujourd’hui au stade où vous êtes entièrement satisfaits de votre situation financière ? Comme je disais en introduction, il y a une différence GIGANTESQUE entre aimer l’idée d’avoir plein d’argent et aimer faire ce qui doit être fait pour que cela arrive.

À ce sujet, deux aspects des finances personnelles m’ont toujours fasciné :

  1. La plupart des gens veulent améliorer leurs finances personnelles, mais ne prennent jamais action. Ils sont paralysés par l’ampleur de la tâche et remettent constamment à plus tard. De plus, ils sont horrifiés à l’idée de ne pas tout faire à la perfection.
  2. Les gens se trouvent les meilleures raisons/excuses du monde pour ne PAS avoir un compte épargne.

Pourtant, être à l’aise financièrement, c’est EXACTEMENT ça : avoir de l’argent de disponible si besoin il y a.

Le rapprochement avec le compte épargne commence-t-il à se faire sentir ? J’ose espérer :)

En lisant le présent article, vous aurez la possibilité d’en apprendre davantage sur un outil vraiment simple à mettre en place qui vous donnera les moyens nécessaires pour réussir à créer ce fameux « coussin » qui rend si confortable nos finances perso. Mettons nos excuses de côté pendant un instant; sortons de notre zone de confort. Soyons ouverts d’esprit.

Cliquez ici pour lire la suite de cet article sur le compte Ép@rgne

Ralentir pour mieux apprécier

J’ai compris aujourd’hui une leçon bien importante…

Il faut ralentir pour mieux apprécier :)

En ralentissant et en s’investissant dans le moment présent, il est possible d’apprécier presque tout. Prendre réellement le temps d’écouter son ami quand il nous parle est important, tout comme se sentir absorbé par la discussion. Faire la vaisselle peut être ennuyeux, mais lorsque l’on prend son temps pour bien le faire, on y prend plaisir et on la fait mieux !

Ralentir pour apprécier - Perspective

« Any experience can be transformed into something of value. » – Vash Young. Traduction en français : N’importe quelle expérience peut être transformée en quelque chose de valeur.

Ralentir permet de mieux faire les choses, de s’appliquer. De manière contre-intuitive, ralentir permet souvent d’accomplir plus et d’avoir un meilleur sentiment de satisfaction et de bien-être. Le chemin est aussi important que la destination, il faut l’apprécier et exprimer de la gratitude pour ce que l’on a déjà. Vouloir ce que l’on a, c’est en bonne partie ça le bonheur !

Bref, si vous n’aviez qu’une chose à retenir de tout ceci, c’est le titre du présent article…

Lire le reste de cet article »