Vivre sans budget

vivre sans budget Vivre sans budget

Je n’aime pas les budgets

 

…mais il existe 2 choses qui me déplaisent bien plus que les budgets :

  1. Me sentir coincé à la moindre dépense imprévue
  2. Me sentir coupable lorsque je dépense de l’argent pour me faire plaisir.

 

Faire & tenir un budget : un conseil traditionnel

Quand on commence à être en contact avec les premiers conseils pour améliorer ses finances personnelles, il y en a un qui revient toujours : faire un budget et de s’y tenir. La blogosphère est remplie à outrance d’articles sur le sujet.

C’est une méthode suggérée à tout le monde voulant prendre ses finances en main, présentée comme étant la première chose à faire pour redresser vos finances personnelles.

(Dis donc… Je commence à mieux comprendre pourquoi beaucoup de gens n’arrivent pas à prendre leurs finances en main… Quel conseil ennuyant et inefficace pour la plupart d’entre nous !)

Si vous vous attendez à retrouver ici sur Mes Finances Perso les mêmes conseils ennuyeux de finances qu’on entend depuis des années partout ailleurs, vous allez être déçus !

J’aime ce qui est simple et qui fonctionne avec un minimum d’effort requis de ma part.

(Souvenez-vous : les meilleures solutions sont souvent les plus simples si vous prenez la peine d’être créatifs et ouverts d’esprit face à la situation qui est devant vous.)

C’est encore le cas ici : j’ai trouvé une façon beaucoup plus simple de gérer mes dépenses, qui me permet d’investir, d’épargner, payer tous mes trucs et quand même avoir de l’argent pour me gâter avec ce qui me fait plaisir. Lire le reste de cet article »

Comment accomplir l’impossible

accomplir l impossible e1409441909220 Comment accomplir limpossible
Notre cerveau est particulièrement doué pour réussir à nous convaincre rapidement qu’il sera difficile, voir même impossible par moments, d’accomplir certaines des idées qui nous tiennent le plus à cœur.
Exemples de choses en apparence difficiles :
  • Faire des choix santé en matière de nutrition, jour après jour, repas après repas
  • Mettre un % de côté de notre argent de côté en épargne et, conséquemment, se priver un peu plus aujourd’hui en prévision du futur.
  • Sortir de son confort pour aller faire de l’exercice
  • Trouver la « meilleure » opportunité d’investissement à faire avec notre argent
  • Réussir à lancer notre produit ou projet en lequel nous croyons
    • Citation reliée : “The last 10% it takes to launch something takes as much energy as the first 90%.” —Rob Kalin, Etsy founder
  • Savoir où commencer ou comment s’y prendre pour réaliser les idées que notre intuition nous signale comme étant bonnes pour nous
  • Faire « push-ups » ou des « sit-ups » à tous les matins
  • Écouter attentivement une critique qui nous est faite. Même si ça fait mal à entendre, ne pas bouillonner, ni argumenter, sachant qu’on est pratiquement toujours mieux de rester calme et de connaître la vérité
  • Prendre le temps de déconnecter (pour vrai, à 100%) de tout appareil électronique pendant quelques temps, le temps de laisser notre cerveau respirer et se reposer. C’est un peu ironique de dire cela, puisque je suis à l’ordi pour vous écrire ceci, mais sachez que l’idée derrière cet article m’est venue alors que  j’étais sur le bord de l’eau, tranquille dans un petit parc… (voir image ci-dessous)).

Lire le reste de cet article »

Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

Compte Ép@rgne Desjardins Intérêt Élevé Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

Compte Ép@rgne à intérêt élevé : Nouveauté rafraîchissante de Desjardins

Une différence immense existe entre aimer l’idée d’avoir assez d’argent pour être confortable financièrement et aimer faire ce qui doit être fait pour être confortable financièrement. Pourtant, être à l’aise financièrement est une situation qui est à notre portée et, petit bonus, est beaucoup moins longue à réaliser que de devenir riche.

Pensons-y un moment. Être à l’aise financièrement, c’est…

  • Avoir assez de « lousse » pour se gâter une fois de temps en temps.
  • Ne pas être obligé de se serrer constamment la ceinture.
  • Avoir la possibilité de dire oui à des opportunités intéressantes.
  • Être moins stressé avec l’argent et les comptes à payer.
  • Un sentiment de sécurité pour soi et sa famille.

Peu de gens diraient non à cela.

Pourtant, le temps passe et passe.

On se promet de prendre nos finances en main bientôt. On caresse l’idée de devenir riche un jour. On rêve au moment où l’on aura suffisamment d’argent pour être heureux.

Pourtant, le temps passe et passe encore.

Est-ce que le temps vous a rendu aujourd’hui au stade où vous êtes entièrement satisfaits de votre situation financière ? Comme je disais en introduction, il y a une différence GIGANTESQUE entre aimer l’idée d’avoir plein d’argent et aimer faire ce qui doit être fait pour que cela arrive.

À ce sujet, deux aspects des finances personnelles m’ont toujours fasciné :

  1. La plupart des gens veulent améliorer leurs finances personnelles, mais ne prennent jamais action. Ils sont paralysés par l’ampleur de la tâche et remettent constamment à plus tard. De plus, ils sont horrifiés à l’idée de ne pas tout faire à la perfection.
  2. Les gens se trouvent les meilleures raisons/excuses du monde pour ne PAS avoir un compte épargne.

Pourtant, être à l’aise financièrement, c’est EXACTEMENT ça : avoir de l’argent de disponible si besoin il y a.

Le rapprochement avec le compte épargne commence-t-il à se faire sentir ? J’ose espérer icon smile Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

En lisant le présent article, vous aurez la possibilité d’en apprendre davantage sur un outil vraiment simple à mettre en place qui vous donnera les moyens nécessaires pour réussir à créer ce fameux « coussin » qui rend si confortable nos finances perso. Mettons nos excuses de côté pendant un instant; sortons de notre zone de confort. Soyons ouverts d’esprit.

Cliquez ici pour lire la suite de cet article sur le compte Ép@rgne

Assurance Voyage Desjardins : Évitez mon erreur et économisez gros

Beach 2 Assurance Voyage Desjardins : Évitez mon erreur et économisez gros

Tranche de vie !

Je mords dans la vie à pleine dents depuis maintenant 3 années consécutives. En effet, je réussis toujours à négocier 4 à 5 semaines de vacances par année, durant lesquelles je vais explorer l’Europe avec ma copine. Ce n’est que lorsque je suis en voyage, libre comme l’air, que j’ai vraiment l’impression de vivre à fond la caisse et de me sentir VIVANT.

« I don’t believe people are looking for the meaning of life as much as they are looking for the experience of being alive. » -Joseph Campbell

Qui dit voyage dit assurance voyage. Nous ne voudrions quand même pas qu’il nous arrive un accident en voyage et revenir avec une montagne de dettes ! Chères lectrices et lecteurs de Mes Finances Perso, vous savez bien que tout risque n’est pas bon à prendre et ceci est un excellent exemple !

Voilà donc mon histoire avec les assurances voyage.

*Soit dit en passant, chers amies et amis de France, le concept derrière cet article s’applique à vous aussi !*

Il y a 3 ans, pour mon premier voyage, j’avais magasiné avec 3 compagnies différentes les protections & coûts reliés à une assurance voyage pour ma copine et moi. Surprenamment, c’est Desjardins qui avait les meilleurs prix des 3 compagnies.

 

Optimiser la mauvaise chose

Grosso modo, j’ai perdu du temps à essayer d’optimiser les coûts de cet achat. Ma première erreur est d’avoir pensé que pour obtenir une assurance voyage qui couvrait ma copine et moi pour 30 jours, j’avais besoin d’acheter une couverture chez une compagnie d’assurances. Ma deuxième erreur est d’avoir passé une quantité de temps assez considérable à magasiner et à optimiser les coûts reliés à cet achat.

« Think outside of the box »

Cette année, après avoir acheté mes assurances voyage chez Desjardins à nouveau après avoir comparé avec 2 nouvelles compagnies d’assurance offrant une protection pour les voyages, j’ai parlé avec plusieurs amis de vacances.
J’en ai profité pour leur demander quelle était leur stratégie pour leurs assurances de voyage.

Petite note: En effet, ça prend de la curiosité, de la modestie et une grande capacité d’admettre que nous n’avons pas toutes les meilleures réponses au monde pour être capable de demander aux gens ce qu’ils pensent de nos décisions financières. On peut parfois être agréablement surpris de leurs réponses. Comme la fois où j’ai enterré mon orgueil et demandé à mon ami Gilbert ce qu’il pensait de ma façon de gérer mes finances personnelles.

Je suis tombé en bas de ma chaise. Vous savez ce que mes amis Matt et Alain ont fait pour être bien couverts?
Lire le reste de cet article »

Voici LA raison principale de mes succès avec l’argent

 riches pauvres m Voici LA raison principale de mes succès avec largent

Source: come4news

Depuis le début de l’année 2012, je pense constamment à ce qui me différencie des gens qui ont de la difficulté financièrement.

Je pensais… est-ce que les livres qui nous enseignent comment bien gérer notre argent et devenir riche y sont pour beaucoup ?

Énormément. Mais est-ce suffisant en soi ? Quelle aptitude doit-on avoir pour assurer le succès ?

Une majorité impressionnante de personnes est encore endettée, pauvre, sans le sou, vit paye par paye, sans économies, sans richesse, blablablabla.

Pourquoi donc ?

Lire le reste de cet article »