Devenez proactifs!

devenez-proactifs

Je vous présente Jean-Guy.

Jean-Guy a une longue liste de tâches à faire. Très longue.

En fait, cette liste s’allonge à chaque jour, peu importe la quantité de tâches qu’il a réussi à faire la veille.

Pour être bien honnête, il ne semble jamais en voir la fin. Ayant toujours plus à faire, il vagabonde de journée en journée sans connaître de réelle satisfaction.

Il aimerait que les journées aient plus de 24 heures, ou encore que le sommeil n’occupe pas une place aussi grande dans ses journées, comme ça il pourrait « théoriquement » réussir à tout faire.

Pour Jean-Guy, la quantité de choses réalisées en une journée est une source de motivation. Il carbure à cela et est fier de la quantité de choses qu’il réussit à faire au courant d’une journée.

Jean-Guy se couche quand même assez tard le soir. Après tout, il se convainc qu’il mérite bien de relaxer, car il a fait tant de choses dans la journée!

Chaque matin, Jean-Guy tente tant bien que mal de se réveiller. Le matin, son cadran sonne alors qu’il est complètement endormi. Il trouve ça un peu pénible de se lever et de se réveiller. Il lui arrive quand même assez fréquemment d’appuyer sur le bouton « snooze » jusqu’à ce qu’il soit vraiment obligé de se lever (à la dernière seconde).

Une fois finalement levé, quelques pensées négatives surgissent dans sa tête : il trouve qu’il est fatigué et est un peu stressé par rapport à la journée de travail qui l’attend.

Il se dépêche. Vite vite. Il se dit qu’il « doit » aller au travail! Il part en catastrophe et fait le plus vite qu’il peut.

1 heure après son réveil, Jean-Guy arrive au boulot juste avant qu’il commence et ressent un certain stress face à tout ce qu’il doit faire.

Il s’assoit donc à son bureau quelques minutes (ou secondes) avant le début officiel de sa journée de travail.

Il boit des tonnes de café pour tenter de compenser à son manque de sommeil.

Les courriels non-lus débordent de sa boîte de réception…


Je vous présente maintenant Bob.

Bob a une petite liste de tâches qui sont vraiment importantes à faire en premier aujourd’hui.

Il apprend de plus en plus l’art d’aller à l’essentiel et de laisser aller ce qui a moins d’importance pour faire place à la poignée de choses qui font vraiment une énorme différence positive dans sa vie actuelle et future, pour lui et pour les gens autour de lui.

Il sait bien qu’on ne peut pas tout faire et simplifie continuellement sa « todo » list.

Pour Bob, le signe d’une journée vécue à son plein potentiel réside dans le fait d’avoir pris le temps de faire de la place à ce qui est le plus important pour lui et ses proches.

Bob a compris que tout le monde dispose de 24 heures dans une journée et que c’est notre responsabilité de tirer le maximum de chaque journée que nous avons cette terre. Il est en paix et en acceptation avec le chiffre 24, car il sait que c’est amplement de temps pour accomplir les choses vraiment importantes qu’il a décidé de mettre sur son menu en cette belle journée.

Bob, satisfait de ses journées, aime commencer tranquillement à penser à son lendemain matin dès le soir. Il profite de la fin de sa journée pour préparer un lendemain matin agréable, tout juste avant d’aller au lit à une heure lui permettant d’avoir une belle nuit de sommeil.

Avant de fermer les yeux, Bob se dit qu’il a hâte à sa journée de demain, car tout est prêt pour son réveil, et que le nombre d’heures dont il dispose pour dormir sera la quantité exacte dont il a besoin pour se réveiller avec un tout plein d’énergie.

Le matin, Bob ouvre souvent les yeux avant même que son cadran ne sonne, car il est excité par la journée qu’il a planifiée la veille. En ouvrant les yeux, Bob a les mêmes pensées qu’il a eu la vieille avant de s’endormir :  la journée sera très agréable. Il sait qu’il a suffisamment bien dormi pour être reposé. Il se sent déjà prêt, énergisé.

Pas besoin de snooze; il est profondément heureux que sa journée commence et est optimiste à l’idée de la débuter.

Son cadran sonne assez tôt le matin. C’est un départ! Son linge est déjà prêt à son réveil, car il y avait pensé la veille. Facile!

Il sort de la chambre rapidement et commence sa petite routine très agréable du matin.

Une fois levé, Bob se rappelle de l’importance de bien choisir les pensées qui donneront le ton à sa journée. Il est comme un chien de garde aux portes de ses pensées, refusant assidument d’adhérer aux influences externes parfois négatives, de mauvaise intention ou de petite ambition, sachant très bien que tout ceci peut venir de ses propres pensées aussi.

Ainsi, il commence par faire le vide en silence, puis choisit prudemment les pensées qu’il laissera l’atteindre aujourd’hui. À cet égard, il nourrit ses pensées de ses rêves les plus fous et de matériel constructif & éducateur pour y arriver. Au passage, il prend le temps d’être reconnaissant d’être en vie et d’être excité et enthousiaste par toutes les possibilités qui s’offrent à lui aujourd’hui.

Il prend son temps. Un petit verre d’eau par ci, se brosser les dents par là. Méditer, se préparer un thé, lire un bon livre & écrire ses pensées. Réviser la liste de ses objectifs et rêves les plus fous. Faire de l’exercice et des étirements.

Il prend sa petite liste de tâches vraiment importantes à réaliser aujourd’hui. Cette liste a été faite la veille, donc pas besoin de penser aujourd’hui. Il sait que la réalisation de celles-ci l’aideront à faire du vrai progrès.

1 heure après son réveil, Bob a déjà l’impression d’avoir une journée qui a commencé du bon pied et se sent d’attaque pour accomplir de grandes choses aujourd’hui.

Énergisé à bloc, ressourcé, ayant pris du temps pour lui, Bob commence sa journée avec un certain niveau de confiance l’aidant à performer à de hauts niveaux.

Ayant du momentum et un excellent état d’esprit, Bob n’a aucune difficulté à passer à l’action sur ce qu’il doit faire.

Il ne laisse pas son cerveau lui jouer de mauvais tours; il l’utilise plutôt à son plein potentiel pour l’amener au niveau suivant.

Vous connaissez la suite : Bob connaît une excellente journée.

De par ses décisions prises la veille, Bob a passé à l’action aujourd’hui et ressent une foule de sentiments de bien-être et d’accomplissements à la fin de sa journée.

Dit simplement, Jean-Guy subit sa vie, alors que Bob la construit de toute pièce.

Selon vous, qui a le plus de chances de réaliser ses rêves les plus fous durant son bref passage sur la terre?


Je ne prétends pas être Bob à tous les jours non plus… Oh, non!

Desfois, le Jean-Guy ressort!

Toutefois, je pense qu’on peut tous tendre de plus en plus vers Bob :

  • Simplifier notre vie, simplifier notre liste de tâches.
  • Aller à l’essentiel (c’est une pratique productive que celle d’identifier ce qui a de plus important à faire dans sa vie, dans sa journée)
  • Éliminer continuellement ce qui n’est pas essentiel (encore faut-il faire de la place aux choses importantes en disant « non » à ce qui n’est pas réellement important)
  • Prendre le temps de faire ce qui est important en premier dans sa journée (si vous connaissez un bon début de journée, cela vous donnera le momentum nécessaire pour probablement connaître une excellente journée)
  • Se concentrer sur faire un petit peu mieux à chaque jour & apprendre de ses erreurs (au lieu de courir après la journée parfaite et ainsi manquer de temps pour tout faire)

Peut-être qu’aujourd’hui, vous réalisez que vous avez plus de traits de Jean-Guy que de Bob. C’est OK! Concentrons-nous sur nous améliorer un tout petit peu à chaque jour. Faire des gains durables.

Demain, on se fait une journée Bob? C’est simple :

  • Préparons notre journée de demain dès ce soir (faites un petit ménage pour que ce soit agréable à votre réveil, préparez votre linge du réveil, votre liste de tâches essentielles)
  • Paramétrons notre cadran un peu plus tôt qu’à l’habitude (allez-y graduellement — ou pas — mais pour se lever un peu plus tôt, il faut se coucher un peu plus tôt, pas de secret…)
  • Lorsque nous irons au lit, ayons une attitude positive face au nombre d’heures que nous aurons durant notre nuit de sommeil. Disons-nous que c’est amplement suffisant et que ce sommeil sera réparateur. Après tout, ce sera notre première pensée au réveil le lendemain! Donc, si nous nous conditionnons à penser que la quantité de sommeil prévue pour la nuit sera réparatrice, nous gagnons d’avance, car on envoie un message clair à notre cerveau de bien se reposer cette nuit et d’en tirer un maximum. Avouez que c’est différent de penser ceci que de penser qu’on va manquer (encore une fois de plus) de sommeil cette nuit et qu’on sera fatigué le lendemain!
  • Avant de fermer les yeux, pensons à l’agréable journée qui nous attend demain matin. C’est excitant, comme Noël quand nous étions petits! Nous prendrons du temps pour nous et ce sera très agréable de commencer la journée de manière douce!
  • Le matin venu, prenons le temps de débuter notre journée de manière agréable. Un petit thé ou café par ci, un peu de lecture par là, un peu de relaxation en silence ou de méditation, de l’exercice et hop, c’est parti!

Certains subissent la vie et deviennent maussades, alors que d’autres la construisent de toute pièce (et ont du gros « fun » au passage!).

Votre vie est et sera toujours la somme de vos choix. Où vous vous situez en ce moment découle de vos choix antérieurs, où vous serez demain dépend de vos choix d’aujourd’hui.

Oui oui!

-Uriel

Planifier sa retraite en 5 minutes

Comment planifier sa retraite... En 5 minutes !

Planifier sa retraite en 5 minutes

Est-ce même possible, voir même souhaitable ?

 

C’est un défi que je vous propose de relever.

 

Commençons par le commencement

 

Dans le monde des finances personnelles, il est difficile de trouver un sujet aussi peu stimulant que celui qui de la planification de votre retraite.

Pourquoi ? Probablement parce qu’il faut se forcer considérablement pour calculer la somme d’argent dont nous aurons besoin pour notre retraite. De plus, ça nous oblige à penser tellement loin dans le futur que ça nous paraît flou et presque irréel, donc le sentiment d’urgence qui nous pousse à agir habituellement n’est pas là.

Penser à sa retraite alors qu’on est dans la vingtaine ou dans la trentaine… C’est un des sujets en finances qui cause le plus de procrastination, de désintérêt total et disons-le ouvertement : d’inconfort, de craintes et même de peurs.

« C’est encore loin… On a donc le temps d’y penser encore, n’est-ce pas CC ? »

CC : Hmmmmm… Pour être honnête avec vous : pas vraiment, non.

La raison est la suivante : plus vous attendez avant de planifier comment avoir suffisamment d’argent pour votre retraite, plus vos chances d’en avoir assez à ce moment de votre vie chutent drastiquement.

Bon, c’est peut-être dit de manière un peu trop négative… Milles pardons.

Reprenons de manière un peu plus positive et constructive : tout ce beau temps qui nous sépare aujourd’hui à notre retraite est notre meilleur allié.

Grâce à lui, vous augmenterez considérablement vos chances d’avoir assez d’argent pour vivre votre retraite confortablement.

…encore faut-il faire une utilisation efficace de ce beau temps qui nous est imparti !

Comme c’est paradoxal !

 

Notre cerveau nous dit : c’est encore loin, tu as le temps d’y penser. Pourtant, c’est exactement parce que la retraite est encore loin qu’il est important de s’y attarder le plus tôt possible, ne serait-ce qu’un tout petit 5 minutes MAINTENANT, aujourd’hui-même.

L’impact de ce 5 minutes ? Augmenter ses chances d’avoir une belle retraite confortable où l’on pourra se gâter, gâter ses proches et redonner à la société.

Pourtant, savoir comment calculer sa retraite de manière efficace est probablement beaucoup plus facile à faire que vous ne pourriez le penser.

C’est ce que je vous propose aujourd’hui : Prendre 5 minutes pour démarrer la machine à idées. En bonus : une sélection de belles options de planification de l’aspect financier de retraite que j’ai préparées pour vous.

Oui, je pourrais vous présenter une façon conventionnelle et exhaustive de procéder pour estimer de manière précise combien vous aurez besoin d’argent.

Non, ce n’est pas mon intention. J’ai quelque chose de plus simple, plus agréable, plus rapide et plus motivant à vous proposer.

Ça vous dit ? Vous êtes prêt ? Moi aussi.

Let’s go! Lire le reste de cet article »

Vivre sans budget

Vivre sans budget

Je n’aime pas les budgets

 

…mais il existe 2 choses qui me déplaisent bien plus que les budgets :

  1. Me sentir coincé à la moindre dépense imprévue
  2. Me sentir coupable lorsque je dépense de l’argent pour me faire plaisir.

 

Faire & tenir un budget : un conseil traditionnel

Quand on commence à être en contact avec les premiers conseils pour améliorer ses finances personnelles, il y en a un qui revient toujours : faire un budget et de s’y tenir. La blogosphère est remplie à outrance d’articles sur le sujet.

C’est une méthode suggérée à tout le monde voulant prendre ses finances en main, présentée comme étant la première chose à faire pour redresser vos finances personnelles.

(Dis donc… Je commence à mieux comprendre pourquoi beaucoup de gens n’arrivent pas à prendre leurs finances en main… Quel conseil ennuyant et inefficace pour la plupart d’entre nous !)

Si vous vous attendez à retrouver ici sur Mes Finances Perso les mêmes conseils ennuyeux de finances qu’on entend depuis des années partout ailleurs, vous allez être déçus !

J’aime ce qui est simple et qui fonctionne avec un minimum d’effort requis de ma part.

(Souvenez-vous : les meilleures solutions sont souvent les plus simples si vous prenez la peine d’être créatifs et ouverts d’esprit face à la situation qui est devant vous.)

C’est encore le cas ici : j’ai trouvé une façon beaucoup plus simple de gérer mes dépenses, qui me permet d’investir, d’épargner, payer tous mes trucs et quand même avoir de l’argent pour me gâter avec ce qui me fait plaisir. Lire le reste de cet article »

7 trucs pour réussir ce que vous entreprenez

Bonjour à tous!

Aujourd’hui au menu, un article qui semble frôler le développement personnel un peu plus que les finances personnelles. Ne vous trompez pas! Tout ceci peut être « copié collé » à la saine gestion de vos finances personnelles.

Après avoir réussi plusieurs bonnes choses avec mes finances personnelles, j’ai constaté 7 lignes directrices qui font en sorte que je suis toujours à mes affaires et que je m’améliore constamment.

Si vous appliquez le tout à la lettre, je peux vous garantir que vous connaîtrez du succès.

Vous êtes prêts? Allons-y!

Les 7 trucs pour réussir vos projets

En 2010, on domine nos finances personnelles! Quoi faire? Passer à l’action à mon go… GO!!!

Bonne et heureuse année 2010 à toutes les lectrices et lecteurs de Mes Finances Perso!

2009 a été une année splendide et je souhaite à chacun d’entre vous tout plein de bonnes choses pour 2010, plus précisément :

  • Une santé en béton (Faites attention à votre corps! Si vous avez la chance d’être en santé en ce moment, il est un devoir pour vous de veiller à conserver voir même l’améliorer. Si vous pensez à arrêter de fumer, c’est un bon moment pour le faire. Vous rappelez-vous? J’ai moi-même arrêté de fumer le cigare en 2009.)
  • Du bonheur (L’important, c’est d’être heureux! sinon la vie est moche…)
  • Beaucoup d’amour (De vos proches, de votre famille et de votre conjoint(e)). Quand on a le cœur vide, la vie perd un peu de son sens!
  • De la motivation en quantité industrielle. (Quand on est motivé, il est beaucoup plus facile d’accomplir de belles choses!)
  • D’être capable de prendre le dessus sur vos finances personnelles, c’est-à-dire de passer à l’ACTION dès maintenant. Aujourd’hui. Go go go! (GO!!!!!) 🙂

L’année 2009 est maintenant derrière nous, il est temps de regarder tout droit vers l’avant et de s’arrêter pour réfléchir à notre situation financière actuelle et celle dans laquelle nous aimerions nous trouver.

Ce billet est un « wake-up call »

Passez à l'action sur vos finances personnelles

Coeurs sensibles, s’abstenir… du moins pour ceux qui procrastinent (un peu, moyennement, beaucoup) avec leur argent. Beaucoup comprendront que j’ai plutôt fait ce post pour vous motiver et me motiver à ne pas abandonner vos rêves de devenir à l’aise financièrement un jour 🙂 Faites vous un devoir de mieux faire avec votre argent en 2010. Réveillez-vous! Personne n’est mieux placé que vous pour gérer votre argent. Ni les banques, ni les amis, ni vos parents ne sont tenus de gérer votre argent. Pourtant, tant de gens agissent de la sorte.

Cliquez ici pour dominer vos finances personnelles

1 2 3 6