Peut-on devenir riche en étant frugal?

 

Frugality Peter 042220080647 Peut on devenir riche en étant frugal?

Salut ma gang de MesFinancesPersoiens et MesFinancesPersoiennes!

Aujourd’hui au menu, je vais essayer de répondre à la question suivante :

Est-ce que c’est possible de devenir riche en étant frugal?

À la fin de cet article, vous connaîtrez mon point de vue sur la chose! J’aimerais aussi que vous partagiez le vôtre dans la section de commentaires, c’est infiniment intéressant de vous lire.

Tout d’abord, décortiquons la question ensemble

Est-ce POSSIBLE : Par là, je veux dire est-ce que c’est RÉALISABLE dans le laps de temps raisonnable?

DEVENIR riche : Pour moi, être riche signifie avoir tellement d’argent que l’on a pas besoin de travailler. Que ce soit une somme accumulée ou encore des revenus à tous les mois qui ne sont pas lien avec son emploi.

Être FRUGAL : Dans mes mots à moi quelqu’un de frugal est une personne qui désire tirer le maximum de l’argent qu’il dépense et ce, lorsque nécessaire. Voici une autre explication tirée de wikipédia

Frugality is the practice of

  1. acquiring goods and services in a restrained manner,

and

  1. resourcefully using already owned economic goods and services,

to achieve a longer term goal.

Strategies for frugality

Common strategies of frugality include the reduction of waste, curbing costly habits, suppressing instant gratification by means of fiscal self-restraint, seeking efficiency, avoiding traps, defying expensive social norms, embracing cost-free options, using barter, and staying well-informed about local circumstances and both market and product/service realities.

Bref, en gros, la frugalité consiste à être conscient de nos dépenses et de faire des choix réfléchis et éclairés lorsqu’on dépense. Ça n’a aucun rapport avec être « cheap » comme certains pensent. Si vous voyez une personne qui se dit frugale parce qu’elle n’achète que ce qui a de moins cher, cette personne-là est cheap ben raide et ne peut être qualifiée de frugale.

Arrête ton introduction et va dans le vif du sujet, CC!

Je vais vous donner mon OPINION sur la chose. N’oubliez pas que les 2 ont du bon, les opinions et les faits, c’est cependant important d’être capable de les reconnaître et de faire la différence entre une opinion et un fait comme je disais dans mon premier post de 2010.

Tout mon raisonnement tourne autour du fait suivant : Il y a une limite sur la quantité d’argent maximale que vous pouvez économiser. Il n’y a aucune limite sur la quantité d’argent maximale que vous pouvez gagner.

Peut-on devenir riche en appliquant des techniques de frugalité?

Ma réponse est NON*

*Ne me lapidez pas! Poursuivez plutôt la lecture… roulement de tambour…

-> Je suis moi-même frugal <-

C’est un morceau du puzzle pour devenir riche, mais certainement pas l’unique solution. Pour devenir riche, il est temps que vous commenciez à mettre de l’argent de côté et que vous augmentiez vos entrées d’argent.

Considérez l’exemple suivant :

Je coupe mon café latté dont je raffole à 3$/jour. Yeah! En un an, vous aurez économisé ~1000$.

Attendez!

De 1, l’aurez-vous vraiment économisé? La plupart des gens n’épargne même pas d’argent. Vous le dépenserez probablement ailleurs, ou bien vous ferez une grosse dépense dans le futur pour vous « défrustrer ».

De 2, pourquoi ne pas consacrer quelques heures de votre temps à améliorer plutôt votre salaire actuel? Demander à son boss ce que vous devez faire pour obtenir une augmentation salariale? Mettre à jour vos CV afin de décrocher un meilleur emploi mieux rémunéré?

Il faut simplement changer son « mindset » qui se contente de ce qu’on a sans se poser de questions si ça ne peut pas être amélioré.

N’oubliez pas, il n’y a aucune limite aux quantités d’argent que vous pouvez obtenir. C’est la même règle pour tous.

**Mise à jour de cet article, suite aux excellents points apportés dans la section de commentaires**

Merci à tout le monde pour ces beaux commentaires. Ils m’ont fait réaliser que je n’avais pas assez mis en contexte le tout, alors voici 4 points importants à souligner :

  1. Je suis d’accord avec tous ceux et celles qui me disent que c’est plus facile d’économiser. Mon article commence là où il n’est plus possible d’économiser davantage, là où on a réussit à atteindre un bon niveau qui est « sustainable ». Essayer d’économiser sur ses factures récurrentes à tous les mois, sur les gros achats que l’on fait, sur ses assurances, etc, est un prérequis.
  2. L’efficacité, comme mentionnée par Alex, est super importante lorsqu’on décide de dépenser son argent. C’est un des sous-points les plus importants de la frugalité. Je rajoute, en plus, qu’il est important d’être efficace sur ses entrées d’argent également. Pas travailler plus dur, mais travailler plus intelligemment.
  3. Il est bien vrai qu’il est important de bien placer son argent une fois qu’il est économisé Val. Si on fait de bonnes moves stratégies et qu’on l’investit bien une fois une belle somme accumulée, il y a façon d’augmenter considérablement sa richesse. Je complète le tout en disant que pour accélérer le processus, il faut gagner plus.
  4. Le point de Guillaume est excellent : il y a danger à se contenter du statut quo lorsqu’on est trop frugal et qu’on croit que c’est assez. Il est important d’être capable de sortir de sa zone de confort pour espérer obtenir des résultats meilleurs que la moyenne (exemple : devenir riche)

**Fin de la mise à jour**

Pour conclure cet article, passez à l’action :

  1. Demandez à votre boss qu’est-ce qu’il faut que vous fassiez pour gagner plus. Ça ne marche pas comme ça à votre emploi actuel? Changez de job!
  2. Gardez vos CV à jours et soyez au courant de la rémunération moyenne pour votre emploi (Val de finir-riche a rédigé un excellent article sur le sujet)
  3. Investissez dans vous-même. Développez de nouvelles compétences, améliorez celles que vous possédez déjà.
  4. Vendez des trucs sur eBay, kijiji… puis mettez cet argent-là dans un compte épargne à intérêt élevé. Ça va plus vite vendre à coups de 50$ que d’économiser 3$ par jour.
  5. Fixez-vous un objectif quantifiable et réalisable dans le temps pour gagner plus. Exemple, je veux gagner 100$ de plus par mois d’ici juin 2010. Comment y arriver? Sortez-vous une liste d’idées… Augmentations, 2e job, changer de job, freelancing, trouver des gens qui sont prêts à vous payer pour vos compétences, démarrez un projet personnel, etc.
  6. Laissez un commentaire pour discuter du sujet de l’article ou pour partager vos idées pour faire plus d’argent icon smile Peut on devenir riche en étant frugal?

Pour conclure cet article, prise 2 :

Vous ne pouvez pas devenir riche si vous ne faites qu’économiser. Soyez intelligents et intelligentes avec l’argent que vous dépensez, oui, mais essayez de gagner plus.

C’est beaucoup plus rapide ainsi!

A+

Faites un tour sur mon Twitter!

Vous aimez mon site ?
Parfait ! Rejoignez ma toute nouvelle infolettre ! J'y partagerai avec vous une panoplie de trucs pour devenir riche, des outils pour bien gérer son argent, des nouvelles sur les finances perso. En prime, obtenez gratuitement le PDF "Le meilleur des blogs du développement personnel" dans lequel Mes Finances Perso a paru avec l'article "Êtes-vous riche ?" !
meilleur blogs dev perso cover Peut on devenir riche en étant frugal?
 
Articles reliés

Section de commentaires
1.
Le 2010-02-06 à 19:16, Alexandre a dit :

C’est pas tant la frugalité telle qu’elle qu’un des éléments de la frugalité: l’efficacité!

e.g. Latte
Coupe pas sur le latte. Achète toi une machine à café (300$) et fais toi s’en deux par jour. À la fin de l’année, si t’es rendu à 1000$, c’est que t’en a bu en tabarouette (à environ 30 sous de café et 50 sous de lait par latté, ça monte pas vite)
ton capital de départ pour un café est élevé… le premier café te coute au dessus de 300$… mais après 150 cafés (5 mois), tu es bien entré dans ton argent et le reste est du gravy.

Ou je veux en venir?

À la base de l’économie même.

C’est pas la frugalité qui paye. C’est le juste de choix de ce que tu veux faire avec ton argent.
La définition même de la « science » de l’économie est « l’étude de l’allocation des resources »
un des premiers constats étant que la plupart des resources sont « rares », etc.

Donc, donc, donc… il faut bien allouer ton argent.

Tu aimes le café? Quelle est la meilleure manière de satisfaire ce besoin avec le moins $$ possible, puisque dans ce cas, c’est l’$$ qui est rare.

Un autre exemple, est dans mon domaine, l’immobilier:
Si tu reste en loyer en payant pas cher par moi (600), tu as l’impression que tu économises, puisque à la fin du mois tu as 300$ d’économies…
Par contre, si tu paies 900$ d’hypothèque, tu n’économises pas un sous à la fin du mois…
par contre, tu capitalises.

Ça me fait revenir aux courriels qu’on s’était échangés sur ton premier billet (ne pas avoir de dette, économiser avant d’acheter une maison)

JE trouve que 5% d’intérêt, c’est un bon prix pour de l’$ qui ne t’appartient pas.
Je veux payer ce prix pour avoir cet argent là… pas pour acheter des beignes, mais pour potentiellement faire plus d’argent avec cet argent là. (par exemple, si le marché immobilier augmente, ou si je m’achète de « l’équipement » me rendant plus performant)
Je n’encourage pas l’endettenement, mais je crois que ça peut être utile voir nécessaire d’empruter pour faire de l’$$.

2.
Le 2010-02-07 à 09:14, Hélène a dit :

Bonjour,

Merci de ton article et de ton blog que j’ai le plaisir de lire de France. Je ne partage pas tout à fait ton analyse. En effet, je suis imposée à 40% de mes revenus. A chaque fois que je travaille plus, ce qui signifie des efforts et du temps, il ne me reste que 60%. Je ne connais pas la fiscalité au Canada.
Ce qui est bien avec les économies, c’est que l’on n’est pas taxé et qu’au contraire on gagne de l’argent en le plaçant.
S’agissant de la frugalité, je suis plus pour remplacer les habitudes couteuses par des habitudes moins chères. Pour le latte, le faire soi-même au bureau. Par exemple, utiliser des sachets même s’ils sont moins bons et se permettre une fois de temps en temps un vrai … De mon côté, j’achetais 2 journaux quotidiens (90 €/mois) alors que l’info est disponible dans la revue de presse du bureau ou sur internet. La, je gagne en fait de l’argent, car personne ne m’en prend une partie.
Voilà mon avis ! Bonne continuation et je continue à lire et suivre tes conseils !

3.
Le 2010-02-07 à 16:30, sarah a dit :

Salut CC,

Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’on dépense ce qu’on économise dans une autre catégorie. Mais si on est vraiment discipliné, on peut vraiment mettre cette argent dans un compte épargne ou l’envoyer comme paiement suplémentaire sur nos dettes. Mais il est vrai qu’on ne peut pas devenir riche en étant tout simplement frugale. Il faut qu’on dépense moins que ce qu’on gagne et la frugalité est une bonne méthode pour le faire mais ce n’est pas la seule méthode.

Pour ce qui est de faire plus d’argent, ce n’est pas aussi facile, il y a des limites. Pour avoir une 2e source de revenu, il faut avoir du temps à investir qui nous rapportera probablement moins (du moins les premiers temps) que ce qu’on gagne avec notre emploi principal. C’est vrai qu’on peut aussi changer d’emploi mais tout dépend du domaine dans lequel on est.

4.
Le 2010-02-07 à 22:21, Val a dit :

Allo CC,

Bon, voici un article qui mène à la controverse, les avis sont partagés ce qui est excellent puisque ça pousse les gens à s’exprimer. Au fait, merci pour la gentille mention! :-)

Pour ma part je comprends ton point de vue. On ne peut pas raisonnablement penser finir riche si tout ce que l’on fait est de dépenser moins sans placer son argent. Le mot clef ici est « placer ». D’un autre côté les points amenés dans les commentaires sont excellents. Je pense aussi qu’il est effectivement plus facile (et plus rentable aussi) d’économiser que de gagner plus. J’avais même expliqué la logique dans un article qui a plus d’un an maintenant, mais qui est quand même d’actualité. Je me permets de mettre le lien ici car il est en ligne avec ton billet:

http://finir-riche.net/Blogue/pourquoi-economiser-est-plus-payant-que-de-recevoir-une-augmentation/

Bon travail CC, ne lâche pas, ton style est unique :-)

5.
Le 2010-02-08 à 18:10, didi :-) a dit :

Allô CC, Comme toujours, j’ai tout bien lu ton article et les commentaires aussi. Je partage ton point de vue et pour les commentaires, je penche sur la version de Val.
Mais si je peux me permettre un commentaire bien perso, je suis une convaincue du bon vieux dicton populaire :  »Qui paie ses dettes, s’enrichit ». J’ai moi-même d’énormes dettes (hypo/auto)et je focalise à réduire ce poids financier, car lorsque je me serai affranchie de mon esclavage financé, ça sera ça de plus dans ma poche et non dans celles du banquier et de la compagnie de financement. Oui, il faut bien demeurer à quelque part… Si on a déjà une maison, il faut la payer le + tôt possible, mais intelligemment et si on vit en appart, plus on peut amasser un capital et moins ce sera souffrant une fois proprio. De même pour une voiture… En tous les cas, tes trucs sont simples, efficaces et payants! Tu as cette capacité de te mettre à notre place, nous les petits épargnants qui ont de grosses dettes à réduire et qui avons décidé de prendre notre santé financière en mains! Longue vie à ton blogue CC!

6.
Le 2010-02-08 à 18:17, Mama Zen a dit :

Hello! Hé bien comme promis, c’est en effet un article qui suscite les commentaires! Well done ! ;-)

Pour ma part, je crois que pour devenir riche, il faut combiner savamment certains ingrédients magiques… oui choisir de vivre frugalement, mais aussi savoir reconnaître les occasions d’investissement et celles de dégager, même si c’est temporaire, un revenu supplémentaire.

Moi, j’ai ma machine à café au bureau. J’achète mon café en grains, je le mous à la maison et je l’apporte au bureau avec mon lait. Je peux boire 10 lattes par jour si ça me chante, mais comme je n’ai pas envie de finir obèse, un de temps en temps me suffit ;-)

En termes d’investissements, comme je suis assez imposée comme cela à la source mais que je veux aussi mettre plus de sous de côté sous forme de REER, j’ai opté cette année pour une déduction à la source pour cotiser au fonds de solidarité de FTQ, en obtenant immédiatement ma déduction… ma cotisation de 100$ ne m’en coûte en réalité que 30$. Sinon, je n’avais pas assez de liquidités pour faire des placements cette année.

Pour ce qui est de gagner plus, ce n’est pas toujours facile mais il y a plusieurs façon d’augmenter ses revenus, de façon permanente ou temporaire. Par exemple, une personne contracte une dette de 200$ mais n’a pas le «cash-flow» pour la rembourser. Cette personne peut par exemple offrir ses services pour faire du ménage chez des particuliers pendant quelques fins de semaine… à 25$ pour une heure, il lui suffit d’en faire 8 et sa dette est payée, ce qui peut même se régler en une seule journée!

De mon côté, j’aime bien bloguer. Je reçois quelques revenus des publicités que je place sur mon blogue, mais je ne blogue pas pour faire de l’argent. Comme il s’agit d’une activité qui me plait et que je fais de toutes façon, pourquoi ne pas utiliser cette occasion pour aller chercher ici et là des sous en même temps?

Je ne pense pas que la seule frugalité puisse permettre de devenir riche si dans l’adéquation il n’y a pas également un revenu substantiel. Et enfin, la notion de richesse est assez élastique… pour moi, être riche ne représente pas nécessairement la même chose que pour vous autres, et dépend entre autres de ce que l’on compte faire de cette richesse!

Par exemple, deux personnes ont dans leur conception de la richesse la possibilité de voyager disons… 6 fois par an. La personne A voyage sac au dos, campe ou loge chez l’habitant et part généralement pour des séjours de 3 semaines. La personne B voyage en première classe, dans des forfaits tout inclus dans des hôtels qui coûtent 1000$ la nuit.

Bref, la richesse part vraiment de l’intérieur… de notre perception personnelle de la richesse :-) et il en va de même pour la frugalité!

Excellent billet qui fait réfléchir!

7.
Le 2010-02-10 à 15:08, CC a dit :

Salut Alex!

J’ai lu ton commentaire 5 fois et je ne sais toujours pas par où commencer. Je comprends bien évidemment le concept de l’efficacité, et c’est d’ailleurs un des sous-points de la frugalité comme tu dis, donc je ne peux qu’être d’accord avec ton premier point sur la machine à café. Je n’ai jamais dit le contraire, je te dirais même que j’encourage à 150% cette façon de penser. La frugalité est une pièce du puzzle et évidemment la personne qui achète un café tous les matins n’est pas frugale :) Tu comprends mieux où je veux en venir? Sûrement!

Pour ce qui est de l’immobilier, fais attention. Quand je parle de résidence principale, je ne parle pas d’un emploi dans l’immobilier ou de faire des bonnes moves dans l’immobilier. D’ici 3-4 ans j’ai l’intention également de faire quelques moves dans ce monde-là, mais ce ne sera pas ma résidence principale. Si tu trouves que t’endetter pour 30 ans et « capitaliser » en payant 2 fois ta maison de 250 00$, tant mieux! Je ne suis par contre pas du même avis. Je préfère payer ma maison le prix qu’elle vaut, point final. Tu as également oublié de considérer les taxes municipales et toutes les dépenses inhérentes à la possession d’une maison comme résidence principale. Ce n’est pas le but du billet ici cependant.

En passant, il est évident que si j’avais un loyer de 600$ je songerais à faire mieux. Cependant, mon loyer me coûte 270$ par mois, tu conviendras avec moi que ça change bien des choses sur ton raisonnement de la chose.

A+ et à bientôt, j’espère que tu vas relaisser des commentaires dans le futur encore, c’est toujours intéressant de te lire.

8.
Le 2010-02-10 à 15:11, CC a dit :

Bonjour Hélène,

Tu as totalement raison, c’est vrai que je n’ai pas assez parlé de ce point. Le taux d’imposition est semblable ici.

Tous tes propos sont vrais, cependant mon article débute là où on a atteint la limite possible de l’économie sur ce que l’on achète… C’est dans ce sens-là que va mon billet. Il faut économiser tout ce qu’on peut, mais par la suite, est-ce qu’on devient riche? C’est là la question.

Ton info est complémentaire au billet, tu as raison que j’aurais dû expliquer un peu mieux le tout. J’espère grandement te revoir dans les parages!

9.
Le 2010-02-10 à 15:13, CC a dit :

Salut Sarah,

Il est 100% vrai que c’est difficile de faire plus d’argent. Ça demande de l’effort, oui, mais aux bons endroits. N’oublie pas que si tu veux vraiment t’en sortir, et ce plus rapidement que dans 15 ans (exemple bidon lancé en l’air, pas ta situation à toi), ça passe entre autre par l’augmentation de ses entrées d’argent, ne serait-ce que pour en avoir plus à économiser!

10.
Le 2010-02-10 à 15:13, CC a dit :

Totalement d’accord Val, voir le commentaire que j’ai laissé à Hélène.

11.
Le 2010-02-10 à 15:14, CC a dit :

Génial MamanZen, tout simplement génial! Merci de ce commentaire très enrichissant et rempli de vérité!

12.
Le 2010-02-15 à 07:47, Guillaume - Sameliorer.com a dit :

Salut CC,

C’est un excellent article. A vrai dire, ça faisait un moment que j’attendais à lire un article de la sorte car c’est exactement la réflexion que je me faisais en lisant tous ces blogs qui conseillent de s’enrichir en évitant toute dépense.
Comme toi, je pense qu’être frugal est une condition nécessaire pour s’enrichir (si on dépense autant qu’on gagne, on va pouvoir attendre longtemps avant d’être riche) MAIS non suffisante (il y a une limite dur la somme qu’on peut économiser ainsi).
J’ajouterais même que, passé un certain point, il y a un risque à être trop frugal : celui de se dire que ce que l’on gagne nous suffit et de na pas chercher à gagner plus. Il ewst difficile de se motiver à augmenter ses revenus, si cela signifie seulement un plus gros chiffre sur notre compte en banque mais rien de concret, selon moi. Par contre, si de temps en temps on se permet un achat plaisir, là notre cerveau associe plaisir et augmentation de revenu. Et cela va nous pousser à essayer de trouver plus de sources de revenus (blogging, vente sur ebay, augmentation au travail, voire changement de travail …).

Pour ton loyer à 270$, je suis impressionné, ça fait autour de 200 euros. Tu habites dans une grande ville? C’est un prix normal au Canada.
De ce côté-ci de l’Atlantique (en France), ce serait plutôt le triple pour un 2 piéces en ville. Et à Paris, c’est même pire.

13.
Le 2010-02-15 à 14:57, CC a dit :

Merci Guillaume pour ton commentaire. Tu as super raison sur le point que tu as ajouté, il y a un risque à être trop frugal, celui de ne pas chercher à gagner plus car on se satisfait. Faire plus d’argent, c’est relativement facile, tout est une question de perspective et d’avoir les yeux biens grands ouverts sur les opportunités qui s’ouvrent à nous.

Mon loyer coûte environ 555$ / mois, mais j’ai un coloc, d’où le prix dans les 270$. :) J’habite effectivement dans la plus grande ville du Québec (Montréal). De plus, j’habite en plein centre-ville! ;-)

14.
Le 2010-02-16 à 07:35, Charles a dit :

Salut CC,

Je suis d’accord avec toi. Juste une petite remarque : pour moi le top c’est d’arriver à plus épargner chaque mois, sans y passer plus de temps.

Si on économise intelligemment sur certains trucs (sans se priver donc), ça ne prends pas de temps.
Un deuxième emploi, si.

Pour moi, être frugal, c’est contrôler ses dépenses intelligemment. Exemple :
J’ai un forfait à 22€ pour 2h de communication. Je ne me sers que d’1h, et j’ai trouvé une offre à 9€ pour 1h, parfait, je prends ça, et ça me fait économiser 13€/mois.
Sans effort en plus. Donc réduire les coûts intelligemment est un bon principe.

Je reste d’accord sur le fait, que ça a une limite. Mais si on sait faire ça, et gagner plus (avec peu de temps investi, le but est d’avoir du temps libre pour profiter), alors on commence à devenir riche.

Qu’en penses-tu?

15.
Le 2010-02-16 à 10:36, CC a dit :

Salut Charles, et tous les autres.

Tout d’abord, je tiens à souligner que j’ai augmenté mon article à la lumière des belles informations récoltées dans la section de commentaires.

Voir ci-haut!

Je suis totalement d’accord avec toi. Je n’ai pas expliqué ce point assez dans mon post, car c’était sous-entendu. Je suis peut-être allé trop vite. Félicitations pour la réduction de tes dépenses mensuelles récurrentes, c’est celles qui font le plus mal! J’ai déjà fait tout ça il y a quelques mois et il n’y a plus beaucoup de place à l’optimisation côté dépenses récurrentes. J’ai réalisé que, malgré toutes les bonnes choses que je faisais, que je ne devenais pas assez riche rapidement. J’ai donc commencé à m’attaquer à gagner plus et les résultats sont époustouflants.

Rappel à tous, il ne s’agit pas de travailler plus dur, il s’agit simplement de travailler intelligemment.

16.
Le 2010-02-16 à 12:51, Charles a dit :

Oui, c’est sûr que de travailler plus dur, n’est que partiellement intéressant. Ou il faut avoir un bon rendement horaire.

Quand on arrive au dépenses minimum, là, je suis d’accord.

Il faut gagner plus, mais épargner. Beaucoup de gens dépensent plus quand ils gagnent plus, donc ils ne s’enrichissent pas.

Petite question perso, qu’as tu fais pour gagner plus?

17.
Le 2010-02-16 à 13:24, CC a dit :

Oui, totalement :) J’ai d’ailleurs fait un billet sur la sorte que je t’invite à lire : http://www.mesfinancesperso.com/blog/trucs/je-nai-pas-assez-dargent-pour-economiser/

Que faire pour gagner plus? Excellente question à laquelle je vais dédier un article complet :) merci bcp et au plaisir de te recroiser souvent!

18.
Le 2010-02-20 à 01:19, Dossier de Surendettement a dit :

La frugalité m’a beaucoup aidé à payer mes dettes!

19.
Le 2012-09-28 à 15:16, Pierre-Philippe a dit :

Encore une fois.. Un article très pertinent! Par contre, je me permet de dire que je ne suis pas d’accord avec ta vision des choses CC sur l’endettement. J’ai étudié en affaires et j’ai réalisé l’importance du principe de « levier financier ». Tu sais ce qu’il veut dire? Ça veut dire que tu utilises l’argent des autres pour effectuer tes projets (autrement dit, tu empruntes pour prêter toi même à taux plus élevé ailleurs). Si le levier est positif (tu fais plus d’argent que tu n’en paies) alors c’est une stratégie gagnante. C’est risqué mais il ne faut pas que tu oublies que tu n’as rien investi (ou une micro-parcelle) au départ. C’est exactemnet ce qui se passe avec une maison. Tu donnes 5-10% de la valeur de celle-ci puis tu achètes une propriété qui augmente de valeur à chaque année (surtout dans les dernières années!). Bref, l’effet de levier est clairement positif ici. Cependant, il faut faire attention. Plusieurs dépenses peuvent venir influencer le rendement net de ton investissement : taxes, impôts, dépenses d’entretien, intérêts, etc.

Je suis d’accord avec le reste de ton article. Pour devenir riche, il faut être frugal. Dépenser moins que ce que l’on gagne mais tout en étant heureux là-dedans! Par contre, je suis pour l’efficacité aussi. D’ailleurs, pourquoi toujours acheter personnellement? On peut très bien se contenter de louer des outils ou autres qui ne servent qu’une fois / année sinon moins (ex.: sécateur électrique, étendeur d’engrais, nettoyeur à tapis, etc.). Ça permet d’économiser en plus d’être plus respectueux de l’environnemnet!

20.
Le 2012-10-08 à 23:07, CC a dit :

Salut PP!

J’aimerais donc que tu partages des exemples concrets d’endettements qui sont profitables ! Pendant ce temps, je m’enrichis sans dette et je suis libre comme l’air, pouvant voyager et prendre des risques sans aucun problème.

Je comprends que parfois, il est correct de s’endetter pour s’enrichir. Exemple, mes études, je me suis endetté pour la bonne cause. Dans certaines occasions, s’endetter pour s’acheter une maison et tout peut être un bon choix. Ça dépend d’où tu habites, à certains endroits, le prix des maisons est une vraie folie.

Mentions de cet article sur d'autres sites...
  • La frugalité : votre compagnon de route vers l’indépendance financière | Vie Explosive le 22 fév 2010 @ 16:26:

  • Laissez un message

    Être notifié par courriel des nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires sans avoir à en laisser un.