5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2)

 

5 grid of fives 1024x420 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2)

Cet article est la deuxième partie de l’histoire des 5 premières années du site Mes Finances Perso. 

La partie 1 de cette histoire des 5 ans de MFP (partie 1) s’est terminée avec 2 questions pour vous, chères lectrices & chers lecteurs.

Si vous le voulez bien, donc, j’aimerais débuter cette suite de l’histoire des 5 premières années de ce blogue en répondant rapidement aux réponses si gentiment fournies par certains. Mes Finances Perso s’est toujours voulu un lieu de partage dans les 2 sens, donc votre voix est très importante icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2)

  1. Question #1 posée : Pour le prochain article (partie 2), avez-vous des demandes spéciales ?
    • Benoit :
      • « [...] j’aimerais bien lire plus sur comment placer son argent (surtout les méthode qu’on peut placer régulièrement des petits montants). Je suis assez perdu dernièrement la dedant et mon argent dort dans un compte épargne pour l’instant »
    • Di :
      • « [...] ma demande spéciale est que tu continues à nous prodiguer de généreux conseils aussi simples qu’efficaces sur nos finances personnelles, que tu expérimentes toujours avant pour t’assurer de leur validité! »
        • CC : Bien compris icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2) ! J’ai beaucoup de plaisir à vulgariser les concepts qui semblent compliqués. J’adore lire, appliquer les trucs / concepts / systèmes / conseils pour voir s’ils fonctionnent, plus retransmettre l’information qui a le mieux fonctionné à tout le monde qui veut bien l’entendre ici :).
  2. Question #2 posée : Quelles facettes et/ou sujets de Mes Finances Perso aimez-vous le plus ?
    • Benoit :
      • « [...] j’adore ton coté pratique et philosophique en même temps =). Récemment je lisais sur les points communs des gens qui réussissent dans la vie et le point le plus évident selon l’étude est: speed of implementation!« 
        • CC : Ouiiii ! Le côté pratique, sur le terrain, enraciné dans la vraie vie permet d’apprendre très rapidement. J’aime beaucoup l’ouverture d’esprit et la sagesse de la philo. Speed of implementation : Tellement ! C’est tellement facile de rester coincé dans ses propres peurs et d’être paralysé par un surplus d’analyse.
          • Vouloir étudier le sujet en profondeur avant de se lancer.
          • Vouloir finir ceci ou celà, avant de vraiment débuter son projet.
          • Attendre le moment parfait.
          • Attendre XYZ événement…
        • Passer rapidement à l’action, ça c’est simple & efficace ! On peut toujours ajuster et continuer d’apprendre en cours de route !
    • Di :
      • « [...] élixir de gros bon sens, dosé avec grand soin d’une quantité d’audace savamment calculée.« 
      • « [...] dès le début de MFP, j’ai commencé à appliquer les conseils simples que tu donnes toujours, même si parfois j’ai dû me décider à sortir de ma zone de confort pour les appliquer. Jamais je ne l’ai regretté. C’est comme ça que j’y suis arrivée et que maintenant,  « I’m a believer »« 
      • « Je résume : circonspection, audace, réalisme, simplicité et efficacité. »
        • CC : Wow, c’est de la musique pour les oreilles tout ça ! Le gros bon sens : c’est clair & simple ! icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2) Tu me rends très heureux Di parce que mon souhait le plus profond est d’aider les gens en les motivant à passer rapidement à l’action pour commencer à voir des résultats le plus vite possible. C’est là que le momentum embarque et qu’il devient plus facile de prendre les bonnes décisions. Merci aussi de m’avoir dit que j’avais de la circonspection, moi qui croyait être trop intense, surtout dans mes premiers articles !! Faut croire que j’ai fait du progrès icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2)
    • Jason :
      • « C’est toujours plaisant de trouver des ressources *en français* sur les finances personnelles, je trouve que ça manque cruellement sur les internetz. »
        • CC : Clairement ! En lançant ce blogue, j’ai tenté de combler un vide à ma façon. Laisser parler mes tripes. Ton commentaire me permet de valider que ce blogue est pertinent et utile, ce qui veut dire énormément de bonnes choses pour moi. Merci !
    • Sarah :
      • « [...] ta dédication durant ces années, tu as été une inspiration pour moi. Keep up the good work icon wink 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2)« 

Fin de la parenthèse sur les questions de la première partie.

Mes Finances Perso : L’histoire des premiers mois

À la fin de la partie 1, j’en étais rendu à parler à l’intuition qui m’a amenée à lancer Mes Finances Perso pour les bonnes raisons, soit d’aider les gens à améliorer leurs finances de manière significative, pour leur permettre d’avoir les moyens de vivre leurs rêves les plus fous s’ils le veulent. Mon angle d’attaque ? Vulgariser les bons concepts qui fonctionnent, ne pas me prendre trop au sérieux et surtout, vous turbo-motiver icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 2) . La vie est trop courte pour se prendre au sérieux.

Avec cette direction bien claire, j’ai publié plusieurs articles en 2009. Les mois passaient et, à force d’écrire, quelques personnes ont commencé à visiter le site. J’étais extrêmement motivé par ce nouveau projet et je voulais transmettre toutes les bonnes informations que j’avais en tête !

L’envers de la médaille

Je vais glisser un mot rapide sur un sujet que je n’aborde pratiquement jamais : le « feedback » négatif que j’ai reçu. Pas juste sur Internet : Ça a été dans la vraie vie aussi. Je vous explique.

Dans les débuts de Mes Finances Perso, certaines personnes ont ressenties le besoin de me faire sentir que je n’étais pas à ma place, que mes trucs et conseils n’étaient pas suffisamment impressionnants, efficaces ou à point.

Je prends une petite minute ici-même pour vous remercier sincèrement de votre regard quand même assez critique envers ce que j’essayais d’accomplir à l’époque.

Même si j’ai eu très mal au début, vous m’avez aidé à me dépasser et à m’améliorer continuellement afin de devenir, être et rester la meilleure version de moi-même. Merci. Je sais que la plupart d’entre vous aviez de bonnes intentions en prenant le temps de me partager votre point de vue; peut-être aviez-vous simplement oublié d’inclure l’image complète de vos impressions en focalisant seulement sur ce qui n’allait pas. Je comprends. Après tout, c’est tellement facile d’être négatif et vite sur la gâchette. C’est beaucoup plus dur d’avoir et de partager une vue plus globale d’une situation, qui comprend aussi le côté positif.

« I am thankful for the difficult people in my life. They have shown me exactly who I don’t want to be. »

Traduction FR : Je suis très reconnaissant pour les personnes difficiles dans ma vie. Elles m’ont montré exactement qui je ne veux pas être.

La médaille vue de face

C’est important de se pratiquer à voir le positif dans une situation en apparence négative. Par exemple :

  • C’est à ce même moment que j’ai commencé à avoir de plus en plus de visiteurs.
  • Ça m’a rassuré sur le fait que le site pouvait s’avérer (quand même un peu) utile pour certains.
  • J’avais ÉNORMÉMENT de plaisir à faire les choses à ma manière et à écrire sans retenue. De moi à vous, sans intermédiaire. J’ai envie de le dire ? Je vous le dis.

Également, certaines personnes que je connaissais dans la vraie vie (ce sont souvent les premiers supporteurs) ont amené une belle vague de support au site Mes Finances Perso. Je pense notamment aux commentaires laissés sur mes premiers articles qui étaient plus positifs, constructifs et encourageants. Spécifiquement, il s’agit de :

  • Mathieu
  • Didi
  • David
  • Alain
  • Gilbert

Un gros merci la gang. Vous étiez, êtes et serez toujours une grande source de motivation et d’inspiration. Sans vous, les commentaires plus difficiles du début auraient eu raison de Mes Finances Perso et je ne serais pas ici aujourd’hui pour vous partager ceci. Merci.

Pour continuer sur le positif dans le négatif, durant ces premiers mois, j’ai eu la chance de faire la connaissance de deux personnes superbes, Val du blogue Finir Riche et Guillaume du blogue S’améliorer. Ces 2 personnes possédaient à l’époque des sites bien plus gros que le mien.

Ils ont en quelque sorte pris Mes Finances Perso sous leur aile lorsqu’ils ont décidé de :

  • Mettre un beau lien vers Mes Finances Perso sur leur site
  • Me mentionner dans certains de leurs articles
  • Laisser des commentaires ici sur le blogue.

Merci du fond du cœur à vous 2, vous m’avez appris bien des choses, en plus de m’amener à croître plus rapidement.

Si vous avez besoin de quoique ce soit, prière de m’écrire.

Une leçon importante à tirer

J’en profite pour glisser un conseil que j’ai lu il y a quelques années et qui ne cesse de m’impressionner encore aujourd’hui par son étonnante véracité :

« La meilleure façon de plaire à personne, c’est d’essayer de plaire à tout le monde »

Aussi :

« If you’re not pissing someone off, you probably aren’t doing anything important » (article)

Traduction FR : Si tu ne fais pas chier quelqu’un, il y a de bonnes chances que tu ne sois pas en train d’accomplir quelque chose de significatif.

Alors voilà, les premiers mois du site se sont déroulés rapidement, plusieurs articles ont été publiés et des commentaires de gens qui me permettaient d’envisager un vrai potentiel d’aider plusieurs personnes sur le long terme, tout en faisant ce que j’aime.

Puis, après quelques mois de travail à temps plein à mon premier boulot, puis d’écriture pour Mes Finances Perso, une autre opportunité surgit…

 

Est-ce mieux de se lancer dans un projet seul, ou à 2 ?

Beaucoup de personnes pensent qu’il est mieux de se lancer seul, comme ça si jamais leur projet fonctionne, ils garderont 100 % des profits et des résultats. Prenez garde à votre égo en n’oubliant pas l’envers du décor : vous serez submergé de travail et, si vous ne faites pas attention, vous pourriez vous brûler & abandonner avant d’atteindre quoique ce soit de significatif.

Avant d’enchaîner avec la prochaine section de cet article, j’aimerais vous présenter une liste de compagnies connaissant un énorme succès et qui ont démarré à 2 personnes afin de vous faire comprendre que cette voie est possible, voire même envisageable.

  1. Google : Larry Page and Sergey Brin
  2. Apple : Steve Jobs and Steve Wozniak
  3. Twitter : Evan Williams and Biz Stone
  4. Microsoft : Bill Gates and Paul Allen
  5. Hewlett-Packard (HP) : Bill Hewlett and Dave Packard
  6. Ben & Jerry’s : Ben Cohen and Jerry Greenfield

Mon conseil : N’écartez donc pas trop vite la possibilité de vous lancer dans un projet avec un partenaire avec qui (1) vous travaillez super bien (2) vous vous amusez comme des petits fous et (3) vous partagez une vision commune. Vous seriez mieux de commencer un projet intéressant à 2, commencer à agir et à apprendre, que d’attendre toute votre vie pour le projet solo parfait.

 

Rencontrez Matthieu : Partenaire en OR

Voici Matthieu, Mesdames et Messieurs ! Il s’agit de mon partenaire d’affaires qui botte bien des culs ! Je l’ai rencontré à ma première job dans une PME de développement de logiciels. Nous avons commencé à travailler ensemble de plus en plus sur les nouveaux projets de création de logiciels sur mesure pour les clients de la compagnie. Après quelques projets, nous avons commencé à comprendre ce qu’il fallait faire et ce qu’il ne fallait pas faire pour faire rouler une boîte de développement de logiciels. Un mélange d’essais & erreurs, d’observation, de faire de son mieux et d’acquisition d’expérience.

Nous avons surtout réalisé que nous travaillions vraiment bien ensemble : nos projets étaient livrés à temps, la qualité était très bonne et les clients nous manifestaient leur satisfaction.

Nous avons donc commencé à penser au fait qu’il FAUDRAIT BIEN faire quelque chose ensemble, un projet logiciel à nous, »on the side« , en dehors des heures du bureau ! Nous avons donc commencé à lancer l’idée à la blague ici et là, puis, après une journée de travail, nous nous sommes finalement décidés à aller prendre une bière après le boulot, style 5 à 7 sur une terrasse, afin d’échanger des idées de projet.

J’avais démarré Mes Finances Perso il y a à peine quelques mois et je commençais à prendre goût à l’entrepreneuriat.

L’idée de pouvoir un jour vivre de mes projets qui aident les autres m’enivrait. Comme je travaillais avec Matthieu durant toute la journée, j’ai rapidement constaté et compris qu’il y avait un énorme potentiel à démarrer un projet coop avec lui. Grâce aux projets réalisés avec succès avec lui, j’ai réalisé L’ÉNORME POTENTIEL qui existe lorsqu’on travaille avec une personne motivée, intelligente et compétente.

La chimie était si forte qu’elle devint une vraie synergie : ce qu’il nous était possible d’accomplir à 2 dépassait largement le travail que chacun de nous pouvait faire seul (additionné ensemble).

Pourquoi ça fonctionne si bien avec Matthieu

Une des clés de notre succès est que Matthieu est une vraie machine à idées, en plus d’être facilement capable de faire des liens entre les/ses idées. Comme mes 2 premières forces selon le test en ligne du livre StrengthsFinder (Lien CA FR) sont Futuriste et Focus, cela signifie que je suis facilement & rapidement capable de déceler l’impact futur de ses meilleures idées et de les amener, avec lui, à être réalisées avec succès. Je dis ses meilleures idées, parce que vous pourriez être surpris de la quantité d’idées que ce mec peut avoir par jour. Wow dude, you rock!

Par contre, ma tendance à être futuriste et focus peut m’amener à oublier que la seule façon de construire ce futur prometteur est via les actions que l’on prend aujourd’hui. Matthieu a toujours réussit à intervenir au bon moment pour me faire comprendre qu’il était le temps d’arrêter de planifier et de passer à l’action. Merci beaucoup mec.

Ensemble, nous sommes capables de rapidement prendre des décisions et de passer à l’action. Nous avons un détecteur aiguisé quant au surplus de minutie, ce qui nous permet de continuellement nous ramener à l’essentiel, soit les tâches qui nous aident à atteindre nos objectifs les plus fous.

Comment trouver une bonne idée de projet, de site ou de compagnie ?

J’entends et je vois souvent des gens qui veulent se lancer et qui cherchent la bonne idée, sans réussir à la trouver. Bien qu’il n’y ait pas de remède miracle à ce problème, il existe 3 excellentes stratégies de départ pour vous aider à la trouver :

  1. La meilleure façon d’avoir une bonne idée, c’est d’en avoir plein (exemple : un fichier de brainstorm d’idées que l’on remplit sur plusieurs semaines) et d’éliminer les mauvaises.
  2. Devenez finement intéressé aux problèmes (en particulier les récurrents) des autres pendant quelques semaines. Lorsque vous ciblez un problème, demandez-vous : une quantité de gens suffisamment importante ont-ils ce problème aussi ? Quelles sont les solutions sur le marché en ce moment ? Est-il possible de faire quelque chose de mieux, d’unique et/ou de différent que les solutions présentement offertes sur le marché ? C’est l’offre et la demande à l’état pur. Vous ne pouvez pas négliger ce point : c’est le cœur de toute business, l’offre (produits, services) et la demande (gens prêts à payer pour ce produit ou service). N’écartez pas du revers de la main ce concept si simple. Il vous aidera à réussir.
  3. Autre bon petit truc qui complémente le truc #2 : partez de vos propres problèmes et tentez de créer une excellente solution à celui-ci. Il y a de bonnes chances que ce problème soit éprouvé par d’autres personnes aussi. Opportunité d’affaires !

Lorsque vous commencerez à avoir une bonne liste d’idées, passez-les au travers de la technique qui est présentée dans l’excellent livre Le dip de Seth Godin. Si vous n’avez pas l’intention de le lire dans un futur rapproché (c’est un tout petit livre – vous devriez), voici un résumé rapide des concepts dans cette critique de livre que j’avais écrite sur le Dip.

Dans la suite de cette série sur les 5 ans sur Mes Finances Perso, je vous inviterai à découvrir un peu mieux comment nous en sommes arrivés avec l’idée de notre site québécois d’idées cadeaux et l’influence que ce projet important a eu sur ma vie, sur le site Mes Finances Perso et sur mes finances personnelles ! De plus, j’expliquerai ce que j’ai dû faire pour réussir à me lancer à temps plein dans mes projets (article relié à lire : Bye bye boss, bonjour vie de rêve (Bonus : 25 leçons apprises)).

À bientôt pour la suite,

Uriel

 

 
 

5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

 

5 ans de Mes Finances Perso 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

 

L’Avant Mes Finances Perso : Fin des études

C’était le mois d’août 2008.

Sans m’en rendre compte, puisque encore sur l’adrénaline des derniers examens, j’étais tout simplement exténué par ce marathon de 7 ans de cours, de projets, de travaux pratiques, de laboratoires, d’étude, de devoirs et d’examens. Au total, je venais d’enfiler, sans m’arrêter, 3 années d’études en informatique, suivies de 4 robustes années en ingénierie logicielle.

Mon cerveau se mit rapidement à penser incessamment au monde de possibilités qui s’ouvrait à moi.

Que faire maintenant, quelle est la prochaine étape ? Me disais-je intérieurement. Un cocktail de stress non-justifié, d’appréhension exagérée et d’anxiété prématurée.

C’est à ce moment précis que ma mère m’a donné un super conseil de vie : prends le temps de savourer cet accomplissement, de t’amuser et de relaxer. Sa prescription officielle : prendre au minimum 1 mois de vacances avant de débuter la recherche d’emploi afin de profiter de la fin de l’été et de m’amuser.

Je dois vous avouer que sur le coup, j’étais sceptique.

Après tout, ne devais-je pas déjà être en mode recherche d’emploi ? Faire quelque chose de productif ? Ne suis-je pas un peu lâche en m’assoyant sur mes lauriers plutôt que débuter mes recherches ? Si j’attends trop, est-ce que les jobs seront prises par les autres finissants, ne me laissant rien ?

La bonne chose « productive » que je cherchais à faire était exactement ce que son conseil suggérait : apprécier l’accomplissement et se reposer pour bien recharger les piles, tout en s’amusant.

Après tout, j’aurai toute ma vie pour travailler…

Avec le recul, je remarque que son judicieux conseil m’a apporté une panoplie de belles choses dans ma vie :

  • Mon stress initial s’est graduellement transformé en anticipation positive : j’avais tout simplement HÂTE de commencer à mettre en application les connaissances acquises.
  • J’ai pris le temps de célébrer et de festoyer mon accomplissement en bonne et due forme !
  • Cette attente m’a permis de me faire offrir, 2 mois après la fin de mes études, un emploi qui m’amènerait une foule d’opportunités incroyables qui m’ont menées où je suis aujourd’hui.
  • J’ai plongé dans le jeu vidéo World of Warcraft (après plusieurs années de retenue, car je savais que ça nuirait grandement à mes études haha). Même si ce point ne semble pas positif à première vue, je vous assure qu’ il l’est. S’il vous plaît, continuez de lire cet article pour comprendre ce que je veux dire par là… icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

Merci mom pour ce précieux conseil; il a eu un impact profondément positif sur ma vie et ce, à plusieurs niveaux. Je t’en serai à jamais reconnaissant.

Souvenez-vous : recevoir ou lire un précieux conseil, c’est très bien, mais le suivre, c’est tout ce qui compte vraiment pour bénéficier de ses avantages.

Notre pensée a parfois cette fâcheuse habitude d’ignorer ou de remettre à plus tard ce qui améliorerait le plus notre situation actuelle…

Juste avant Mes Finances Perso : Début de carrière

J’étais si habitué d’avoir toujours un travail à remettre ou un examen à étudier pour l’école…

Je sentais un gros vide à tous les soirs : on fait quoi d’bon après la journée de travail ??? L’impression que je pouvais faire une bien meilleure utilisation de mon temps commençait à naître !

Avec tout ce beau temps de libre à chaque soir de semaine, j’ai continué encore quelques semaines à m’amuser comme un p’tit fou au jeu vidéo World of Warcraft. Une partie du jeu m’a particulièrement marqué : la possibilité de vendre et d’acheter des items dans un marché virtuel de ventes aux enchères (la « auction house » pour les habitué(e)s). Grâce à ceci, j’étais capable d’amasser rapidement beaucoup d’argent virtuel dans le jeu. Je passais plus de temps à effectuer des transactions dans la « auction house » qu’à jouer au jeu en tant que tel !!!

LA réalisation

Autour du même moment, j’ai eu une réalisation qui m’a frappé comme un coup d’éclair : au lieu de passer autant d’heures sur un système virtuel qui ne me rapporte rien de concret dans la vraie vie, je vais plutôt essayer de prendre ce même temps pour trouver des moyens intelligents de générer des revenus supplémentaires, plutôt que de le faire de manière virtuelle avec de l’argent d’un jeu vidéo.

Alerte : j’ai moi-même tombé dans le piège de vouloir être riche sans but précis autre que de faire plus d’argent. Lorsque vous démarrez un projet personnel qui vous passionne, transcendez l’unique envie de le faire pour faire plus d’argent et tenez plutôt compte des réalités, des problèmes et des besoins des autres personnes d’abord et avant tout. Si vous n’êtes pas utile, vous ne ferez pas d’argent de manière durable.

J’ai commencé mes recherches sur internet, où j’ai trouvé sites web et podcasts intéressants. Mes recherches & lectures sur le fameux sujet de « comment faire de l’argent sur internet » m’ont amené à beaucoup de mauvais matériel (justement un peu trop axées sur l’argent comme but premier), mais également beaucoup d’excellentes recommandations.

En particulier, les podcasts Steve Pavlina m’ont turbo-motivé à faire mes premiers dollars sur Internet de manière intelligente ! En particulier, le podcast #6 de Steve Pavlina qui s’intitule « How to make money without a job » permet de sortir de sa zone de confort et d’explorer des nouvelles façons de faire de l’argent. Le podcast #9 « How to kickstart your own business« , pour sa part, m’a vraiment aidé et incité à démarrer Mes Finances Perso pour aider plein de monde avec les trucs simples et stratégies fiables qui fonctionnent vraiment !

Durant ces recherches sur le net, j’ai commencé à voir passer des recommandations de livres intéressants…

Début de passion pour la lecture

Lire des livres qui m’intéressent et qu me permettent de progresser

Mon premier achat de livre : 7 Strategies for Wealth and Happiness. Outre l’apparence un peu comique de sa couverture, les critiques au sujet de ce livre avaient l’air très bonnes et le prix était vraiment bon lui aussi :). Coup de chance là-dessus, j’ai l’impression d’être vraiment bien tombé, puisque Jim Rohn reste encore aujourd’hui (selon moi) un des meilleurs en matière de développement personnel, pour la simple raison que l’efficacité de ses conseils transcendent le temps.

Pour les finissants : Un super bon truc que j’ai appris au début

Lorsque j’ai commencé à lire sur les meilleures façons d’améliorer ses finances personnelles, j’ai eu la chance de tomber sur un précieux conseil qui m’a guidé dans mes choix, qui me rapporte encore des dividendes aujourd’hui et qui continuera longtemps d’aider mes finances perso. C’était quelque chose similaire à :

« Les 3 à 5 premières années suivant la fin de vos études seront déterminantes pour vos finances personnelles. Si vous partez du bon pied dès les premières années de votre carrière, ces saines habitudes de gestion de son argent vous suivront toute votre vie. »

Un conseil teinté de bon sens, n’est-ce pas ? Prenez garde : les bons conseils, c’est bien… Encore faut-il savoir les appliquer pour voir s’ils fonctionnent. C’est un peu le même principe avec les livres que l’on lit pour se former : il faut essayer les trucs qu’on lit, pas simplement passer le plus rapidement possible au travers d’un bouquin. Simplement les lire ne garantit pas le succès…

Façons d’appliquer ce truc pour donner le ton à ses finances

  • Commencez à rembourser rapidement vos mauvaises dettes, une à une.
  • Prenez le temps de lister vos dépenses existantes (disons sur 1 mois), puis de les passer en revue 1 à 1. Que pouvez-vous éliminer complètement ? Que pouvez-vous réduire ? Optimiser ? Négocier à la baisse ? Faire plus avec moins ? Sortez de votre zone de confort.
  • Augmentez vos sources de revenus existantes et essayez d’en créer des nouvelles en rendant service aux gens.
  • Habituez-vous le plus tôt possible à vous payer en premier : quand vous avez une entrée d’argent, déplacez-en une portion dans un compte épargne. Commencez petit : 5 $ ou 5 euros feront l’affaire pour commencer à s’habituer à le faire. C’est le début qui est le plus dur, ensuite, le momentum viendra vous aider à continuer de mettre de l’argent de côté. Vous prendrez rapidement goût à voir grossir votre petite montagne d’argent mise de côté. Avoir de l’argent de côté, c’est être capable de couvrir aisément une dépense imprévue qui risque fort bien d’arriver (fond d’urgence), avoir de l’argent pour investir en bourse ou dans un projet intéressant, ou tout simplement en mettre de côté pour concrétiser plus rapidement votre rêve de partir en voyage / vacances.

 

 

Et c’est un départ : Lancement de Mes Finances Perso !

“You will get all you want in life, if you help enough other people get what they want.” -Zig Ziglar

Traduction : Vous obtiendrez tout ce que vous voulez dans la vie si vous aidez suffisamment de personnes à obtenir ce qu’elles veulent.

L’importance de lancer un projet pour les bonnes raisons

Que veux-tu faire lorsque tu seras grand ?

En y repensant aujourd’hui, je peux vous confirmer avoir toujours voulu enseigner, expliquer, vulgariser, transmettre, mais surtout : aider.

L’intuition

Plus les années passent, plus je réalise que mon intuition me rend de biens bons services. Juste avant de lancer Mes Finances Perso, je ressentais une profonde envie intérieure (intuition) de mettre au profit des autres mes connaissances récemment acquises en finances personnelles, jumelées à mes expériences sur le terrain, à tous ceux prêts à l’entendre. Les meilleures leçons, des trucs simples et mes erreurs de parcours.

Lorsqu’on décide d’entreprendre un projet important, faire de l’argent ne doit pratiquement jamais être l’objectif premier, sinon vous augmenterez de manière significative vos chances de prendre de mauvaises décisions. Dit autrement, cette stratégie de vouloir faire de l’argent d’abord et avant tout n’est pas durable, car elle est un peu trop égoïste et manque de vision à moyen et long terme. Nous pourrions comparer cela à l’expression « mettre la charrue avant les bœufs ».

Pourquoi Mes Finances Perso existe encore aujourd’hui ? Parce que je l’ai démarré avec un désir authentique d’aider les gens grâce à mes forces, connaissances & expériences. De plus, j’adore vulgariser, j’adore écrire. Au fil des années, ma mère m’a fait réaliser que j’ai un côté philosophe et leader.

Toute cette préface m’amène à vous partager le conseil suivant : une des façons possibles d’un jour devenir super aisé financièrement, tout en ayant le temps d’en profiter, c’est de s’investir dans un grand projet qui nous tient à cœur, comme par exemple lorsqu’on crée sa propre compagnie.

…la suite dans le prochain article ! icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

Lire la suite (partie 2).

Voici 2 questions pour VOUS d’ici la 2e partie de l’article !

  1. Pour le prochain article (partie 2), avez-vous des demandes spéciales ?
  2. Quelles facettes et/ou sujets de Mes Finances Perso aimez-vous le plus ?

Merci à toutes et à tous !

Uriel icon smile 5 ans de Mes Finances Perso (Partie 1)

 
 

ING Direct Canada devient Tangerine !

 

tangerine sans frais ING Direct Canada devient Tangerine !

 

ING Direct Canada est mort…

 

Accueillons Tangerine !

Qu’on le veuille ou non, si vous habitez au Québec, vous avez probablement entendu parler d’ING Direct Canada et/ou de Tangerine au moins une fois dans votre vie. Les publicités de Tangerine abondent : dans le métro (image ci-dessus), à la télévision et sur le web, le successeur d’ING Direct Canada est bel et bien en place !

 

Une ère de changement est donc parmi nous, il faut l’accepter !

J’ai décidé d’analyser ce qui s’est passé avant et après la transition afin de nous aider à mieux comprendre ce changement et avoir les outils nécessaires pour prendre une décision éclairée sur ce qu’il faut faire.

 

Vulgarisons ce changement en quelques mots !

Dit simplement, Tangerine est « grosso modo » la même chose qu’ING Direct Canada, mis à part le nom. Du moins, pour l’instant !

 

Mon amour envers cette banque en ligne

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que j’ai beaucoup parlé d’ING Direct dans le passé pour la simple et bonne raison que j’adore complètement leur manière de faire & leurs services incroyables, toujours sans frais. ING Direct est arrivé comme un vent de fraîcheur à un moment de ma vie où j’ai commencé à améliorer mes finances personnelles (Mes Finances Perso :P). Ça faisait du bien de voir qu’il était possible d’épargner avec un bon taux d’intérêt, sans payer de frais !

À ce sujet, le nombre de commentaires reçus sur mon article de présentation d’ING Direct Canada s’élève à 177 et le propulse au sommet des articles les plus populaires de Mes Finances Perso.

Difficile donc de dire que leur façon de faire laisse indifférent.

Cet engouement palpable s’explique notamment par leurs caractéristiques et produits qui ont fait leur renommée et qui sont, soit dit en passant, toujours disponibles avec Tangerine (du moins pour l’instant) !

  • Jamais de frais
  • Transactions illimitées sur le Compte-chèques Tangerine (anciennement entr@in, toujours sans frais)
  • Pouvoir créer plusieurs comptes d’épargne et leur donner des noms (Exemple : Fond d’urgence, Voyage d’été, etc.)
  • Un CÉLI à intérêt élevé
  • Envoyer de l’argent par courriel
  • L’application Photochèque qui permet de déposer un chèque avec un téléphone intelligent
  • … et j’en passe !

 

Que s’est-il passé exactement ? Pourquoi ce changement de nom ?

 

Pour mieux comprendre ce changement de nom, nous avons besoin d’un peu de contexte historique. Reculons le temps !

2008 : la crise économique mondiale

Même si nous n’avons pas ressenti la récession aussi fortement au Canada qu’aux États-Unis ou en Europe, elle a bel et bien eu lieu et a fait mal à plusieurs personnes et institutions, en particulier les institutions financières en Europe, dont ING.

La compagnie ING, ayant son siège social à Amsterdam en Europe, a reçu un important prêt de l’État néerlandais au plus fort de la crise de 2008 pour les aider à remonter la pente et faire face à cette crise mondiale.

 

2012 : ING vend sa division du Canada à la Banque Scotia pour rembourser ses dettes

Les prêts, c’est bien beau, mais il faut savoir les rembourser et ça, ING le sait très bien ! C’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait en vendant la filiale du Canada afin de rembourser cette dette.

« Cette opération entre dans le projet d’ING qui cherche à céder un certain nombre d’actifs afin de rembourser un prêt consenti par l’État néerlandais au plus fort de la crise de 2008. » (source)

La vente d’ING Direct Canada à la Banque Scotia était le début du compte à rebours pour le changement de nom. En effet, lorsque la banque Scotia a acheté ING Direct Canada en 2012, ils ont eu le droit d’utiliser le nom ING Direct Canada et le logo du lion pendant encore 18 mois, après quoi ils devaient changer l’image de la compagnie pour compléter la transition.

« La Scotia, qui utilisait le nom d’ING Direct sous licence, avait jusqu’à la fin de l’année pour changer le nom de sa nouvelle filiale, qui n’a aucune succursale en brique et en béton. » (source)

 

2013 : ING Direct Canada, en route vers son changement de nom, continue de performer

Alors, est-ce que le changement a eu un effet immédiat négatif sur la compagnie ? Pas vraiment. En 2013, ING Direct Canada :

  • A versé 6 milliards d’intérêts à ses clients
  • Est devenue la première banque au Canada à permettre de déposer un chèque avec un téléphone intelligent (Photochèque)

Pas mal, même en temps de transition, ils ont trouvé le moyen de se différencier (une fois de plus) de la masse des banques traditionnelles !

 

2014 : Comment le nom Tangerine a été choisi

Deux objectifs devaient être atteints lors de la phase de recherche d’un nouveau nom (source) :

  1. Protéger les parts de marché actuelles d’ING Direct Canada (~2 million de clients)
  2. Se démarquer de la compétition

Leur nouveau nom devait refléter à la fois la simplicité et l’innovation.

Le nom Orange a été considéré, mais a finalement été laissé de côté, car il était trop « évident » et « prudent ». Le mot Tangerine fait référence à l’historique de couleur orange d’ING Direct, tout en étant bien différent.

Tangerine ING Direct Canada devient Tangerine !

 

Que faire aujourd’hui ? Des tonnes de bonnes questions

Maintenant que le changement de nom est en place, une foule d’inquiétudes sont soulevées par les clients existants :

  • Qu’est-ce que ce changement implique pour nous ?
  • Qu’arrivera-t-il avec les frais de service, seront-ils toujours inexistants ?
  • Dois-je déplacer mon argent ailleurs ?
  • Mon argent est-il en sécurité chez Tangerine ?
  • Que veulent-ils dire par frais injustes lorsqu’ils disent : « Nous continuerons d’offrir des taux avantageux et un service à la clientèle hors pair, tout en refusant de facturer des frais injustes » ?

 

LA question principale : que faire avec notre argent présentement chez Tangerine ?

Tout d’abord, chers ami(e)s, rappelez-vous qu’il est important de rester calme. Ces questions sont toutes légitimes; encore faut-il procéder de manière rationnelle et logique, puisque nous parlons ici de notre argent.

En finances, agir sous le coup des émotions est une des pires choses que vous pouvez faire.

Prenez l’exemple de quand votre portefeuille d’investissement subit une grosse chute et que les gens vendent : grosse erreur ! Tant que vous ne vendez pas, vous n’avez pas encore réellement encaissé de perte. De plus, dans une bonne partie des cas, il devient même intéressant d’évaluer l’option d’acheter et non de vendre, puisque les actions ou unités de fonds sont vendues à rabais.

Comme dit Warren Buffet, un des meilleurs investisseurs de tous les temps :

“Be Fearful When Others Are Greedy and Greedy When Others Are Fearful”

Traduction : Soyez craintifs lorsque les autres sont avides et soyez avides lorsque les autres sont craintifs.

Dit autrement : Achetez lorsque le prix est bas et vendez lorsque le prix est élevé icon smile ING Direct Canada devient Tangerine !

L’approche à préconiser : être rationnel et avoir monté un plan de match en cas où les choses se détériorent. Il peut être utile de se poser la question : quelle est la pire chose qui peut se passer avec Tangerine ?

Probablement rien de plus que la chose suivante : la qualité de leurs services pourraient se dégrader graduellement. Certains frais pourraient être introduits. Les taux d’intérêts pourraient fluctuer. Lorsqu’on n’est plus satisfait, on recommence à évaluer les offres offertes par les autres institutions financières et on déplace notre argent vers un endroit meilleur si cela fait du sens.

Pas si dramatique comme « pire scénario », n’est-ce pas ?

 

Donc, la première étape, je la répète, est :

De NE PAS faire de geste prématuré sous le coup de l’émotion, tel que de retirer tout votre argent de chez Tangerine !

Les ami(e)s, je le répète : pas de panique ! Utiliser votre intense désir de passer à l’action pour planifier un plan B au cas où les choses se détériorent, comme j’ai fait dans l’exemple ci-dessus.

Dans certains cas, la meilleure action à prendre est de ne pas agir du tout, communément appelée la patience, tout simplement !

 

Concrètement, le changement de nom pour Tangerine change quoi pour nous (« what’s in it for us ») ?

Pour l’instant, le changement principal se situe au niveau des noms de comptes. Rassurez-vous : ils conservent les mêmes avantages qu’avant :

  • Compte-chèques ENTR@IN Compte-chèques Tangerine
  • Compte d’Épargne-placement (CÉP) Compte d’épargne Tangerine
  • anthypothèque Hypothèque Tangerine
  • Portefeuille à viser ING DIRECT Fonds d’investissement Tangerine
  • Portefeuille à viser, revenu équilibré Portefeuille Tangerine – revenu équilibré
  • Portefeuille à viser, équilibré Portefeuille Tangerine – Équilibré
  • Portefeuille à viser, croissance équilibrée Portefeuille Tangerine – croissance équilibrée
  • Portefeuille à viser, croissance d’actions Portefeuille Tangerine – croissance d’actions

 

Frais injustes ou sans frais ?

Sérieusement, personne ne peut savoir avec certitude ce que le futur nous réserve. Quiconque vous dit autrement essaye probablement de vous vendre quelque chose. Pour l’instant, la plupart des annonces de Tangerine affichent encore « Sans Frais » (voir la photo en début d’article), donc c’est de bonne augure. Je ne peux donc pas vous confirmer que Tangerine restera à jamais sans frais. Toutefois, comme vous tous, je l’espère bien !

 

Pourquoi Tangerine est encore un bon choix en ce moment

Si vous aimez faire vos transactions par Internet et que vous habitez au Canada, Tangerine est probablement un excellent ajout à vos finances personnelles.

Quelques exemples :

  • PAS DE FRAIS ! Ai-je besoin de le répéter encore une fois ?
  • Intérêts élevés versés mensuellement.
  • Compte-chèques Tangerine sans frais, transactions illimitées, qui verse de l’intérêt.
  • Prime de 50 $ en ouvrant votre premier Compte d’épargne Tangerine
  • Prime de 50 $ en ouvrant votre premier Compte-chèques Tangerine
  • Prime de 50 $ en transférant le dépôt de votre paye.
  • 2,50 % d’intérêt sur vos nouveaux dépôts d’épargne d’ici le 30 juin 2014.

Voir les renseignements & détails officiels sur le site web de Tangerine.

 

Comment obtenir 25 $ à l’ouverture d’un nouveau compte Tangerine

Si vous décidez de devenir un client de Tangerine, c’est-à-dire vous ouvrir un ou plusieurs comptes avec eux, vous pourriez obtenir 25 $ en prime si vous déposez initialement au moins 100 $ à l’ouverture du compte.

Pour ce faire, spécifiez ma clé orange lorsqu’elle vous sera demandée lors du processus d’ouverture d’un compte chez Tangerine : 34854290S1

Pour plus d’information sur cette promotion de bienvenue, veuillez consutler la page suivante : http://www.tangerine.ca/fr/referafriend/index.html

 

Le mot de la fin

J’espère de tout coeur vous avoir aidé à mieux comprendre ce changement et avoir les outils nécessaires pour savoir quoi faire maintenant. Si vous avez trouvé cet article utile, s’il vous plaît partager le lien de cet article (http://www.mesfinancesperso.com/blog/ing-direct-canada-devient-tangerine/) sur Facebook ou Twitter par exemple, ou par courriel, car il pourrait être utile à d’autres personnes également !

Des questions ? Vos impressions ? Commentaires ? Utilisez la section de commentaires ci-dessous pour en parler !

Votre partenaire de succès,

CC icon smile ING Direct Canada devient Tangerine !

 

Ressource complémentaire :

  • En 2011, Capital One a acheté la filiale américaine d’ING Direct. Ramit Sethi, auteur du livre et du blogue « I will teach you to be rich », avait profité de l’occasion pour dire aux gens ce qu’il pensait de cette acquisition, puisqu’il conseillait souvent à ses lecteurs, lui aussi, les services d’ING Direct. Par contre, contrairement à la Banque Scotia, Capital One n’est pas une compagnie très aimée… Pour en savoir plus, cliquez ici pour lire le billet de blogue qu’il avait écrit quelques semaines après l’acquisition pour aider les gens à mieux comprendre ce changement.

 
 

Le Gouvernement du Canada passe au dépôt direct

 

gouvernement du canada Le Gouvernement du Canada passe au dépôt direct

Message important pour vous, lecteurs du Canada !

J’aimerais partager avec vous une information qui nous aidera tous à mieux nous préparer à un changement important qui aura lieu en 2016 au Gouvernement du Canada. La manière dont vous recevez votre retour d’impôt (remboursement), ou encore votre pension de la sécurité de la vieillesse, par exemple, devra obligatoirement basculer vers le dépôt direct (virement bancaire). On doit donc dire bye bye aux chèques !

Le gouvernement fédéral cessera de faire ses paiements par chèque le 1er avril 2016

Le saviez-vous ? Nous devons donc tous nous assurer d’avoir activé le mode de paiement dépôt direct avec le Gouvernement du Canada (si ce n’est pas déjà fait).

Paiements versés par le Gouvernement du Canada (exemples)

Changement imminent du chèque au dépôt direct au niveau fédéral

Le dépôt direct pour tous est une réalité qui arrive à grands pas; nous devons donc tous nous assurer d’avoir basculé vers ce mode le plus rapidement possible. Que faire, exactement ? Est-ce pertinent pour vous, pour moi ? Par où commencer ?

Continuez de lire le présent billet, je vais vous aider pas à pas.

 
 

Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

 

Compte Ép@rgne Desjardins Intérêt Élevé Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

Compte Ép@rgne à intérêt élevé : Nouveauté rafraîchissante de Desjardins

Une différence immense existe entre aimer l’idée d’avoir assez d’argent pour être confortable financièrement et aimer faire ce qui doit être fait pour être confortable financièrement. Pourtant, être à l’aise financièrement est une situation qui est à notre portée et, petit bonus, est beaucoup moins longue à réaliser que de devenir riche.

Pensons-y un moment. Être à l’aise financièrement, c’est…

  • Avoir assez de « lousse » pour se gâter une fois de temps en temps.
  • Ne pas être obligé de se serrer constamment la ceinture.
  • Avoir la possibilité de dire oui à des opportunités intéressantes.
  • Être moins stressé avec l’argent et les comptes à payer.
  • Un sentiment de sécurité pour soi et sa famille.

Peu de gens diraient non à cela.

Pourtant, le temps passe et passe.

On se promet de prendre nos finances en main bientôt. On caresse l’idée de devenir riche un jour. On rêve au moment où l’on aura suffisamment d’argent pour être heureux.

Pourtant, le temps passe et passe encore.

Est-ce que le temps vous a rendu aujourd’hui au stade où vous êtes entièrement satisfaits de votre situation financière ? Comme je disais en introduction, il y a une différence GIGANTESQUE entre aimer l’idée d’avoir plein d’argent et aimer faire ce qui doit être fait pour que cela arrive.

À ce sujet, deux aspects des finances personnelles m’ont toujours fasciné :

  1. La plupart des gens veulent améliorer leurs finances personnelles, mais ne prennent jamais action. Ils sont paralysés par l’ampleur de la tâche et remettent constamment à plus tard. De plus, ils sont horrifiés à l’idée de ne pas tout faire à la perfection.
  2. Les gens se trouvent les meilleures raisons/excuses du monde pour ne PAS avoir un compte épargne.

Pourtant, être à l’aise financièrement, c’est EXACTEMENT ça : avoir de l’argent de disponible si besoin il y a.

Le rapprochement avec le compte épargne commence-t-il à se faire sentir ? J’ose espérer icon smile Le compte Ép@rgne à intérêt élevé de Desjardins

En lisant le présent article, vous aurez la possibilité d’en apprendre davantage sur un outil vraiment simple à mettre en place qui vous donnera les moyens nécessaires pour réussir à créer ce fameux « coussin » qui rend si confortable nos finances perso. Mettons nos excuses de côté pendant un instant; sortons de notre zone de confort. Soyons ouverts d’esprit.

Cliquez ici pour lire la suite de cet article sur le compte Ép@rgne