Comment avoir de bonnes idées

Outil de capture omniprésent

Pas moins de la moitié de mes meilleures idées surviennent à des moments où je ne travaillais pas. Cela pourrait sembler difficile à comprendre pour certains, mais en réalité, l’explication est toute simple. La voici : lorsqu’on donne à son cerveau un peu d’espace pour respirer, c’est-à-dire lorsqu’on relaxe réellement et qu’on ne travaille pas, ni même en pensées, on lui donne la latitude dont il a grandement besoin pour former de nouvelles idées.

Pour être capable d’avoir de nouvelles idées plus facilement au repos, vous devez être en mesure d’avoir la tête « vide » quand vous relaxez. Avoir la tête libre de pensées, ne serait-ce que pendant un instant, c’est aussi synonyme de vivre moment présent, d’être absorbé dans l’ici et maintenant, en étant conscient de ce qui nous entoure.

Voici un des raisonnements qui supporte ma théorie de comment avoir de bonnes idées :

david-allen-your-mind-is-for-having-ideas-not-holding-them

« Your mind is for having ideas, not for holding them » – David Allen

(Traduction FR : Votre pensée est faite pour avoir des idées et non pour les retenir)

 

Explication de la citation : Le problème lorsqu’on essaye de tout retenir dans sa tête est le suivant : notre mémoire n’est pas 100 % fiable et vos pensées reviendront constamment à des moments où vous ne pouvez rien y faire, donc perte de temps et d’énergie. De plus, on va se le dire, c’est assez frustrant d’oublier une bonne idée ou de se faire déranger par nos pensées à des moments inopportuns. Soit dit en passant, cette citation est tout droit tirée de la méthodologie de productivité Getting Things Done (GTD).

 

La meilleure façon de vous expliquer cette citation est par une autre citation du même auteur :

« If it’s on your mind, it’s probably not getting done. » – David Allen

(Traduction FR : Si ça occupe vos pensées, ce n’est probablement pas en train de se faire)

 

Explication de la citation : Certaines idées s’accrocheront à vos pensées tant et aussi longtemps que vous n’avez pas clarifié ce à quoi ça pourrait ressembler une fois terminé (but visé, la finalité), décidé comment faire pour avancer sur ce dossier (la toute prochaine étape à prendre) et mis des rappels aux bons endroits de manière à ce que votre pensée sache que vous pouvez vous fier avec certitude que ce sera vu au moment opportun.

Cette citation a tout particulièrement marqué un de mes clients de consultation en productivité à qui j’ai enseigné Getting Things Done en accéléré. Lorsque je lui ai partagé, sa véracité l’a marqué à jamais.

Jusqu’à présent, je pense qu’on est tous d’accord sur le fait que d’être en mesure d’avoir des bonnes idées, c’est une bonne idée en soi (haha).

C’est bien beau tout ça, mais on y arrive comment ?

 

Comment avoir de bonnes idées

 

Voici la réponse : À l’aide d’un outil de capture d’idées que vous aurez toujours sur vous, en tout temps, pour noter toutes les bonnes idées qui vous passent par la tête.

C’est très important que l’on se comprenne bien ici et que mon message soit clair.

Voici donc quelques mots importants que j’ai utilisés dans ma réponse qui méritent d’être détaillés :

  • Outil de capture d’idées : Ça peut être n’importe quoi, mais vous devez toujours y avoir accès. Voici 3 exemples qui peuvent être utilisés séparément ou en même temps : le bon vieux papier plié en 4 dans vos poches avec un crayon, un petit carnet de notes (exemple : Moleskine ou alternative moins chère) avec un petit crayon ou tout simplement un téléphone intelligent doté d’une bonne application pour prendre des notes en 1 clic (exemple : Evernote). Mon outil préféré de capture omniprésent est Evernote, dont la version gratuite est amplement suffisante pour des besoins de base. J’ai accès à mes notes Evernote en tout temps, car le tout est sur le « cloud » : sur mon téléphone mobile, mon ordinateur de bureau, mon ordinateur portable et dans n’importe quel navigateur web. Quand je n’ai pas accès à un appareil électronique, je conserve toujours au moins un petit bout de papier avec un crayon avec moi (exemple : dans mon manteau, sur ma table de chevet). Ensuite, je n’ai qu’à le prendre en photo et l’envoyer dans mon Evernote.
  • Toujours sur vous, en tout temps : Ceci veut dire même quand vous dormez (exemple : sur votre table de chevet) et même quand vous allez dans la douche. Ceci veut aussi dire que vous devez avoir un moyen de noter vos idées même quand la pile de votre téléphone est morte. Vous devez toujours être en mesure de noter vos idées et d’avoir le moyen de les sortir de votre tête. Il m’arrive assez souvent de prendre le temps de noter une idée que j’aie eu alors que j’essayais de m’endormir, ou encore, de m’excuser entre amis pour noter une idée incroyable que j’ai eue alors que nous prenions un verre ensemble, pour retourner l’esprit tranquille entre amis.
  • Les bonnes idées qui vous passent par la tête : Dans les débuts, vous noterez continuellement des idées au courant de la journée. Vous vous rendrez compte en les analysant dans un deuxième temps que vous pourrez laisser aller certaines idées, alors que d’autres mériteront une plus grande attention de votre part. Après quelques jours d’être toujours en mesure de noter vos idées, et de le faire, vos pensées commenceront à s’alléger et vous en noterez sûrement un peu moins qu’à vos débuts de l’utilisation de cette méthode. Vous vous sentirez mieux. Vous vous endormirez plus vite. Vous aurez de plus en plus de bonnes idées au moment où vous vous en attendiez le moins et vous serez en mesure de les prendre en note grâce à votre outil de capture omniprésent.

Donc, pour résumer en une phrase, pour avoir de bonnes idées, c’est important de commencer par libérer son cerveau des mêmes vieilles pensées qui reviennent tout le temps en ayant un petit outil avec nous nous permettant de les noter et, conséquemment, de les sortir de notre tête.

Vous avez peut-être déjà vécu la chose suivante : vous avez une super bonne idée et vous vous jurez qu’il faut que vous la reteniez. Puis, pouf, elle est partie à jamais. Plus moyen de se rappeler c’est quoi rendu au lendemain.

Je ne sais pas pour vous, mais je trouvais que c’était une expérience très frustrante, sans parler du fait qu’on vient peut-être de perdre une idée qui aurait pu être développée.

 

Quelques avantages & bénéfices

  • N’étant plus continuellement en train de ruminer les mêmes vieilles pensées, vous créerez de la place pour de nouvelles idées, sans parler du fait que vous vous endormirez un peu plus facilement le soir, car ce n’est qu’en ayant la tête vide pendant un assez long moment que l’on peut s’endormir.
  • Ayant sorti les idées de votre tête, sur papier ou de manière numérique (tout ce qui compte est que vous y ayez toujours accès), vous aurez concrétisé un peu plus celles-ci et aurez la chance de définir ce qu’il faudrait faire pour faire avancer cette idée, c’est-à-dire la toute première étape à prendre dans le dossier, et quel est le but à atteindre par cette idée, le résultat final. Vous aurez aussi la chance de mettre de côté pour plus tard ou tout simplement laisser aller certaines de vos idées.
  • Vous aurez plus de faciliter à vivre ce fameux moment présent, cet endroit où être heureux devient beaucoup plus facile, car vous n’êtes pas en train de vous perdre dans vos pensées.

 

Faire surgir vos meilleures idées

 

Être en mesure de relaxer réellement quand on se repose, sans être obsédé par les mêmes pensées qui reviennent tout le temps nous tracasser, c’est tout aussi important que d’être concentré, sans distraction, lorsqu’on travaille.

Quand vous prendrez l’habitude de systématiquement prendre en note ce qui occupe vos pensées en écrivant le tout dans un endroit où vous pourrez vous référer plus tard, vous créerez ce fameux espace nécessaire pour faire surgir vos meilleures idées.

 

En conclusion

J’espère de tout coeur que vous ne ferez pas que lire cet article et continuer avec vos vies comme si rien n’était. Comme toute chose, ce n’est qu’en essayant que l’on apprend, en particulier si vous pensez que cette technique pourrait être bonne pour vous, même si elle requiert de se rappeler d’avoir un tel outil avec vous en tout temps. Il faudra s’assurer de toujours l’avoir sur soi dans les premiers temps & de l’utiliser, mais ça deviendra de plus en plus naturel de l’avoir près de vous et prêt à être utilisé.

Bref, si vous avez lu avec intérêt le présent article, que vous pensez que ça pourrait vous être utile et que vous retournez à votre train-train quotidien sans même essayer d’avoir un outil de capture avec vous en tout temps pendant quelques jours pour voir ce que ça fait, vous avez probablement perdu votre temps en le lisant.

Allez-y. Essayez-le dont. Ça ne coûte pas cher un papier et un crayon que l’on traîne avec soi. Faites-moi plaisir. Faites-VOUS plaisir. Passez au niveau suivant.

La vie est trop courte pour être continuellement préoccupé par ses pensées et, par conséquent, passer à côté du moment présent.

– Uriel 🙂

 

Ressources complémentaires :

  • Si cet article vous a rejoint, vous êtes fort probablement un bon candidat à essayer la méthodologie de productivité Getting Things Done. Beaucoup d’encre a coulé sur cette méthodologie, en bien et en mal, mais je vous assure que si vous ressentez le besoin profond de vous organiser (enfin), de baisser considérablement votre stress et augmenter vos accomplissements, c’est probablement fait pour vous. Ça prend un certain laps de temps avant de peaufiner la technique, mais comme je le dis souvent, si vous voulez de grands résultats, c’est normal que tout ne soit pas facile pour y arriver. L’investissement de temps en vaut la chandelle, croyez-moi ! Je n’ai qu’effleuré la surface avec un 2-3 concepts simples dans le présent article, soit l’outil de capture omniprésent, définir la toute première action à prendre et la cible à atteindre par rapport à la tâche / projet. Empruntez Getting Things Done à la bibliothèque ou achetez-le sur Amazon (Lien CA, Lien FR) si ça vous intéresse.
  • J’ai effleuré le concept que lorsque nous sommes réellement dans l’instant présent, nous ne sommes pas en train de penser. À cet effet, voici une vidéo à voir si ce concept vous a intrigué. Ce concept a changé ma vie à tout jamais (pour le mieux) : Vous voulez être heureux ? Restez dans le moment.
  • Un autre article sur Zen Habits qui présente le concept de l’outil de capture omniprésent de Getting Things Done.

18 réflexions sur “ Comment avoir de bonnes idées ”

  • 2014/11/26 à 21:42
    Permalink

    wow! excellent article Uriel!

    J’utilisais déjà la technique de petit bout de papier dans les poche. Ton affirmation comme quoi les idées viennent plus facilement quand on a le tête reposée est tout à fait vrai. Je l,ai expérimenté à mainte reprises lors de mes voyages vacances au soleil.

    C’est souvent durant ces voyages que me viennent mes meilleures idées, simplement parce que mon esprit est en relâche comme tout mon être d’ailleurs.

    Martin

    Réponse
    • 2014/11/27 à 11:03
      Permalink

      Bonjour mon cher Martin, l’investisseur focalisé ! 😀

      Je suis vraiment content des échanges que nous avons depuis que nous nous sommes connus sur la toile. Tu as bien raison, les vacances représentent l’exemple ultime de décrochage et de création d’espace mental. J’ai vécu aussi la même chose à chacun de mes voyages : des bonnes idées en quantité industrielle. Dans notre société où tout va vite, nous prenons rarement le temps de prendre un peu de recul pour apprécier la tranquillité et le silence.

      Merci pour ton super commentaire et les bons mots 😀 C’est super apprécié.

      Uriel

      Réponse
      • 2014/11/27 à 11:36
        Permalink

        Tu es une belle rencontre pour moi aussi Uriel… J’aime nos échanges sur le net..

        Bonne continuation… Work hard but have fun…

        Have a nice day my friend!

        Martin

        Réponse
  • 2014/11/27 à 05:30
    Permalink

    Evernote… sérieux ça a sauvé mon couple!!! À chaque fois que j’allais me coucher, je me re-levais de 3 à 10 fois pour aller prendre une note rapide sur mon ordinateur. À chaque fois, je recevais le regard de haine de ma blonde parce que je la dérangais. Maintenant, j’étire le bras, je note dans Evernote rapidement (ou je peux même le dire par voix) et je me recouche immédiatement 🙂

    C’est toujours quand je médite avant de me coucher ou lorsque j’essai de dormir et de ne rien penser que je me mets à avoir 300 milles idées. Les vacanses créent le même effet. Il semble que c’est le prix à payer pour être obssédé (lire passionné) par ses projets 😉

    Très bon article L ^_^

    Réponse
    • 2014/11/27 à 11:06
      Permalink

      Salut Benny !!!!!!!!!!

      Toujours aussi matinal à ce que je vois (commentaire laissé à 5h30). À ce sujet, sache que tu m’inspires vraiment ! Dans ma quête de me lever plus tôt qui dure depuis quelques semaines, j’en suis rendu à me lever entre 6h et 6h30 à tous les matins de la semaine ! Ça me permet d’accomplir beaucoup de travail avant que le « monde » soit levé. Merci encore pour l’inspiration !

      Merci pour les bons mots quant à l’article ! Également, merci de ta contribution sur le fait que la méditation amène aussi des idées folles, surtout quand on médite depuis plusieurs minutes. C’est bien vrai ! Desfois, quand je médite, je note sur papier l’idée de fou que je viens d’avoir (wink wink, outil de capture omniprésent), puis je retourne à ma méditation, l’esprit tranquille.

      En effet, on est passionné en maudit sur nos projets ! C’est excitant d’envisager un futur rempli de possibilités.

      Take care, continue d’être aussi awesome !

      Uriel

      Réponse
  • 2014/11/27 à 11:37
    Permalink

    J’ai beau essayé d’éviter de gaspiller du papier, mais quand je veux faire fleurir des idées, rien ne vaut le bon vieux cahier et stylo.

    Je vais suivre ton conseil et maintenant tout trimballer avec moi.

    Réponse
    • 2014/11/27 à 22:51
      Permalink

      Allô et bienvenue sur Mes Finances Perso!

      Je ne sais pas si ça fait longtemps que tu me suis ou pas, mais j’ai l’impression que c’est la première fois que tu commentes. Merci beaucoup de l’avoir fait!

      Comme tu dis, il y a un petit quelque chose de magique et de puissant lorsqu’on transpose sur papier. On dirait presque que les choses écrites se réalisent presque toutes à un moment ou un autre!

      Pour le papier, tu pourrais tjs essayer de le conserver et de le recycler si ce n’est pas déjà ce que tu fais ! Haha 🙂

      En espérant te croiser bientôt, je te remercie une dernière fois pour ton commentaire!

      Ah oui! J’oubliais presque. Bravo d’être passé à l’action!

      Uriel

      Réponse
  • 2014/11/28 à 12:41
    Permalink

    J’aime bien les suggestions de livre à la fin en rapport avec ton article! Merci!

    Réponse
    • 2014/11/28 à 13:05
      Permalink

      Salut David, cher lecteur tant assidu ! 😀

      Je suis content que tu aies apprécié !

      😀 Bon week-end

      Uriel

      Réponse
  • 2014/12/03 à 08:02
    Permalink

    Bonjour et merci pour ce chouette article !

    Je n’utilise pas Evernote mais un bon vieux carnet couplé à Keep de google : ma vie a changé quand j’ai commencé à les utiliser et c’est vrai que j’ai l’esprit moins encombré qu’avant !
    Je suis également en train de tester le Bullet Journal ces derniers jours : dans le genre productivité, c’est vraiment efficace aussi.

    En tout cas, encore merci pour cet enthousiasme débordant que l’on voit jaillir dans vos textes, ça donne envie 🙂

    Réponse
    • 2014/12/03 à 09:23
      Permalink

      Salut Laurence,

      Merci à TOI d’être venue lire cet article et y apposer ta griffe. C’est super ! Je suis vraiment content de savoir que l’utilisation du carnet physique, couplé à Google Keep (une belle alternative à Evernote), t’ont permis d’avoir moins l’esprit encombré qu’avant ! C’est vraiment libérateur, sans parler du fait que ce que l’on écrit a la « fâcheuse 😉 » habitude de finir par se réaliser au bout du compte, comme si le fait de cristalliser l’idée sur papier permettait de lui donner plus de chances de se concrétiser dans le monde réel.

      L’important, plus que tout, est la simplicité. Si ça fait le travail pour toi, c’est ce qui compte.

      Ça fait plaisir de partager cet enthousiasme, HAPPY SOUL ! 🙂 Je reste moi-même et ça transparaît il faut croire…

      Super !

      Passe une merveilleuse journée,

      Uriel

      Réponse
  • 2015/04/07 à 10:28
    Permalink

    Bonjour,

    Article de très bonne qualité que j’ai pris plaisir à lire,

    A bientot et bonne continuation à ce blog

    Stéphane de Business investissement

    Réponse
    • 2015/04/07 à 10:37
      Permalink

      Salut Stéphane !

      Merci pour les bons mots. 2 petites questions pour poursuivre un peu la discussion :
      1. Comment as-tu entendu parler de ce blogue ?
      2. Qu’est-ce que tu as aimé / appris, spécifiquement, grâce à cet article ?

      Merci d’avance,

      Uriel

      Réponse
  • 2015/04/07 à 17:18
    Permalink

    Ré bonjour Uriel,

    Je suis tombé par hasard sur ton blog en cliquant sur ton prénom quand je lisais les commentaires du blog de Cedric Anicette.

    Je retiens la petite astuce qu il faut toujours avoir un outils de capture pour noter ces idées. En effet, on a pas forcément un bout de papier et un crayon sur soit pour noter une idée qu on a par hasard lorsque l on réfléchi en voiture ou autre…

    A bientôt !

    Stephane

    Réponse
    • 2015/04/07 à 19:03
      Permalink

      Allô Stéphane,

      Merci beaucoup du retour ! Je suis bien content d’avoir pu t’aider. Si tu as souvent des idées en voiture, je ne te conseille pas forcément le papier crayon comme moyen de capture omniprésent dans ce contexte. Peut-être y aller avec l’enregistrer audio d’un message vocal 🙂

      J’ai accès à cette fonctionnalité très rapidement sous Android à l’aide d’un des widgets d’Evernote Widgets. En 1 clic, je peux démarrer une note vocale !

      Bonne fin de journée et au plaisir de te recroiser !

      Uriel

      Réponse
  • 2015/09/08 à 12:28
    Permalink

    Super, je fais un peu ça en m’envoyant des emails à moi-même, mais j’avoue que d’avoir un calepin et un crayon ça serait nice, surtout parce que je suis auteure et souvent en écoutant des gens parler, j’ai des idées pour des personnages!

    Et le tout me fait penser à Columbo, avec son calepin… et c’est un de mes idoles ! 😉
    Je vais aller lire sur GTD…

    Réponse
    • 2015/09/09 à 08:20
      Permalink

      Salut Maryse!

      Merci de ton commentaire & bienvenue sur Mes Finances Perso. Je faisais aussi la technique des courriels avant! Toutefois, je me suis rendu compte au fil du temps que c’est moins optimal pour plusieurs raisons :

      1. Si tu n’as pas ton téléphone mobile ou ordinateur à portée de main, ou si la pile du téléphone est morte, ça ne fonctionne pas.
      2. Il faut toujours entrer dans l’appli de courriels, spécifier un destinataire et écrire le message. C’est beaucoup trop d’étapes qui deviennent des « barrières » qui t’empêchent de le faire 100% du temps que tu as une bonne idée, car il y a trop de frictions avant de pouvoir le faire.
      3. Les choses écritent sur papier, comme par magie, tendent à presque toutes se réaliser concrètement après un certain temps, contrairement à l’électronique.
      4. Ça alourdit la boîte courriel qui reçoit déjà beaucoup de courriels.

      Bref, pour toutes ces raisons, le combo evernote et carnet papier est imbattable dans toutes les situations!

      Si tu as des questions sur GTD, n’hésite pas, il me fera plaisir d’y répondre.

      Uriel

      Réponse
  • 2015/11/09 à 18:02
    Permalink

    Excellent article!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Être notifié par courriel des nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires sans avoir à en laisser un.