Comment Devenir Riche : Le Petit Guide Pratique

7751241 d 39 affaires grimper sur la montagne d 39 argent Comment Devenir Riche : Le Petit Guide Pratique

Comment Devenir Riche ? Quelle bonne question !

(J’ai récemment participé à un très beau projet. En direct de l’Espagne, j’ai pris quelques heures pour rédiger un condensé de concepts cruciaux à retenir pour améliorer la gestion de ses finances personnelles. J’ai ensuite soumis cet article, qui prend la forme d’un petit guide pratique pour devenir riche, à Charles du blogue Vie Explosive. Charles s’occupe présentement de compiler et de préparer un énorme « ebook » de qualité avec des articles des membres de la communauté du développement personnel. Merci Charles ! Note à mes lecteurs : Allez visiter son site web, il est excellent et rempli d’articles de qualité. icon smile Comment Devenir Riche : Le Petit Guide Pratique Également, je mettrai à jour cet article pour mentionner l’endroit où trouver le PDF lorsqu’il paraîtra. Vous êtes prêts ? C’est parti ! Bonne lecture…)

Êtes-vous riche ?

Je suis sérieux ! Est-ce que vous pensez sincèrement être riche en ce moment ?

Laissez-moi deviner vos réponses ! Serait-ce…

  • (silence / malaise / gêne)
  • Non !
  • Euh, pas vraiment…
  • Non, car (insérer excuses et/ou justifications)

Ou plutôt…

  • … euh, oui ! Je crois bien car je touche un gros salaire !
  • Oui, si on ne compte pas mes dettes bien sûr…

Soyons honnêtes. Une quantité impressionnante de gens aimerait devenir riche. Pourtant, rares sont ceux qui peuvent répondre intérieurement qu’ils le sont vraiment, ou qu’ils pourront un jour l’être avec certitude.

Je vous propose donc cet article : à la fois pratique, concret et utile. Il vous servira de point de départ pour savoir comment devenir riche. Il ne comporte pas toutes les réponses du monde de manière exhaustive. Cependant, il vous fournira des outils indispensables à votre réussite, soit des concepts clairs à maîtriser et une technique simple pour réussir à les appliquer.

Au fait, pourquoi devenir riche ? Chacun a ses raisons personnelles. Voici mes deux raisons favorites :

  1. Avoir les moyens de vivre mes rêves les plus fous. Je veux voyager partout dans le monde, quitter mon emploi beaucoup plus rapidement que la norme et passer plus de temps dans des projets qui me tiennent vraiment à coeur.
  2. Éliminer toutes les émotions négatives reliées au manque d’argent. Lorsque l’argent commence à manquer, une panoplie d’émotions négatives naissent en nous : stress, angoisse, peur et frustration, pour n’en nommer que quelques-unes.

J’ai constaté au fil des années que je ne suis pas le seul à vouloir être riche un jour.

Pourquoi la majeure partie des gens n’est donc pas sur la voie de devenir riche ?

Voilà une question qui me passionne. C’est d’ailleurs une des raisons pourquoi j’ai lancé Mes Finances Perso en 2009 : je veux aider les gens à mieux faire avec leur argent via des trucs simples et les motiver à passer à l’action. Au final, j’espère que ces outils les aideront à ce que l’argent ne soit plus jamais une barrière pour réaliser leurs rêves.

Mes observations des dernières années m’amènent à penser que 2 éléments sont la cause de cette disparité entre le désir de devenir riche et les résultats décevants :

  1. Le manque de connaissances sur le sujet : Il faut comprendre et maîtriser les concepts fondamentaux des finances personnelles.
  2. L’inaction : Comprendre les concepts fondamentaux, ce n’est qu’un pré-requis. Ce n’est que lorsqu’on passe à l’action et qu’on les applique que les résultats commenceront à apparaître.

Vous êtes prêts ? Allons-y !

Commençons avec le problème du manque de connaissances. Quels sont les concepts fondamentaux à maîtriser pour devenir riche ? Je vous en propose 6. Apprenez-les et maîtrisez-les sur le bout de vos doigts.

Dépensez moins que ce que vous gagnez.

Imaginez un seau. Qu’arrive-t-il lorsqu’on y pointe un boyau d’arrosage où l’eau y circule ? Le seau se remplit d’eau, évidemment me direz-vous. Vous avez bien raison.

Perçons maintenant un trou dans le fond de ce seau. Que se passe-t-il ? Une quantité d’eau s’échappe, mais puisque le débit en entrée est suffisant, il est quand même possible de remplir le seau. Si la circonférence du trou est environ égale à celui du débit d’eau entrant, le niveau d’eau restera le même, sans aucune possibilité d’accumulation d’eau dans le seau. Lorsqu’il n’y a pas de fond au seau, aucune accumulation d’eau n’est possible à l’intérieur : L’eau sort aussi vite qu’elle y entre.

Stop ! Réalisez ceci. Être plein à craquer, ou riche, nécessite justement d’avoir plein d’argent. Pour en avoir plein, vous devez en accumuler graduellement. Vos probabilités de devenir riche sont très faibles si l’argent qui entre dans vos comptes bancaires sort aussi vite ou plus vite qu’elle n’y entre.

D’accord. Que faire ? Il y a deux façons d’améliorer son “cashflow” pour arriver à dépenser moins que ce que l’on gagne : Augmenter ses revenus et/ou dépenser moins (ou plus intelligemment).

Pour augmenter vos revenus, vous pouvez vendre ce dont vous n’avez plus besoin, vous pouvez faire preuve de plus d’initiative au bureau pour mériter une augmentation, vous pouvez changer d’emploi, aller suivre un cours de perfectionnement, commencer une petite « business » à temps partiel, etc.

Pour dépenser intelligemment, retenez ceci : vous ne pouvez pas améliorer vos dépenses que si vous les connaissez. Étudiez toutes vos dépenses pendant 1 ou 2 mois, puis, analysez le tout. Trouvez des zones d’améliorations parmi vos dépenses et attaquez SEULEMENT 1 ou 2 catégories de dépenses pour lesquelles vous n’aimez pas dépenser autant. Par exemple, vous pourriez tenter de faire baisser votre facture de téléphone en les appelant et aussi diminuer de 20% les sorties au restaurant. Vous pourriez économiser sur la nourriture en apprenant à cuisiner quelques repas de plus basés sur des produits en vente (en spécial) au supermarché.

Dans un deuxième temps, voici un excellent truc pour dépenser moins : calculez votre vrai taux horaire et utilisez-le pour mettre vos achats en perspective de temps passé à travailler. Pour ce faire, prenez votre paye nette et divisez-là par le nombre d’heures travaillées. Supposons que votre paye déposée dans votre compte bancaire est de de 525$ par semaine et que vous travaillez 35 heures semaine, vous faites 15$ net de l’heure (après impôts et déductions).

Retenez votre chiffre. Ensuite, lorsque viendra la tentation d’acheter quelque chose qui n’est peut-être pas nécessaire, calculez combien d’heures de votre vie représente cet achat. Ce morceau de linge à 30$ que vous voulez mais que vous n’avez pas forcément besoin vaut-il vraiment les 2 heures que vous avez passées de votre vie à travailler ? Encore pire, si vous êtes endettés et mettez tout à crédit, cet achat vaut-il les 2 heures que vous aurez à travailler ? Ce qui nous amène au concept suivant…

Cessez de penser que les dettes sont normales : libérez-vous de celles-ci.

Achetez maintenant, payez plus tard !
Achetez maintenant, payez en 36 versements FACILES !
On connaît la chanson.
Tout va si vite aujourd’hui, il nous semble presque impossible d’attendre d’avoir les moyens avant de s’offrir quelque chose.

Stop ! Réalisez ceci. Si vous n’avez pas l’argent pour payer, eh bien, c’est exactement ça, vous N’AVEZ PAS L’ARGENT !

D’accord. Que faire ? Économiser / Épargner un bon pourcentage du prix de l’item en question AVANT de l’acheter. Voici quelques-uns des avantages de cette technique :

  • Vous éviterez de payer plus cher pour la même chose (intérêts sur le prêt). Même dans le cas des prêts “sans intérêts”, vous êtes souvent victimes d’un prix de base gonflé. Méfiez-vous.
  • Vous apprécierez votre achat BEAUCOUP plus, car vous l’aurez désiré un bon moment. Plus de satisfaction = On se sent bien = Succès !
  • Après avoir attendu durant plusieurs semaines ou mois, vous serez certains d’avoir fait le bon choix au moment de l’achat. Ainsi, vous évitez de faire des achats impulsifs que vous regrettez par la suite. De plus, il y a de fortes chances que vous abandonniez l’idée d’acheter l’item en question en cours de route, donc plus d’argent pour vous !
  • En épargnant l’argent sur une période donnée avant l’achat, votre argent travaille pour VOUS plutôt que l’inverse. En effet, de l’argent dans un compte épargne gagne de l’intérêt et grossit d’elle-même.
  • Vous éprouverez une meilleure sensation de contrôle de vous-même vis-à-vis les grandes boîtes qui sont passées maîtres dans l’art de la psychologie de l’influence.

Devenez un(e) pro de l’épargne : payez-vous en premier.

Vous en avez marre de voir votre argent s’envoler après avoir fini de tout payer vos factures et dépenses habituelles à la fin du mois ? Avoir la sensation de ne plus avoir un rond après que tout ait été payé ?

Stop ! Réalisez ceci. Êtes-vous de ceux qui pensent ne pas avoir assez d’argent pour économiser ou en mettre de côté à la fin du mois ? Faites très attention : c’est une excuse facile que tous les gens utilisent pour ne pas avoir à faire d’effort, ni essayer quoique ce soit de nouveau. N’oubliez pas que c’est en posant des gestes différents de la majorité des gens que l’on peut devenir riche.

D’accord. Que faire ? Accordez-vous une plus grande importance : développez l’habitude de vous payer en premier suite à une entrée d’argent (comme à la suite d’une paye, par exemple). Prenez l’habitude de retirer, de façon systématique, une somme représentant environ 10% de la somme déposée et de la déposer dans un endroit plus difficile d’accès, comme dans votre compte d’épargnes.

L’important ici est de forger une nouvelle habitude saine et de la conserver. Développez le réflexe d’envoyer une somme d’argent, en premier, dans VOS poches à vous. C’est ainsi que l’on se paye en premier et qu’on commence à créer notre montagne de richesse.

Attention ! À tous ceux qui pensent ne pas pouvoir implémenter cette stratégie; j’ai un seul conseil à vous donner : commencez avec 5% de la somme déposée. Vous ferez l’agréable surprise que vos habitudes de consommation s’ajusteront d’elles-mêmes au cours du mois.

Investissez temps et/ou argent dans un futur prometteur : le vôtre.

Simplement dit, investir permet de retirer davantage que ce que l’on a introduit.

Stop ! Réalisez ceci. Êtes-vous déjà en train de trouver des excuses pour penser que vous ne pouvez pas investir ? Serait-ce l’âge, le manque de connaissances ou encore, le manque d’argent ? Ces excuses sont tout simplement des barrières qui vous empêchent de faire le plus important, c’est-à-dire COMMENCER.

D’accord. Que faire ? Pour ceux qui désirent investir de l’argent, en particulier dans la bourse, voici une stratégie fort simple que je recommande. Bâtissez-vous un portfolio d’investissement qui comporte des fonds INDICIELS et investissez régulièrement dans celui-ci (mensuellement, par exemple).

En ce qui a trait aux avantages d’investir dans les fonds indiciels; je pourrais en parler longtemps. Pour nous sauver du temps, je vous conseille simplement de vous renseigner sur le sujet au maximum. Avis aux personnes sérieusement intéressées : lisez le livre « The Boglehead’s Guide to Investing ». Vous comprendrez hors de tout doute pourquoi les fonds indiciels représentent une des meilleures stratégies d’investissement dans le marché boursier et aussi pourquoi vous en entendez si peu parler.

Ceux qui préfèrent plutôt essayer d’investir de leur TEMPS : Investissez du temps dans des projets qui vous passionnent.

Par exemple, vous pourriez bâtir un site internet autour d’une passion ou d’un sujet sur lequel vous avez beaucoup de connaissances. Pour les intéressés vers cette voie; je vous recommande le livre « Career Renegade » de Jonathan Fields.

Développez votre amour pour les chiffres : mesurez et calculez plus souvent.

Combien coûte une hypothèque de 200 000 sur une base mensuelle ? Combien puis-je mettre d’argent de côté ce mois-ci ? Ai-je les moyens de m’offrir ce restaurant chic ?

Stop ! Réalisez ceci. Cessez de vous tracasser avec ces questions en prenez action. Calculez et trouvez vos réponses.

D’accord. Que faire ? Armez-vous d’un fichier Excel, d’un papier & crayon ou d’un feuille de calcul gratuite de Google Docs. Entrez vos chiffres, utilisez des formules simples, estimez et calculez. En quelques minutes, vous disposerez des informations nécessaires pour prendre une décision éclairée.

Instruisez-vous de sources qui ont fait leurs preuves.

Beaucoup de personnes vivront leur vie sans avoir connu ou appliqué de vrais bons conseils sur la gestion de leur argent. Pire encore, beaucoup de personnes acceptent de mauvais conseils par rapport à l’argent et y croient durant toute leur vie.

Stop ! Réalisez ceci. Ni vos parents, ni votre conjoint(e), ni vos ami(e)s et ni votre conseiller financier a plus à coeur votre bien-être monétaire que vous-même.

D’accord. Que faire ? Instruisez-vous via des sources fiables et objectives. Vous avez besoin de conseils de gens qui ont très bien réussit avec leur argent et qui ne bénéficieront pas financièrement des décisions que vous prendrez avec votre argent. Ma suggestion ? Des livres de qualité sur le sujet. Voici quelques suggestions de livres sur les finances personnelles que j’ai aimées et que je vous recommande :

De plus, consultez mon blogue, c’est un condensé des concepts des livres que j’ai lus, appliqués et testés pour vous.

Réglons maintenant le problème de l’inaction cité précédemment.

Bon, vous pensez maintenant avoir tout ce qu’il faut pour réussir. Faites attention. Si vous essayez de tout appliquer ceci, vous risquez de faire du progrès pendant un moment, puis d’abandonner et revenir à vos vieilles habitudes de mauvaise gestion de votre argent.

Je le sais; j’ai passé par là. Je l’ai constaté à maintes reprises en observant des gens qui étaient, à la base, très motivés à prendre le contrôle de leurs finances. À retenir : Le perfectionnisme est votre pire ennemi si vous voulez reprendre le contrôle de vos finances personnelles de A à Z. Soit vous perdrez la tête et abandonnerez, soit vous ne passerai jamais à l’action et toutes vos bonnes idées resteront dans votre tête.

Quel est l’ingrédient secret pour garder son train sur les rails menant à la richesse?

Le momentum.

Le momentum est le concept le plus important à appliquer pour réussir à devenir riche. C’est grâce à lui que vous pourrez continuer de prendre les bonnes décisions pour agir dans le même sens que ce que vous désirez vraiment.

Comment faire pour construire son momentum ?

On fait un tout petit pas dans la bonne direction pour améliorer ses finances. Puis, le seul fait d’avoir fait un premier petit pas facilite infiniment la tâche pour les pas subséquents. Continuez ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez maîtrisé et appliqué les concepts expliqués ci-dessus. Si vous déraillez en cours de route, un excès, une mauvaise habitude qui a repris le dessus, etc, ce n’est pas grâve. L’erreur est humaine. Ce qu’il faut faire pour ne pas perdre le momentum, c’est de refaire une autre bonne et petite action par rapport à vos finances le plus tôt possible.

Exemple : Vous devez 100$ à un ami. Une bonne première étape serait d’amasser un petit montant de 20$ et le mettre de côté. Le simple fait d’avoir commencé une action dans la bonne direction vous aidera à compléter le tout et repayer votre ami en totalité. Une bonne action en entraîne une autre. Bientôt, vous avez 60$ d’accumulé, le momentum bat son plein. Puis, échec, vous pigez 10$ dans cette somme accumulée. GARDEZ le momentum en refaisant le plus vite possible une autre petite action, comme celle de remettre 5$ dans la pile.  Le but ici est d’éviter de voir la tâche à accomplir comme lourde, chiante et difficile à commencer. Commencez petit, commencez maintenant.

Retenez ceci. Quand vous y pensez, commencez, prenez action.

Pour implémenter cette stratégie du momentum, je vous conseille 2 choses. Tout d’abord, ça vous prend une feuille et un crayon. Il existe un phénomène dur à expliquer mais bel et bien réel : les tâches que l’on écrit sur papier ont beaucoup plus de chances d’être réalisées. Ensuite, retenez ceci : je veux que vous écriviez des toutes petites tâches à faire qui, lorsque réalisées, vous approcheront un peu plus près de vos buts.

Commencez par choisir UN des 6 concepts mentionnés ci-dessus. Choisissez une toute petite tâche que vous allez faire pour vous améliorer dans cette voie, puis écrivez-là au présent de la façon la plus claire et précise que possible.

Par exemple, si vous décidez de commencer à épargner, vous pourriez écrire “Cette semaine, je vais déposer 10% de ma paye après l’avoir reçue.”.

Si vous désirez vous instruire un peu plus sur le sujet via des sources fiables, vous pourriez écrire : « Je me renseigne et j »achète un bon livre sur les finances personnelles ».

Si vous avez aucune idée de la somme d’argent que vous pourriez économiser en fonction de l’argent que vous faites et l’argent que vous dépensez : « Créer un fichier Excel et écrire une première version, approximative, de mes entrées et sorties d’argent. »

Bref, vous voyez qu’aucune de ces tâches n’est difficile à réaliser. Elles sont petites et facilement réalisables : c’est la clé de la construction du momentum.

Conservez ce papier, plié en 4, sur vous en permanence.

Lorsque vous aurez complété cette tâche (et vous réussirez car elle est petite et mise par écrit), rayez-là, puis écrivez-en une nouvelle.

“Rinse and Repeat”

On se donne rendez-vous au sommet de la montagne d’argent !

– CC
Vous avez aimé ? Gardons contact.
Rester au courant des derniers articles : http://feeds2.feedburner.com/MesFinancesPerso
Twitter : http://twitter.com/mesfinances/
Courriel & Google Talk (Chat) : mesfinancesperso [arobas] gmail.com

Vous aimez mes trucs ?
Si oui, inscrivez-vous à ma toute nouvelle infolettre ! Au menu, une panoplie de nouveaux trucs & d'outils pour mieux gérer VOTRE argent ! *Bonus* En vous inscrivant, obtenez gratuitement le PDF "Le meilleur des blogs du développement personnel" dans lequel a paru mon article "Êtes-vous riche ?"
meilleur blogs dev perso cover Comment Devenir Riche : Le Petit Guide Pratique

34 thoughts on “Comment Devenir Riche : Le Petit Guide Pratique

  • 2011/06/21 à 23:41
    Lien Permanent

    Bonjour
    Ton blog est le premier que j’ai découvert sur les finances personnelles. Il m’a fait découvrir qu’à plus de 40 ans je ne savais rien sur l’argent. Tu as alors fait une très longue et gentille réponse à mon commentaire, je t’en remercie!
    Tes articles m’ont donné la pêche et j’ai commencé à appliquer tes conseils. Pour diminuer mes dépenses j’ai fait mon budget précis (aïe!), diminué mon forfait téléphonique, celui de mon mari, et notre abonnement au satellite et cet argent (38 €) va automatiquement sur le livret ing direct que je viens d’ouvrir. Et pour augmenter mes revenus ben, je blogue sur un sujet qui me plait pour le monétiser dans quelques mois…
    Je crois que je vais me concentrer maintenant sur le momentum, c’est vrai que garder la motivation c’est important (c’est le début des soldes en France…)
    Merci encore!

    Répondre
    • 2011/06/22 à 09:53
      Lien Permanent

      Salut Demenageuse :)

      C’est fou comme un commentaire comme le tiens peut me donner de la motivation et de l’énergie pour continuer à vous écrire les meilleurs trucs possibles. Je te remercie énormément du temps que tu as pris pour laisser un si beau message !

      Rappelle-toi, ton environnement t’influence énormément, surtout si c’est le temps des soldes. Évite la télévision ou les magazines qui sont bondés de publicités pour te faire acheter : elles finiront par avoir raison sur toi et tu iras en acheter. C’est le même principe que, par exemple, quelqu’un qui aimerait manger plus santé au boulot doit apporter avec lui des collations santé (fruits, légumes). Étant donné que c’est la seule chose qu’il a à sa disposition (environnement), c’est beaucoup plus facile de manger santé.

      Au plaisir de te relire ! Reviens faire ton tour et j’irai voir ton blogue aussi !

      Répondre
  • 2011/06/22 à 04:37
    Lien Permanent

    Bonjour,

    merci pour cet article qui résume bien les bonnes habitudes a prendre.

    En ce moment, je suis en train de me
    renseigner sur les finances personnelles. Je pense que c’est un élément tres important pour vivre heureux. Supprimer les problemes d’argent en gérant mieux ses finances, permet d’eviter beaucoup de conflit dans un couple.

    Michael

    Répondre
    • 2011/06/22 à 09:55
      Lien Permanent

      Salut Michael :)

      Merci beaucoup pour ce commentaire trop sympa :D

      Tu as bien saisi le tout : étant donné que l’argent est PARTOUT dans nos vies (après tout, la majeure partie des gens passe leur vie à travailler pour faire de l’argent pour vivre, etc etc etc), il est CRUCIAL de bien dominer ses finances personnelles.

      N’oublie pas de bien appliquer les trucs que j’ai mentionnés. Avoir compris et lu c’est une bonne chose mais ce n’est définitivement pas assez pour voir du changement. Tu dois améliorer, LENTEMENT mais SÛREMENT, tes finances personnelles avec une séries de bonnes « moves » dans la bonne direction.

      Au plaisir de nous recroiser souvent sur la toile et sur nos blogues respectifs !

      Répondre
  • 2011/06/22 à 14:41
    Lien Permanent

    Très intéressant ton article CC. J’ai assisté à un séminaire ressemant, The Millionaire Mind Intensive et je vois plusieurs points en commun. Comme par exemple, ils parlent à quel point c’est important de devenir libre de l’argent AVANT de commencer à vouloir être millionaire, il faut commencer par simplifier sa vie. Sinon, on se ramasse à ne plus avoir de vie :)

    Un exemple de la façon qu’il suggère de séparer son argent:

    10% investissement à la bourse, tu ne retire JAMAIS cet argent juste les profits
    (apprenez à investir comme il faut!!!, c’est le secret pour devenir riche sans travailler)

    10% en projets à long terme (voiture, vacance, etc, sauf la maison, c’est un investissement)

    10% en éducation, il faut jamais arrêter de le faire!

    55% les dépenses absolument nécessaire

    10% en plaisir pour soi-même

    5% en cadeaux pour les autres

    C’est compliqué à gérer mais ça vaut la peine de se prendre en main :)

    Répondre
    • 2011/06/22 à 15:04
      Lien Permanent

      Quel bon commentaire mon Benoit !

      Thanks d’être passé et d’avoir laissé ta marque. C’est bien intéressant comme distribution d’argent ! Je crois qu’un peu d’automatisation permet de faciliter la répartition de ces sommes…

      Ça ressemble quand même pas mal à ce que je fais ! 10% investissement, 10% savings, 40% dépenses nécessaires pour vivre et le dernier 40% je jongle un peu de paye en paye entre + d’investissement, + d’apprentissage et + de savings !

      Au plaisir de te revoir bientôt =)

      Répondre
  • 2011/06/23 à 05:38
    Lien Permanent

    @CC: Hello !

    Quel bel article tu nous as fait là ! Justement, je m’étonnais de ne plus te lire. Et quel retour :-)

    Je vais RT ton article car, après l’avoir lu, plus personne ne pourra dire qu’il ne savait pas comment faire ! C’est ce que j’appelle un article d’intérêt public !

    En supplément à tes conseils, je pense qu’il peut être intéressant de calculer son salaire horaire réel, c’est à dire prendre sa rémunération et la diviser par ses heures dédiés à son travail (heures de travail ET heures de transport lié à son travail). Le résultat peut être surprenant …

    L’idée est de pouvoir se dire « tiens, cet achat me coute 30 minutes de travail » ou « ah oui, ça fait quand 6 jours de travail ».

    Pour moi, cette démarche m’a été utile et profitable (dans les 2 sens du terme :-) ) pour repousser définitivement des achats !

    @serial demenageuse: J’ai été faire un tour sur ton blog … Une petite merveille, je trouve ! Sujet original, thème visuel très sympa, ecriture claire, agréable et sobre.

    Tous mes voeux de réussite !

    2 conseils :
    – crée un compte twitter et alimente-le de tes articles et quelques RT ;
    – crée vite une liste de diffusion !

    Pour la liste de diffusion, tu n’as peut être pas de contenu. C’est pas grave. Pour commencer, propose tes articles directement par mail. Mais commence-la rapidement !

    @Benoit: Intéressante cette répartition … Je pense que je vais essayer de m’en inspirer ! Merci de la partager.

    Répondre
    • 2011/06/23 à 08:09
      Lien Permanent

      Merci pour ce super commentaire et également pour tes intentions de retweet!!! :) C’est apprécié tu sais … :)

      Bien content que l’article t’aies plus. Tu as TOTALEMENT raison sur le truc de comparer l’argent en heure. En effet, je fais la recommandation de Your money or your life dans mon article qui, d’ailleurs, le livre qui explique le mieux ce concept.

      Dans ma section sur dépenser moins que ce que l’on gagne, je fais allusion à dépenser moins et plus intelligemment. Je vais rajouter une phrase ou deux pour clarifier que pour dépenser plus intelligemment, une des bonnes façons de faire et de comparer le coût de l’item au nombre d’heures de travail requises pour l’obtenir…

      Merci et au plaisir de te revoir bientôt.

      Répondre
  • 2011/06/24 à 08:35
    Lien Permanent

    Salut CC,

    Ton article sur le momentum pouvait pas mieux tomber pour moi… Je pense que tu te rappelle de moi. Suite à avoir réussi a effacer ma dette d’auto 2 ans d’avance et d’avoir réussi à couper mes dettes d’étude de moitié! J’ai failli retomber dans le monde des dettes cette semaine… Pour me récompenser j’ai voulu m’acheter une décapotable! avec un prêt… En plein la chose que j’ai travailler durant 8 mois pour me débarrasser de la dette de mon auto actuel… Merci pour la tappe dans le dos CC! Un bon article comme sa nous entraide à ne pas retourner dans le monde des dettes, mais plutôt dans le monde de l’investissement et du $$$

    Merci encore CC!!!

    Répondre
    • 2011/06/24 à 11:43
      Lien Permanent

      Salut Dav !

      C’est bien certain que je ne t’ai pas oublié, fidêle lecteur assidu !

      Good job ! Tu as vraiment bien vu ce que tu t’en allais faire.

      Je te conseille 2 choses a faire en ce moment :

      1) Retourne voir la video que j’avais partagee sur mes finances perso. Google ceci : dave ramsey drive free retire rich. C’est une petite video qui va te rappeler de bons souvenirs si tu l’as déjà vu et confirmer a l’infini qu’il y a de meilleures solutions qu’acheter une voiture neuve!

      2) Si tu commences a t’intéresser a l’investissement, tu doissssssssss absolument t’acheter et lire Rich Dad, Poor Dad (Pere Riche, Pere Pauvre) et sa suite. Ca va te meTtre dans le mood de depenser son argent a acquerir des ACTIFS plutot que des passifs. Tu vas ADORER. Les liens sont dans l’article ci-dessus si ca t’interesse. Ensuite, reste a l’affut des prochains posts, j’ai l’intention de parler plus en details de mes investissements et de ce que ca rapporte jusqu’a present.

      A bientôt! Jespere que tu ne tarderas pas a consulter la video + lire ou emprunter les pere riche pere pauvre! Tu es rendu la je crois!

      Répondre
  • 2011/06/25 à 13:45
    Lien Permanent

    @CC Bon, le conseil n’était pas pour moi, mais je viens de commander « Père riche, père pauvre » puisque j’ai bien compris que je dois aussi apprendre à travailler mon rapport à l’argent.
    @Gregory troop gentil le commentaire^^
    @Dav heureusement que tu as réagi à temps! J’ai toujours pensé que la voiture était un « gouffre à fric », mais quand on fait vraiment le compte de ce que ça coûte, ça fait froid dans le dos de voir qu’on paye un crédit pour un produit qui perd de sa valeur chaque jour! Ah… les hommes…

    Répondre
    • 2011/06/25 à 15:03
      Lien Permanent

      Merci Serial :)

      Si tu n’as jamais vu la video également de dave ramsey dont jai parle dans mon autre commentaire, je tinvite a prendre quelques minutes pour regarder ca !!

      Répondre
  • 2011/06/26 à 20:47
    Lien Permanent

    Bonjour CC,

    Oui j’avais déjà regardé la vidéo, mais je les regarder encore pour me la remettre dans la tête. Pour ce qui est de Père riche père pauvre cela pourrait être une bonne lecture pour mes vacances! Merci encore pour tes conseils judicieux!

    Répondre
  • 2011/06/27 à 12:50
    Lien Permanent

    merci pour cet article CC, je suis pres a investir maintenant, jattend ton prochain article qui devrait arriver bientot comme tu mas dit par e-mail !

    a tres bientot !

    Répondre
  • 2011/07/05 à 06:00
    Lien Permanent

    Salut CC!

    C’est toujours un plaisir de te lire. Ton billet est vraiment intéressant. C’est un beau survol des principes de base. De mon côté, j’avais perdu un peu le momentum pour diverses raisons, mais le train est de nouveau en marche.

    Ma planificatrice financière m’a conseillé la lecture de « Père riche père pauvre » nommé dans ton billet. Quel livre fantastique! Simple et efficace. L’auteur y résume l’ensemble de mes lectures des 6 derniers mois dans ces 3 concepts:

    1) Instruisez-vous sur les finances personnelles,
    2) Mettez votre cerveau en mode solution,
    3) Augmentez vos actifs au lieu de vos passifs.

    Est-ce que tu as lu la suite?

    À la prochaine

    Répondre
    • 2011/07/05 à 11:32
      Lien Permanent

      Tout d’abord, merci pour ton super commentaire, c’est motivant :)

      LE MOMENTUM, c’est le concept qui m’aide et qui m’a aidé le plus jusqu’à présent. Pourquoi est-il important ?

      2 choses :

      1) Ça aide à COMMENCER, ce que 99% des gens ne feront jamais.
      2) C’EST SÛR QUE, à un certain point, comme ça t’es arrivé, on va retomber dans la pente glissante. On va faire des petits manquements ici et là, puis c’est la débandade vers le bas. LE MOMENTUM nous sauve dans ces moments. Il suffit de refaire UNE BONNE petite action le PLUS RAPIDEMENT possible. Puis une autre toute petite. PUIS, C’est reparti !

      Effectivement, la suite de père riche père pauvre est EXCELLENTE. Aussi bonne que le premier. Je l’ai d’ailleurs mis dans les liens si ça t’intéresse.

      À LA PROCHAINE RÉJEAN !! :)

      Répondre
  • 2011/07/05 à 11:49
    Lien Permanent

    Salut CC!

    Tu m’encourages avec ton momentum et me confirmes que ma « rechute » n’était que passagère.

    Je vais lire la suite de « Père riche, père pauvre ».

    A+

    Répondre
    • 2011/07/05 à 12:55
      Lien Permanent

      Si tu savais comme ça me fait plaisir.

      Bonne continuation et rappelle-toi qu’avoir les 2 yeux sur un objectif très clair, combiné au momentum de bonnes actions dans cette même direction te mènera sans aucun doute à la réussite.

      Tu es bien parti en tout cas !

      Répondre
  • 2011/07/09 à 01:14
    Lien Permanent

    Salut CC,

    d’ici la fin du mois, j’aurai réunit les 10 000$ pour mon fond d’urgence sur ing-direct. Cependant, une petite question me tracotte. Je met ce fond d’urgence dans quel compte ? CÉP ou CÉLI ?

    il y a seulement .50% d’intéret de différence, mais bon, j’avais entendu dire qu’il était préférable de ne pas mettre le fond d’urgence dans un CÉLI.

    J’aimerais bien avoir vos avis la-dessus ! merci

    Simon +++

    Répondre
    • 2011/07/10 à 18:19
      Lien Permanent

      Salut Simon ! :D

      Effectivement, un fond d’urgence contient de l’argent dont tu auras besoin dans une période indéterminée de temps; pour une urgence. Cela peut donc être demain, dans 3 mois ou dans 2 ans. Dans ces cas-là, ce que tu veux, c’est de la « liquidité ». Tu veux être capable de sortir l’argent sans tracas car cet argent sert justement à t’éviter des tracas.

      Ça a donc sa place dans un compte épargne normale.

      Par contre, j’aimerais te proposer une petite « twist ». Tu pourrais commencer à mettre de l’argent dans ton CÉLI. Beaucoup moins que dans ton compte épargne pour le fond d’urgence, mais juste pour dire que tu as commencé à épargner pour le long terme.

      Si tu n’as aucune idée des pourcentages, je pourrais suggérer 1000$ dans le céli et 9000 dans ton fond d’urgence.

      9 000 pour un fond d’urgence, c’est une belle somme. Prenons le temps d’en utiliser une partie pour le futur !

      Bref ça pourrait être une très bonne « move » : Tu as de l’argent en sécurité pour les imprévus ET TU AS déjà commencé à en mettre de côté dans un compte à l’abri de l’impôt pour le futur.

      J’espère que ça t’aidera. Sens-toi libre de répondre !

      Merci encore pour ton commentaire et au plaisir de te revoir ! :-)

      Répondre
  • 2011/07/10 à 23:49
    Lien Permanent

    resalut CC,

    merci de ta réponse rapide. J’ai peut-être oublié quelques points à te mentionner dans mes finances. En fait, d’ici les prochaines semaines, j’attend de grosses paie étant donné que je quitte finalement l’afghanistan, et je recoit mes primes/bonus.

    Il est sur que d’ici la fin du mois, je peux mettre le 10 000$ en fond d’urgence dans le CÉP sur ing-direct ( compte épargne-placement ) à 1.50% sans difficulté.

    La raison est que j’aurai encore un 3000-4000$ qui va trainer dans mon compte chèque, j’avais plutot penser à mettre cette argent dans le celi, étant donné qu’il ne rapporte aucun intéret dans le compte cheque ( chez BMO ).

    Il en va que… j’ai une autre question pour toi mon cher ami :) / dois-je commencer par remplir le CELI ou le REER ?

    Présentement, j’ai 9000$ en reer et encore aucune cenne dans le celi. Chaque année, je cotise au maximum dans mon reer car l’achat de la maison se fera d’ici les 2 prochaines années et je veux utiliser le programme RAP qui est très intéressant pour une personne de mon age ( 22 ans ).

    Alors, seras-tu capable de répondre a ma question ? :)

    Merci et au revoir !

    Répondre
    • 2011/07/11 à 05:50
      Lien Permanent

      Allô Sim :D

      C’est une excellente question ! Je vais te répondre en te suggérant ce que je fais moi-même.

      En effet, le plus important est de tjrs cotiser ton maximum permi dans ton réer en premier. L’avantage est simple, à la fin de l’année tu pourras retirer un maximum d’impôt ($$$). Cet argent pourra être réinvesti dans le réer pour le faire grossir encore plus vite ou, si tu veux, utilisé pour te gâter un peu et investir dans ton CÉLI.

      Lorsque tes cotisations maximales au réer sont atteintes; tu peux commencer à remplir ton CÉLI. C’est ce que je fais. J’essaie de remplir mon réer au maximum durant l’année et, lorsque j’ai réussi, je termine l’année en force en en mettant plein dans mon CÉLI. Il y a des années où j’ai réussi à réussi à remplir le réer et à en mettre une bonne partie dans le CÉLI.

      Parfois aussi, il peut être intéressant de se garder peut-être 1000$ des cotisations auxquelles tu as le droit dans ton céli (5000$ par année) pour te créer un compte libre d’impôt pour trader à la bourse. Un site comme questrade te permet de t’ouvrir un compte à courtage très intéressant : tes gains en bourse ne seront pas imposés. En effet, la cotisation maximale à un CÉLI est de 5000$ par année mais tu peux avoir un céli où tu as déposé 4000$ chez ing et un autre céli avec questrade où tu as déposé 1000$. Ça fonctionne. En fait, je te donne cette information comme ça, je ne l’ai pas encore fait mais j’ai bien l’intention de le faire cette année ! :-)

      Dernière chose, je me garderais tout de même 1000$ dans un CÉP normal pour un fond d’urgence. C’est une bonne somme, ni trop petite ni trop grosse, qui te permettra d’avoir un filet de sécurité pour les couvrir les imprévus (qui VONT t’arriver). Réparation de voiture, dentiste, etc. On y pense jamais, mais cet argent-là te sera vraiment utile pour ne pas déroger de ton plan de match d’investissement.

      Tiens-moi au courant !

      Répondre
  • 2011/07/11 à 08:29
    Lien Permanent

    Hey,

    Toujours aussi rapide tes réponses, j’adore ! Faut dire que j’aime bien aussi tes plans d’investissement, la facon dont tu résonnes et tu agis.

    Tu m’aides beaucoup avec tes conseils, et j’ai bien l’intention de les suivre. J’ai connu le blog de finir-riche en premier, et c’est grâce a val que j’ai réussit a redresser mes finances et régler mes dettes J’ai d’ailleurs un fichier excel qui explique mes objectifs et mes finances détaillés ( placements, compte, etc. )

    Maintenant que mes dettes sont réglé, j’ai quelques objectifs à terminer pour cette année. Comme je t’en ai parlé dans mes autres messages, je termine mon fond d’urgence de 10K $ d’ici 2 semaines. J’aurais pu y mettre que 1000$ mais on m’a dit que c’était mieux de 3 à 6 mois de travail, en équivalence. Donc, je n’ai pas l’intention de toucher à ce montant en cas de pépin.

    D’après ce que tu viens de me répondre, je vais finalement cotiser au reer dans le début du mois prochain, j’aurais l’argent alors l’objectif reer se fera en moins d’un mois ! Cependant, une question se pose, où est-il préférable de mettre mes REER ? Serait-ce bien de mettre cela dans les FNB ou dans un simple compte d’épargne ? Tu dis qu’à 22ans, il est bien de jouer plus risqué et d’opter pour des fnb. J’attend d’ailleurs ton article détaillé sur les FNB :)

    Sinon, après que mon objectif reer sera complété, j’injecterai le maximum dans mes celi ! ( p-t dans un compte fnb également… !? )

    J’attend ton prochain message :P
    salut !

    Répondre
    • 2011/07/11 à 09:16
      Lien Permanent

      Salut Simon !

      Ça fait plaisir tu sais. Tu as vraiment pris en main ta vie financière : BRAVO !

      Le blogue de Val est effectivement excellent, une tonne de conseils pour améliorer ses finances personnelles !

      En ce qui a trait aux questions que tu as en ce moment, tu seras probablement très heureux de savoir que le prochain article qui va paraître sur mes finances perso relate des fonds indiciels et de ma stratégie d’investissement RÉER / CÉLI.

      :D

      Répondre
  • 2011/07/11 à 10:02
    Lien Permanent

    all right alors !

    Vivement ton prochain article et j’espère que ça répondra à la plupart de mes questions !

    bonne journée!!

    Répondre
  • 2011/09/13 à 02:33
    Lien Permanent

    « Lorsque tes cotisations maximales au réer sont atteintes; tu peux commencer à remplir ton CÉLI.  »

    Je ne suis absolument pas daccord avec cette affirmation. Donner ce conseil comme sans donner toutes les nuances, c’est très risqué.

    Pour un gars de 22 ans, qui est probablement peu imposé en ce moment, le CELI offre probablement un meilleur avantage qu’un REER. De plus, le CELI peut agir comme fonds d’urgence parce que tu peux lui mettre des investissements que tu peux retirer dans les 72 heures ou moins.

    Le CELI vs REER doit etre vu en fonction du taux d’impositiona ctuel vs le taux prévu à la retraite, et dans une situation ou les impots n’iront surement pas en descendant et que le salaire actuel est dnas une « bracket » basse d’imposition, le REER n’est pas vraiment et surtout pas assurément la meilleure option.

    en plus, le montant non utilisé du REER peut etre reporté, donc c’est pas comme s’il était perdu.

    Répondre
    • 2011/09/13 à 19:10
      Lien Permanent

      Salut BeachBoy :D

      Merci pour ton commentaire. Il y a beaucoup de bonnes choses, allons-y une par une !

      Je ne suis absolument pas daccord avec cette affirmation. Donner ce conseil comme sans donner toutes les nuances, c’est très risqué.

      Pour un gars de 22 ans, qui est probablement peu imposé en ce moment, le CELI offre probablement un meilleur avantage qu’un REER. De plus, le CELI peut agir comme fonds d’urgence parce que tu peux lui mettre des investissements que tu peux retirer dans les 72 heures ou moins

      Tout d’abord, bienvenue sur Mes Finances Perso. Je dis ce que je veux et j’offre des conseils pratiques et qui permettent d’être en bien meilleure position qu’ils ne l’étaient. La solution parfaite est un utopisme et n’est pas très pratique.

      Ceci étant dit, tu ne sembles pas avoir lu mon commentaire au complet. À la toute fin, j’ai vivement suggéré de commencer par un fond d’urgence, comme tu le mentionnes.

      La preuve :

      Dernière chose, je me garderais tout de même 1000$ dans un CÉP normal pour un fond d’urgence. C’est une bonne somme, ni trop petite ni trop grosse, qui te permettra d’avoir un filet de sécurité pour les couvrir les imprévus (qui VONT t’arriver). Réparation de voiture, dentiste, etc. On y pense jamais, mais cet argent-là te sera vraiment utile pour ne pas déroger de ton plan de match d’investissement.

      Deuxièmement, c’est une bien mauvaise idée que de mettre de l’argent dans un céli en pensant retirer de l’argent dans le court ou moyen terme. Chacun son avis sur le sujet mais je ne recommande pas de gaspiller ces précieuses cotisations limitées.

      Tu sembles oublier l’impact totalement incroyable de l’intérêt composé. Plus tu commences tôt avec ton RÉER, plus tu as de chances de virer millionnaire. C’est comme ça. Comme tu dis, le montant du RÉER n’est pas perdu mais encore pire, il n’est PAS UTILISÉ!

      Même chose pour le céli. Plus tu commences tôt à créer ta montagne d’argent, plus tu commences à recevoir un flux d’argent qui grossit à chaque mois exempt d’impôt.

      Répondre
  • 2011/09/14 à 18:16
    Lien Permanent

    tant qu’a avoir 10 000$ dans un fond d’urgence que tu risque de ne jamais utiliser, à 1% d’interet moins 50% d’impots et qui se gruge par l’inflation, vaut mieux l’investir et le faire rapporter sans impot.

    Ensuite, tu peux retirer dans un CELI, mais si tu as besoin de ton fonds d’urgence, le dernier de tes soucis c’est bien de remettre ce 10 000$ dans le CELI dans la même année…

    et oui l’interet composé c’est bien, mais les calculs celi vs reer sont les mêmes, si ton taux d’imposition est aussi ou plus élevé a la retraite, tu es mieux dans un celi… et ca risque fort d’arriver si tu as des placements qui rapportent rendu a la retraite.

    Répondre
    • 2011/09/15 à 08:56
      Lien Permanent

      Salut Beach!

      Mmmm, j’ai bel et bien dit 1000$ dans un fond d’urgence, pas 10000$.

      J’aimerais te proposer de lire mieux ce que je dis car les points que tu soulèves sont, jusqu’à présent, tous tirés de choses que tu as mal lues.

      Je n’ai pas le temps pour ce genre de choses ;-)

      Je ne suis pas du genre à m’obstiner trop longtemps sur les détails, je préfère faire 80% du temps les meilleures choses possibles et continuer d’avancer à une vitesse phénoménale ;)

      Répondre
  • 2012/11/16 à 10:16
    Lien Permanent

    Salut CC!
    Ici je vais rejoindre le commentaire de BeachBoy. En fait, ce qu’il voulait dire je crois c’est que c’est risqué de dire unilatéralement sans prise en considération des autres facteurs de remplir le REER à 100% avant de toucher au CELI. Les deux sont des outils défiscalisés intéressants, néanmoins ils ne sont pas identiques et demandent un examen plus approfondi.
    Par exemple, il est intéressant de remplir le REER pour ensuite utiliser le RAP (première propriété) lorsqu’on est jeune puisqu’on veut accéder à la propriété. Cependant, il faut être conscient que le REER est avantageux dans le sens que ça permet de reporter l’impôt (et non pas de l’exempter comme le CELI – ce qui est une différence majeure!) à la retraite alors que les revenus prévus devraient être imposés à un taux moindre. Il faut que cette condition soit respectée.. sans quoi le REER n’est pas avantageux fiscalement (sauf qu’il permet de se constituer un fond de retraite bien sur!). À ce niveau, le CELI peut être intéressant pour quelqu’un qui prévoit faire plus d’argent à la retraite que durant sa vie de travail (disons quelqu’un qui fait des petits mandats de consultation après sa retraite comme employé) car il paierait. Il faut voir avec les paramètres de chaque personne ce qui sera le plus avantageux pour lui présentement. Pour les jeunes en dessous de 30 ans qui veulent accéder à la propriété, il est conseillé de mettre 25 000$ chacun dans son REER afin d’effectuer un RAP pour l’achat de sa propriété (ce qui fournira la mise de fond de 50 000$ sur la maison/condo achetée à même son épargne, remboursable sur 15 ans).
    Maintenant, avec le RVER qui s’en vient d’ici 2013 pour les PME du Québec, ceci forcera aussi les gens à épargner de façon automatique.. Ce qui sera une bonne chose!
    Bref, très bon article! Mais attention toutefois à ne pas aller unilatéralement : REER ou CELI. Contribuer aux deux peux être payant aussi :)

    Répondre
    • 2012/11/16 à 11:54
      Lien Permanent

      Yes! Je suis fortement d’accord avec ton commentaire. D’ailleurs, j’investis moi-même dans mon CÉLI et mon RÉER, sans même avoir fini de remplir au max les cotisations du RÉER.

      Toutefois, les gens qui hésitent trop longtemps continueront d’hésiter encore… et seront au même stade l’an prochain ou dans 5 ans : ils n’auront toujours pas commencé. Une bonne indication claire aide souvent les gens à commencer, ce qui est beaucoup plus important que de vouloir essayer de tout faire parfaitement du premier coup… pour finalement être encore « paralysé » par le choix des mois et des mois plus tard.

      Comprends-tu la nuance ? La théorie fait beaucoup de sens, mais elle ne s’applique pas toujours aussi facilement dans la pratique. Crois-moi. Peut-être que toi et moi avons de la facilité à faire les bons choix et à avancer rapidement dans le chemin de la richesse, par contre, c’est loin d’être aussi facile.

      Les gens n’ont pas besoin de PLUS d’info, elle existe déjà si on veut la trouver. Les gens ont besoin de savoir comment APPLIQUER l’info concrètement.

      Thanks pour ton commentaire ! Définitivement intelligent !

      Répondre
  • 2013/05/08 à 04:08
    Lien Permanent

    Merci pour cet article !

    Je suis tout à fait d’accord. Depuis que je me paye en premier j’ai pu faire pas mal de chose.

    Je me suis même lancé récemment dans un investissement immobilier en Floride !

    Répondre
    • 2013/05/08 à 13:37
      Lien Permanent

      Salut Sam :D Bienvenue sur MFP =^)

      Il paraît qu’il y a vraiment des bonnes offres en Floride ! Ouais, se payer en premier, c’est maladement efficace. Que c’est vraiment pas si cher que ça et qu’il y a de bonnes aubaines pour les acheteurs. Tu veux nous en parler un peu plus ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Être notifié par courriel des nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires sans avoir à en laisser un.