10 trucs pour passer au travers d’une perte d’emploi et garder le moral :)

 

TU ES CONGÉDIÉ

icon sad 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :) ou icon smile 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :) ?

Ça t’es déjà arrivé de te faire congédier? C’est arrivé récemment? Si la réponse est non, ça risque sûrement de t’arriver au moins 1 fois dans ta vie, donc met cet article dans tes favoris pour référence future:) Si tu connais quelqu’un qui vient de vivre un congédiement, partage avec lui cet article!

On fait quoi quand on perd sa job? Où a-t-on appris à faire face à un tel événement? Est-il possible de s’en sortir sans tomber dans le négatif?

J’ai analysé ce fameux événement qu’est le fait d’être congédié avec les finances personnelles car après tout, avoir perdu son emploi mène inévitablement à penser à l’argent de près ou de loin.

  • Pourrai-je avoir des primes d’assurance emploi bientôt?
  • Combien de temps durera le chômage?
  • Quand aurai-je mon 4%?
  • Comment vivre avec un revenu moins important et avec tous ces comptes à payer?
  • Vais-je arriver à joindre les 2 bouts?
  • et j’en passe…

On peut aussi tomber encore plus profondément dans le négativisme… En s’acharnant sur soi-même avec les questions du type « Suis-je à la hauteur? » ou encore « Suis-je vraiment fait pour ce job, ce métier? »

C’est à ce moment précis que cet article intervient. Quand on est déboussolé et ébranlé par la nouvelle. J’ai l’intention de vous montrer une façon de passer au travers qu’on vous ne enseigne pas à l’école. Elle est plutôt enseignée par l’école de la vie, pour ceux qui sont prêts à l’entendre.

Mais… pourquoi est-ce que je parle de congédiement, tout bonnement comme ça? Il y a forcément une raison non?

Reculons dans le temps.. fin avril début mai 2010

J’ai perdu mon emploi tout juste avant de partir en voyage d’un mois en Europe.

On m’a remercié de mes services d’une manière sèche et sans tact : « Je ne passerai pas par 4 chemins, tu es licencié. Ce n’est pas un manque de talent, c’est un manque d’argent. ». Le grand boss avait pris sa décision : plus d’argent pour payer, donc on coupe sans trop réfléchir aux impacts et surtout, sans consulter personne de la boîte.

Quand une petite entreprise commence à couper dans ses ressources importantes, c’est (malheureusement) le début de la fin. Pas tout le temps, mais souvent. Ce qui est dommage dans tout ça, c’est qu’un peu de communication aurait permis de trouver de vraies solutions durables pour l’entreprise et espérer la sortir du pétrin financier. Il n’y a pas eu de communication. Seulement un acte de désespoir irréfléchi non communiqué aux autres. La chimie fut brisée dans l’équipe dans laquelle je travaillais. 3 personnes sont parties d’eux-mêmes peu après mon départ et d’autres partirons probablement sous peu. Ça sent pas bon…

Comme je disais au début, vivre une mise à pied n’est pas un événement qui rime avec « bonheur »… et ça se comprend.

Sur le coup, on vit un large éventail d’émotions en peu de temps : Anxiété, stress, peur, colère, déception, étonnement, insécurité. Certaines personnes sont licenciées car elles ne sont tout simplement pas la bonne personne pour occuper le poste (peu importe la raison). Dans mon cas, je n’avais rien à me reprocher. J’ai tout donné. Le bateau coulait quand j’ai embarqué et ça relève du miracle que nous ayons pu le faire flotter si longtemps. Notre mandat, a mon arrivée, était de redevenir profitable car nous perdions de l’argent chaque mois.

Vous imaginez le délire… Surtout dans le monde du logiciel où un logiciel mal fait peut hanter longtemps ceux qui s’occupent d’en faire la maintenance et les nouveaux développements. Mais aussi l’expérience immense que j’ai acquise icon smile 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :) C’est donc simplement la fin de mon premier emploi en dans ma carrière en génie logiciel.

J’ai carrément appris les fondements et les bases de comment on fait de la « BUSINESS ». Et on ne s’en cachera pas, je suis tombé en amour avec ce monde passionnant. Notez que j’ai également appris ce qu’il NE FAUT ABSOLUMENT PAS FAIRE dans une business, avec plusieurs preuve que ça mène tout droit à la faillite.

Alors, comment est-ce que je vis tout ça aujourd’hui? En gros, comme une ère radicale de changement, ou plutôt, comme une énorme opportunité de continuer d’avancer dans ma carrière et dans ma vie.

C’est dans cet état de paix intérieur que j’ai réfléchi sur tout ce que j’ai appris et lu dans la dernière année et que j’en suis venu à cibler 10 façons idéales d’aborder la perte de son emploi pour s’en sortir facilement :

  1. Rester positif (voir le verre à moitié plein). En numéro 1 car c’est de loin l’attitude la plus importante à appliquer. Ne NÉGLIGEZ PAS ce point. Ça donne absolument rien de se morfondre car ce n’est pas productif. La vie n’est pas plus dure pour vous qu’elle ne l’est pas d’autre gens sur cette planète. Restez positif, ce n’est qu’un stade temporaire! Ayez le focus sur ce qui va bien dans votre vie et sur les perspectives d’avenir intéressantes qui s’offrent à vous.
  2. Prendre du temps pour soi. Apprendre à mieux se connaître, pour réfléchir. Tout va si vite, on ne s’arrête plus pour penser ou pour faire ce qui nous apporte profondément du bonheur.
  3. (Re)découvrir ses talents et ses forces. J’ai récemment lu le livre Now, Discover your strengths (lien affilié). Ce livre permet d’en apprendre plus sur soi-même et sur ses forces. C’est très important si on veut atteindre de très hauts sommets dans sa vie. Achetez-le neuf car vous aurez pourrez passer le questionnaire en ligne. Ce questionnaire permet d’identifier, de façon précise, vos forces. Utile à savoir, vous trouvez pas? Achetez-le neuf sinon vous n’aurez pas le code unique pour aller passer le test en ligne.
  4. Penser au futur idéal en se fixant des objectifs clairs qui supportent notre rêve. Sans objectifs clairs, SMART, on attend que la vie nous mène d’un endroit à un autre. On est passif. Les objectifs clairs permettent d’utiliser à bon escient notre plus précieuse ressource : notre temps. Les gens qui réussissent bâtissent activement leur vie de rêve et pour ce faire, il faut avoir des objectifs clairs et quantifiables qui permettent de se rapprocher, au quotidien, de notre vie de rêve. À lire : Planifier sa vie pour atteindre ses rêves
  5. Évaluer sa situation financière actuelle (aviez-vous des économies? pourquoi non?) pour définir où vous aimeriez être dans 1 an, 2 ans, 5 ans…
  6. Ralentir pour mieux apprécier la vie, prendre le temps de relaxer et de vivre un jour à la fois
  7. Pensez à tous les problèmes que vous aviez à votre emploi qui viennent de disparaître. Que c’est bon n’est-ce pas? Dans mon cas, ça a été totalement libérateur quand j’ai réalisé que toute la merde dont je devais m’occuper était disparue! Danse de loup comme dirait Val!
  8. Faire du ménage dans ses trucs (Ça fait d’la place et ça fait d’la pia$$e :-))
  9. Se faire un plan B… Si jamais c’est plus difficile de se retrouver un emploi dans son domaine, que faire? Trouvez-vous même un plan C. Ça sécurise beaucoup de savoir que le pire scénario est en fait pas si dramatique que ça.
  10. Lire un bon livre sur les finances personnelles. Pour ceux désirant avoir un condensé de bonnes pratiques, je vous suggère le tout récent livre « Your money: The missing manual » (lien affilié) de J.D. Roth du blogue Get Rich Slowly. C’est simple à lire et ça permet d’avoir une bonne base en finances personnelles. Vraiment excellent comme livre. Cessez de reporter à plus tard et achetez-le aujourd’hui, vous m’en remercierez icon wink 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :)

Leçons apprises et les points positifs qui ressortent de la mise à pied que j’ai vécue

  • Parfois, on a besoin d’un bon vieux coup de pied au cul pour avancer. Trop souvent, on pense à ce qu’on pourrait faire de mieux, sans agir…
  • … ce qui m’amène à réaliser que la peur, même lorsque très subtile, nous empêche de réaliser bien des choses.
  • Life Goes On. C’est vraiment moins pire qu’on pense de perdre sa job!
  • Voyager, c’est magnifique. J’ai perdu ma job et je suis parti 1 mois en Europe. Inutile de vous dire que j’adorais la vie, contrairement à plusieurs qui sont enfermés dans un boulot qu’ils détestent. Quand j’étais parti, j’ai remarqué que je ne m’ennuyais pas vraiment du train train quotidien! Qu’il y a autre chose à voir sur cette planète! Si vous y pensez depuis longtemps, commencez à économiser. Vous verrez, une fois la question d’argent réglée, il ne reste qu’à trouver la plage horaire où partir.
  • Beaucoup de dépenses disparaissent lorsqu’on est sans emploi. Pour n’en nommer quelques uns : passe de métro à 70$ / mois, resto avec collègues, achat de linge professionnel, …
  • J’ai pu passer plus de temps avec ma famille. Plutôt que d’aller passer une fin de semaine habituelle pour voir ma famille, j’y suis resté du jeudi au lundi.
  • J’ai connu un autre style de vie et ceux qui vivent de cette façon. C’est ainsi que j’ai rencontré des amis d’amis, par un bon un vendredi midi, qui ne travaillaient pas car ils ont leur propre compagnie. Nous avons joué une partie de hockey ensemble pendant que le reste de la planète travaillait. Intéressant…
  • Je trouve qu’on est plus heureux lorsqu’on fait avec moins… J’ai vendu tout plein de choses qui traînaient dans mon appartement pour faire argent et espace. Ça fait du bien au portefeuille ET au mental.
  • J’ai eu beaucoup de temps à développer ma future business, mes sites et mes idées de projet. C’est génial icon smile 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :)

Avant qu’on se quitte (lol), j’vous donne une petite lecture intéressante. Si vous êtes sans boulot en ce moment, vous y retrouverez un brin de motivation :

Comment transformer un problème en opportunité (En passant, ton site est excellent, beaucoup de contenu, félicitations! Ton slogan est excellent « Chaque jour est un pas de plus vers la poursuite de nos rêves » icon smile 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :) )

En conclusion, je tiens à souligner un joyeux deuxième anniversaire au blogue de Val (finir-riche a 2 ans). Ça c’est passé durant mon voyage mais je voulais absolument le mentionner! Bravo pour ton bon travail. Continue comme ça!

Nous voilà donc maintenant à aujourd’hui.  Comment ça va se passer pour moi?

Facile…

je prends ça le verre à moitié plein!

3527749814 34947f8ca3 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :)

Santé!

Ressource complémentaire :

  • Site de recherche d’emploi : Jobboom

Vous aimez mes trucs ?
Si oui, inscrivez-vous à ma toute nouvelle infolettre ! Au menu, une panoplie de nouveaux trucs & d'outils pour mieux gérer VOTRE argent ! *Bonus* En vous inscrivant, obtenez gratuitement le PDF "Le meilleur des blogs du développement personnel" dans lequel a paru mon article "Êtes-vous riche ?"
meilleur blogs dev perso cover 10 trucs pour passer au travers dune perte demploi et garder le moral :)
 
Articles reliés

Section de commentaires
1.
Le 2010-06-16 à 14:35, Matthieu a dit :

Heyhey.
So right!
Je fais partis des 3 qui sont partis, et c’est vrai que cela donne un bon aperçu de ce qu’il ne faut pas faire dans une boite.
Pis la ve est faîte d’expérience qu’il faut saisir, des fois un coup de pied au cul comme se virer fait juste rapeller qu’on était pas au meilleur endroit, et que l’avenir offre bien mieux.

Alors voilà : bon vent à tous ceux qui se retrouve dans cette situation, keep on fighting :)

2.
Le 2010-06-16 à 14:38, CC a dit :

Oui, à tous ceux qui sont dans cette situation, continuez à garder la bonne attitude. Merci pour ton commentaire Matthieu, c’est gentil!

Attitude positive wins!

3.
Le 2010-06-16 à 23:07, didi :-) a dit :

Yo CC, primo bravo pour ce post qui apporte vraiment des outils concrets comme toujours. La philosophie appliquée est la seule qui vaille la peine. Et toi, tu donnes les 10 manières de l’appliquer. Bravo! Moi qui a changé aussi souvent d’emplois que de blouses dans ma vie (LOL), je suis tout à fait d’accord avec le principe que dans l’action se trouve la solution et non dans l’inaction. Et puis, lorsqu’on se rend compte de tout ce que l’on peut vivre comme nouvelles situations dans un nouvel emploi, on réalise que la mise à pied ou la démission n’est pas la fin du monde, mais bien le début de tout un nouveau monde. Encore bravo et merci pour les mille et un trucs utiles et applicables. Bon retour au pays du Québec! Di

4.
Le 2010-06-17 à 00:25, MaxR de Maxadi a dit :

Moi, j’ai viré mon patron.

J’espère qu’il a su s’en remettre … :grin:

5.
Le 2010-06-17 à 11:35, Alain a dit :

nice post CC, c’est plein de bonnes idées UTILES et MOTIVANTES :D

6.
Le 2010-06-18 à 03:09, Fenice a dit :

La façon dont tu prends les choses et dont tu les utilises pour rebondir et avancer sont vraiment remarquables.

Félicitations pour ce très bon état d’esprit et bon courage pour le début d’une nouvelle aventure qui sera fructueuse j’en suis sûr ;-)

PS : merci pour le lien et les compliments, ils sont grandement appréciés.

7.
Le 2010-06-18 à 11:56, CC a dit :

:D thanks!!!!!

8.
Le 2010-06-18 à 12:17, CC a dit :

Vraiment cool =) ça fait longtemps?

9.
Le 2010-06-18 à 12:18, CC a dit :

Merci AL :D

10.
Le 2010-06-18 à 12:33, CC a dit :

ça fait plaisir fenice! au plaisir de te lire souvent :)

11.
Le 2010-06-18 à 20:53, Mama Zen a dit :

Ah CC est de retour, et avec tout un billet, wow!

Les licenciements, je n’ai pas de vécu là dedans. Je suis partie avant de me faire virer lorsque je trouvais que ça sentais le brûlé, que ce soit point de vue d’une business qui périclite ou d’une équipe que l’on tente de mettre à pied par tous les moyens.

J’ai souvent été à contrat, et plusieurs pouvaient se terminer sans préavis (même pas 24h). Alors honnêtement, mon verre était à moitié plein chaque matin et chaque soir… c’était une journée de salaire de plus qui allait entrer dans mon budget! Quand on est à statut précaire, il FAUT cultiver son attitude comme tu le mentionne, parce que sinon, on ne fera pas sa marque et on fera partie des premiers largués si l’occasion se présente.

En revanche, avec la crise économique, mon conjoint a vécu deux mises à pieds coup sur coup. Ça a été très dur, pas parce qu’il se sentait diminué ou minable. Ça a été dur parce que quand tu accumules les petits boulots, tu entres dans un cercle d’instabilité duquel il peut être très difficile de sortir.

S’il avait eu l’attitude du verre à moitié vide, il n’aurait pas eu la volonté de retourner à l’école pour se réorienter.

Je pense que c’est normal d’être triste, révolté, en colère ou décourager quand on se fait mettre à pied. Mais il faut que ça fasse un temps. Il n’y a pas une minute à perdre pour se remettre sur les rails et trouver soit un nouvel emploi, soit un nouveau projet.

J’ai la conviction que tu utiliseras bien ton temps «libre» ;-) bon retour à la maison!

12.
Le 2010-06-23 à 14:26, CC a dit :

Wow MamaZen, tu parles de mon bon billet de retour, mais quel commentaire de ta part!

Je veux prendre le temps de tout simplement te remercier pour le temps que tu as pris pour écrire tout ça =) C’est tellement intéressant de voir comment ça se passe dans le camp des autres!

Effectivement, faut vraiment pas lâcher quand ça devient dur. C’est ce qu’on serait tenté de faire instinctivement, pour prendre la solution facile (à court terme)…

P.S. : Oh oui, j’adore et apprécie et utilise à fond mes « temps libres » ;-D

13.
Le 2010-07-01 à 16:57, Mama Zen a dit :

Mais de rien :-) c’est un sujet qui me touche alors mes doigts ont volé tout seuls sur le clavier ;-)

PS: Nous réserves-tu de nouveaux projets? Ah, la curiosité… :-P

14.
Le 2010-07-13 à 15:39, CC a dit :

Sérieusement, PLEIN DE CHOSES! Je bosse pas mal sur Idée Cadeau Québec (http://www.ideecadeauquebec.com), mais aussi sur un autre projet (et 2-3 autres qui sont encore à l’état embryonnaire). J’essaie aussi de me structurer avec mon partenaire pour assurer de travailler intelligemment et de continuer de grossir :D

15.
Le 2010-09-04 à 10:39, Marty a dit :

J’ai lâché une bonne job avec sécurité d’emploi garanti pour une autre job et 4 mois 1/2 après licenciement, mon ancien poste a été comblé… donc pas de retour arrière. Effectivement mon nouveau job ne me convenait pas … et est-ce que je me sens mieux aujourd’hui? Oui.

Je suis passé par tous les émotions depuis 2 jours mais je me suis mis en actions, recherche des jobs disponibles pour moi, commencer à faire un bilan personnel, refaire nos finances familiale, ce que je veux dans la vie, ce que je ne veux pas dans la vie, prendre du temps à l’extérieur (3 éléments, l’air, la terre et l’eau), recommencer à m’entrainer (sport).

Un esprit sain dans un corps sain!

Me donner des petits travaux à la maison.

M’occuper positivement et prendre du temps avec les enfants.

Le meilleur est certainement devant moi, c’est juste que je ne le voie pas encore.

L’être humain a besoin de sécurité mais dans l’insécurité il devient imaginatif.

Merci à tous de vos encouragements.

16.
Le 2010-09-04 à 11:17, CC a dit :

Wow quel bon commentaire! Tu sais, c’est pour des messages comme le tiens que je fais ce site web. Merci beaucoup et je te souhaite un très bel avenir, il faut bien souvent sortir de sa zone de confort pour être en mesure d’avancer. J’avais déjà lu quelque part que quelqu’un qui vit sa vie sans espérer faire mieux, en restant toujours pareil, manque énormément d’imagination.

Continue comme ça!

17.
Le 2010-09-16 à 17:13, Marty a dit :

Bonjour, je vous donne de mes nouvelles! J’ai eu un entrevu aujourd’hui, c’est un bon réchauffement pour le prochain qui sera mardi le 21.

Je vais vérifier mes notes de cours et je me remets à jour d’ici mardi parce que ce poste et cet employeur m’attire!

Je ne sais pas pourquoi mais c’est comme un aimant, il y a une voie qui me dit que c’est pour moi.

Mon EX-ex employeur m’a fait une lettre de recommandation, j’ai passé 4 ans là et le dernier 4 mois.

Je pense bien qu’il a plus de poids pour parler de moi que l’autre.

Je garde le morale même si des fois c’est difficile, j’ai une super conjointe qui m’appuie.

J’ai hâte de vous réécrire pour vous dire quand je me serai replacé.

Bonne fin de semaine.

18.
Le 2010-09-16 à 17:27, CC a dit :

Marty, j’avais hâte d’avoir de tes nouvelles. Bonne chance. N’aie pas peur de leur démontrer que tu es vraiment fait pour ce poste, notamment en souriant beaucoup et en leur confirmant que l’offre vraiment dans tes cordes. Tout va bien aller. Rappelle-toi que le plus important est d’être au naturel… S’ils t’ont déjà convoqué, c’est qu’ils approuvent ton passé. Reste à leur démontrer tes qualités interpersonnelles et ton désir de combler le poste! N’oublie pas que bien souvent les gens qui te passent en entrevue seront directement en lien avec toi au travail. Aussi bien d’être à l’aise tout de suite avec eux et de leur donner le goût de travailler avec toi!

19.
Le 2010-09-22 à 12:39, Marty a dit :

J’ai fais une bonne entrevue mardi le 22, je suis fière de ce que j’ai répondu, j’ose espérer une réponse positive mais il semblerait que le poste soit un niveau plus bas que le mien… je suis comme dans un entre deux,
trop qualifier pour un et pas assez un autre.

Je me suis acheté un livre d’anglais commercials afin d’occuper mes journées et augmenté mon niveau d’anglais.

Je me mets à jours dans mes livres afin de rester alert.

Bonne semaine

20.
Le 2010-09-22 à 20:04, CC a dit :

:) Je te souhaite la meilleure des chances Marty ! c’est très bien d’améliorer tes « skills » durant ce temps mort. Très bonne attitude! Je te souhaite la meilleure des chances. Garde-nous informés!

21.
Le 2010-11-08 à 16:32, Marty a dit :

Après plusieurs recherches, cv par courriel, entrevues etc, je me suis inscrit au GIT, préparation (cv,lettres de présentation, entrevues simulées, motivation, aide à la recherche etc).
Là bang, tout découle, trop de choix!
Je commence lundi le 15 nov, je suis heureux de remettre le train sur les rails.

L’esprit positif m’a fait faire des miracles.

;-) Tout est possible!

22.
Le 2010-11-09 à 19:14, CC a dit :

Marty ! J’avais bien hâte d’avoir de tes nouvelles. Qu’est-ce que le GIT, une agence de placement ? Dis-m’en plus sur ça stp :D

Dans tous les cas, je te dis un gros BRAVO ! C’est super et c’est pour le mieux, j’en suis sûr :) J’ai hâte de savoir si tu aimes ton nouvel emploi !

23.
Le 2010-11-10 à 09:09, Marty a dit :

GIT, Groupe Intervention Travail, un organisme sans but lucratif, qui aide les personnes en recherche d’emploie.
Ils ont des bureaux dans la plus part des 4 coins de la province.

Faite pas de recherche seul, chez sortez des sentiers battues, vainquez vos peurs et les portes vont s’ouvrir comme par miracle.

Faite vous confiance, relever vos épaules après un coup dur et foncé en avant!

C’est ça être un vrai gagnant.

24.
Le 2010-11-10 à 18:37, CC a dit :

Merci Marty. J’ai regardé rapidement et je n’ai pas réussi à trouver leur site web. Existe-t-il ? Sinon, comment entrer en contact avec eux ? Ça pourrait être utile pour les autres lecteurs… Ce serait bien gentil ! Merci et encore bravo !

25.
Le 2012-04-28 à 15:28, Marijo O'Connor a dit :

Simplement merci.

Ça m’aide :)

26.
Le 2012-04-28 à 16:19, CC a dit :

Allô Marijo !

Vraiment content de ton commentaire. Est-ce que tu viens de vivre une perte d’emploi ?

Bonne fin de semaine :)

27.
Le 2012-04-28 à 16:46, Marijo O'Connor a dit :

Malheureusement oui!

On m’a remercié de mes services de secrétaire. C’est la première fois que ça m’arrive! J’ai occupé des postes similaires dans le passé et tous mes patrons et collègues ont souligné mon excellent travail et mes qualités personnelles. Donc c’est difficile de digérer les critiques personnelles quand c’est la première fois qu’on y fait face.

De nature très positive et toujours en « mode solution », cette fois-ci j’ai un peu plus de difficulté à gérer mes émotions. D’autant plus que je vis une crise financière et une rupture amoureuse (autre nouveauté dans mon cas)…j’ai l’impression d’avoir perdu mes repères et ma confiance qui était en béton auparavant. D’où mes petites recherches sur Internet pour trouver des moyens de passer au travers. Parfois, simplement lire les commentaires des autres nous aide et le fait de ne pas être la seule à vivre ces étapes nous sécurise.

Un outil de plus, c’est toujours bon! :)

Bonne fin de semaine également!!

28.
Le 2012-04-28 à 19:43, CC a dit :

Merci pour ton nouveau commentaire =)

Je viens de relire l’article, ça faisait longtemps ! J’ai corrigé une petite faute au passage =) haha

Wow, je suis vraiment content de savoir que j’ai pu, ne serait-ce qu’un tout petit peu, avoir un impact positif sur ta vie =^)

C’est pour ça que je fais ce blogue !!! Donner des bons trucs pour améliorer ses finances personnelles, mais aussi savoir que tout est une question d’attitude. Tu sembles le savoir déjà, n’oublie pas de bien utiliser cet outil à nouveau !! :)

Hésite pas à repasser dire bonjour =)

Mentions de cet article sur d'autres sites...
  • On en parle – Édition du 19 juin 2010 » ZeroDette.com le 18 juin 2010 @ 23:06:

  • Laissez un message

    Être notifié par courriel des nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires sans avoir à en laisser un.