Voir le positif dans le négatif

Source : http://creativeartworksblog.files.wordpress.com/ « Good habits are hard to develop but easy to live with; bad habits are easy to develop but hard to live with. » ― Brian Tracy

Traduction FR : Les bonnes habitudes sont dures à développer, mais il est facile de vivre avec elles. En revanche, les mauvaises habitudes sont faciles à développer, mais difficiles à vivre avec.

 

Je suis un éternel optimiste qui s’assume pleinement

 

Pour devenir optimiste, j’ai du développer et intégrer à mon quotidien 4 grandes familles de compétences :

  1. Être flexible pour une plus grande ouverture d’esprit
  2. Être créatif pour penser en termes de solutions plutôt qu’en termes de problèmes
  3. Être zen afin de trouver la paix intérieure et le sentiment de bien-être
  4. Être enthousiasmé par les possibilités excitantes de son futur tout en me rappelant qu’il n’y a que le moment présent pour y arriver

 

Êtes-vous négatif, réaliste ou optimiste ?

 

Les négatifs de ce monde se plaisent à suggérer que les optimistes ne sont pas réalistes, ou encore que leur façon de voir la vie est erronée.

Je respecte entièrement votre point de vue actuel sur ma manière optimiste de vivre & voir la vie. Flexibilité, ouverture.

Par « négatifs », j’englobe tous ceux qui s’assument, ceux qui ne s’assument pas (parfois, on en sait pas que l’on ne sait pas) et ceux qui s’autoproclament des « réalistes » quand leurs tendances négatives sont exposées à la lumière du jour.

Vous pouvez dire que je suis désillusionné tant que vous le voudrez, je vous écouterai pour d’abord essayer de comprendre votre point de vue, tout en en laissant aller l’envie de vous changer. Ouverture d’esprit, Paix intérieure, Être Zen.

 

Être optimiste : un mode de vie

 

J’ai fait un choix de vie important il y a déjà quelques années déjà : celui d’être continuellement émerveillé par les possibilités qui s’offrent à chaque moment de notre brève existence. Enthousiasme pour le futur, moment présent.

Avec une bonne attitude et un peu de pratique, ça devient facile de voir que les opportunités que l’on a de faire mieux, dans l’adversité, abondent. Être créatif.

Ça m’aide à éviter de tomber dans le piège que je connais tout et que j’ai besoin d’avoir raison. Flexibilité.

 

Avoir une attitude optimiste, la pierre angulaire du succès

 

Si vous désirez être la meilleure version de vous-même, atteindre vos objectifs et vivre vos rêves les plus fous, avoir une attitude optimiste face aux diverses situations que la vie vous amènera à connaître est un précieux outil à rajouter dans votre boîte à outils.

Soleil et éclair
Voyez-vous uniquement l’éclair ?

 

Pourquoi ai-je décidé de vivre positivement ?

 

Parce que d’être continuellement positif, c’est un défi de taille que j’ai osé relever en tout temps, en particulier dans l’adversité, ou lorsqu’on est en présence de personnes négatives.

Vous savez, il n’y a rien de plus facile que d’être négatif ou de « glisser » en mode négatif. C’est humain.

J’en ai glissé un mot récemment, mais ça mérite d’être dit de nouveau : votre cerveau est extrêmement doué pour dénicher rapidement ce qui est négatif, ou ce qui pourrait mal tourner, dans n’importe quelle situation ou pensée.

C’est le résultat de millions d’années d’évolution, c’est ce qui nous a assuré notre survie pendant longtemps.

Disons simplement que de nos jours, le risque de se faire dévorer par un prédateur est mince.

Restons donc axé sur le positif, puisque tout ce qu’on pense comme « grave » n’est jamais si grave que ça, lorsque mis en perspective (vu avec du recul).

 

3 émotions positives pour 1 négative

 

« Psychologist Barbara Fredrickson discovered that for a person to “flourish,” or have high levels of mental well-being, that person needed to experience roughly three positive emotions to neutralize just one negative emotion. Thus you cannot simply be slightly more positive than negative – you really have to tilt the tables.« 

Traduction FR : Pour contrer une émotion négative, ça prend beaucoup de positif. Environ 3 émotions positives sont requises pour réussir à neutraliser une seule émotion négative.

La constatation de cette psychologue peut nous aider un à comprendre un peu mieux pourquoi ça demande plus d’effort pour être positif que négatif. Malgré toute cette difficulté, le jeu en vaut la chandelle. Si nous voulons réussir de belles grandes choses dans nos vies, prendre nos propres décisions et être pleinement épanoui, nous devons prendre les choses en main et se relever les manches.

Aujourd’hui & demain…

C’est un processus, un cheminement. Une manière de vivre. Une façon d’être, d’agir de penser et de percevoir. J’adore :).

 

Soyons optimistes face à notre capacité d’être optimiste

 

« Everything is hard before it is easy. » ― Johann Wolfgang von Goethe

Traduction FR : Tout est difficile avant d’être facile. Même si je viens de vous dire qu’il est difficile d’être optimiste, il est important de savoir que ce ne sera pas difficile à perpétuité.

Comme dans plusieurs domaines, plus vous vous pratiquerez à voir le positif dans le négatif, plus vous trouverez ça naturel et moins vous aurez besoin de faire d’efforts pour laisser transparaître votre positivité.

« The challenge of leadership is to be strong, but not rude; be kind, but not weak; be bold, but not bully; be thoughtful, but not lazy; be humble, but not timid; be proud, but not arrogant; have humor, but without folly. » ― Jim Rohn

Traduction FR : Le défi d’être un bon meneur est d’être fort, sans être rude; d’être gentil, sans être faible; être ferme, sans tyranniser; être réfléchi, sans être lâche; être humble, sans être timide; être fier, sans être arrogant, avoir de l’humour, sans dire de bêtises.

Pourquoi être positif

 

Pencher continuellement plus vers une attitude plus positive vous amènera beaucoup plus loin dans la vie.

Pensez-y un instant : Les râleux, les négatifs, appelez-les comme vous voulez, ne sont pratiquement jamais en mode solution.

Ils prennent un malain plaisir à soulever et dénoter tout ce qui n’est pas correct, mais disparaissent instantanément lorsque vient le temps de trouver des solutions, préférant plutôt soit se taire, soit renchérir d’aspects négatifs.

Pendant ce temps, les positifs s’activent. Ils cherchent des solutions. Ils passent à l’action pour améliorer leur sort. Il font du progrès. Ils obtiennent des résultats. La prochaine fois que vous aurez envie de réagir négativement et que vous sentez monter en vous une émotion peut-être négative, prenez une pause, respirez, observez comment vous vous sentez intérieurement, puis décidez d’avoir la meilleure réaction possible face face à cette situation. Ne réagissez pas trop rapidement : ces quelques secondes de pause vous aideront. Nous ne passons pas pour des idiots en prenant notre temps avant de répondre, en fait, c’est tout le contraire. Prenez plutôt le temps de bien réagir. Tout le monde en ressortira gagnant.

 

Comment adopter une attitude positive

 

Stratégie #1 : Soyez à l’affût des émotions négatives qui montent en vous.

Lorsque vous ressentez une émotion négative prendre possession de vous, faites une petite pause pour prendre le temps de l’acquiescer, la ressentir.  Donnez-vous au moins quelques secondes pour vous donner le temps de réagir de la bonne façon.

Don't do something permanently stupid just because you're temporarily upset.
Traduction FR : Ne prenez pas une décision stupide sur le long terme parce que vous êtes temporairement fâché(e).

Exemple concret (petite histoire qui m’est arrivée récemment) :

  • On m’a récemment écrit un texto pour me dire qu’on serait en retard à un rendez-vous chez moi. Plutôt que de reprocher promptement à cette personne son retard, ou de garder cela en rancune, j’ai pris une pause avant de répondre.
  • Je me suis demandé comment je pourrais réagir positivement face à cette émotion négative qui commençait à monter en moi.
  • J’ai décidé de sourire, écrire à la personne que ce n’était pas grave, que je préparais un bon café pour son arrivée, puis je me suis mis à écrire cet article. Ça c’est constructif ! Je me sens vraiment bien. Pensez à quel point, quand vous réagissez mal, ce sentiment de se sentir mal à l’aise vous suit longtemps dans votre journée, voir même sur plusieurs journées.

 

Stratégie #2 : Face à une situation future, envisagez ce qui pourrait bien aller plutôt que d’axer sur ce qui pourrait mal tourner.

Lorsqu’on se sent tomber dans le piège d’axer sur ce qui pourrait mal aller dans le futur, c’est facile de stresser et d’avoir peur. Décidez plutôt de voir ce qui pourrait se passer de bien dans le futur.

D’abord, faites face à ce « pire scénario » qui rôde dans votre esprit. Est-il vraiment si pire que cela ? Il y a de bonnes chances que, lorsque vous vous arrêtez pour penser au pire scénario possible, vous vous rendiez compte que ce n’est vraiment pas si pire que cela. Premier soulagement.

Ensuite, faites un 180 degrés. 

Demandez-vous plutôt ce qui pourrait se passer de bien. Ce n’est pas facile de faire cela, mais les résultats sont payants. En essayant de voir comment les choses pourraient bien tourner, votre cerveau cesse de faire travailler les parties responsables de votre côté négatif, pour laisser de la place à votre côté créatif, imaginatif et axé « solution ».

Lorsque vous entamerez cette activité future, vous capterez beaucoup plus facilement les opportunités de bien faire, puisque votre cerveau sera plus « réceptif » de ceux-ci.

 

Stratégie #3 : Lorsque vous êtes sur le point de mal réagir, faites complètement l’inverse.

  • Envie de vous énerver ? Stop. Décidez plutôt de redoubler de gentillesse et de compréhension.
  • Envie de crier ? Stop. Laissez place au silence; parlez tout doucement.
  • Envie de gagner une argumentation à tout prix, de montrer que vous avez raison ? Essayez plutôt de perdre cet argumentaire, puis observez votre interlocuteur. Il se peut qu’il devienne débalancé, ou encore qu’il atténue de lui-même ses propos.

Lorsque vous ressentez le besoin de remettre quelqu’un sur le droit chemin, retenez-vous un moment et trouvez une façon de mieux comprendre votre interlocuteur, notamment en trouvant quelque chose de positif à soutirer de la situation.

Rester aux aguets mes ami(e)s ! Les opportunités abondent. Écureuil toujours aux aguets pour voir le positif   Uriel

11 réflexions sur “ Voir le positif dans le négatif ”

  • 2014/09/16 à 11:37
    Permalink

    Bonjour,

    Devenir positif est pour moi une des plus belle choses que j’ai faite, savoir rester positif est très important pour profiter au maximum de la vie.
    Merci pour cet article.

    Axel

    Réponse
    • 2014/09/16 à 12:56
      Permalink

      Allô Axel !

      Merci d’avoir lu l’article aussi vite après sa parution, haha ! Je suis très content de savoir que les retombées d’une attitude positive ont été bonnes pour toi aussi. 🙂

      À bientôt,

      CC

      Réponse
  • 2014/09/16 à 18:49
    Permalink

    Coucou!

    Très bons conseils et exemples… Être positif c’est parfois beaucoup de travail sur soi, mais souvent on en ressort en étant plus heureux de la situation, et plus heureux de nous-même! 🙂

    Andrée

    Réponse
    • 2014/09/16 à 22:10
      Permalink

      Salut Andrée 😀

      C’est cool que tu sois une adepte toi aussi de la positivité ! « It feels right »

      Tu as l’air de vivre une superbe vie, remplie de bonnes choses !!

      Très inspirant 🙂

      Réponse
  • 2014/09/18 à 09:41
    Permalink

    Excellent article CC 🙂

    Le positivisme, c’est beaucoup plus dans la nature humaine que l’on croit… même chez les grincheux. Juste une petite dose de positivisme et de joie de vive peut complètement changer l’état d’esprit des gens.

    Le problème est plus souvent qu’autrement ce que l’on attend des autres. Nos idées pré-concus.

    Comme Tonny Robbins dit souvent: « You get whatever you focus on » 🙂

    Réponse
    • 2014/09/18 à 11:31
      Permalink

      Allô Benny !!!!

      😀 Tellement vrai cette quote ! Ça me fait penser à une quote très similaire de Brian Tracy : « You become what you think about most of the time ».

      Si on ne pense qu’au négatif, ça ARRIVE. Quand on pense aux bonnes tournures d’événement, ça ARRIVE aussi.

      Laissons une chance à notre cerveau de nous surprendre.

      Passe une belle journée homie!

      Réponse
  • 2014/09/21 à 13:58
    Permalink

    Encore un excellent article CC! Tu es vraiment en feu.. Bien fait de retourner le temps que ton ami t’as fait attendre en faisant quelque chose de productif! C’est drôle que tu utilises cet exemple, parce que moi aussi j’ai entrepris ce virage voilà peu et les retards est la première chose qui me faisait tomber dans le négativisme. En étant moins rigide là-dessus et en utilisant ce temps pour autre chose (appeler quelqu’un, lire un article, naviguer sur internet, etc.) je le vis mieux! 🙂

    Enfin bref, que du bon! C’est vraiment bien ces petits articles hors finances persos! J’aime bien!

    Et sympa la nouvelle présentation de ton site. Vraiment vraiment joli! 😉

    Réponse
    • 2014/09/22 à 13:29
      Permalink

      Hey Petes 😀

      Merci beaucoup !! Content de savoir que tu es un adeptes du positivisme aussi.

      Comme ça, tu aimes bien le nouveau « look » du site ? Tant mieux 😀 Yahoo ! C’est VRAIMENT cool aussi de savoir que les articles hors finances perso sont bien reçus.

      Take care 🙂

      Réponse
  • 2017/01/23 à 10:35
    Permalink

    Très bel article 🙂 ! J’ai aussi adopté la positivité depuis peu et je me sens vraiment très bien ! Je suis plus productif, plus motivé et surtout, je prends la vie du bon côté. C’est assez plaisant !

    Réponse
    • 2017/01/26 à 17:23
      Permalink

      Génial!!!!!!!!! Félicitations :). La vie est trop courte pour être négatif!

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Être notifié par courriel des nouveaux commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire aux commentaires sans avoir à en laisser un.